CFNews

L'actualité du capital investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Article 13 avril 2018

615 mots - 51 conseil(s)

Exclusive Group sécurise son troisième LBO

Le distributeur BtoB de logiciels de sécurité et fournisseur de services associés de 1,75 Md€ de revenus rejoint Permira qui le valorise plus de 14 fois son Ebitda, à 1,3 Md€.

Exclusive Group ne ralentit pas son rythme, poursuivant un parcours alliant forte croissance et changement fréquent de partenaires financiers. Le distributeur BtoB de logiciels de sécurité et fournisseur de services associés rejoint Permira, qui l'emporte face à Cinven, PAI et Bain au terme d'un processus compétitif mené par Natixis Partners, déjà à la manœuvre lors du précédent LBO il y a trois ans, et Morgan Stanley. Le fonds d'origine britannique, qui espère boucler la transaction en juillet, valorise cette licorne hexagonale 1,3 Md€, dont un peu plus de la moitié apportés en fonds propres issus de Permira VI levé il y a deux ans à hauteur de 7,5 Md€ (voir sa fiche ci-dessous). Soit 14,4 fois les 90 M€ d'Ebitda. Si le montage du financement est encore en cours - Morgan Stanley et Société Générale feront en tout cas partie du pool bancaire - l'effet de levier se situerait à six fois l'Ebitda.

1,75 Md€ de chiffre d'affaires en 2017

Permira détiendra plus de 75 % du capital, devant le management emmené par Olivier Breittmayer (photo ci-contre), qui réinvestit significativement et conserve ainsi une position importante. Les cédants Cobepa, majoritaire jusqu'ici, Andera Partners et Société Générale Capital Partners, plus petit actionnaire, avaient investi en 2015 sur 340 M€ de valorisation (lire ci-dessous). Exclusive Group a donc pratiquement quadruplé en valeur sur la période, et triplé son chiffre d'affaires pour atteindre 1,75 Md€ en 2017.

Présence sur les cinq continents

Depuis une dizaine d'années, l'entreprise de Boulogne-Billancourt a racheté quinze sociétés. « Historiquement, Exclusive Group a construit sa croissance pour moitié en organique et pour moitié en externe, souligne Benoit Vauchy (photo ci-contre), associé chez Permira qui avait pour rappel mené le rachat de Genesys à Alcatel en 2011. Nous avons l'intention de continuer cette stratégie, en visant des cibles de plus grande taille. » Présent sur les cinq continents dans une cinquantaine de bureaux, le distributeur à valeur ajoutée fournit des logiciels de cybersécurité mais aussi des services de formation et de financement notamment. Il se positionne entre les éditeurs d'une part, et les intégrateurs et autres sociétés de services informatiques d'autre part, sans avoir de relation directe avec les clients finaux. Né dans la sécurité, il a élargi son offre aux marchés des réseaux et des infrastructures (centre de données).

Objectif : 5 Md€ de revenus en 2020

Exclusive Group vise un chiffre d'affaires de 5 Md€ en 2020. Pour y parvenir, il nourrit d'importantes ambitions particulièrement en Europe de l'Est, au Canada, au Japon et en Corée du Sud. Son précédent rachat avait eu lieu l'été dernier aux États-Unis avec Fine Tec, qui lui avait apporté 230 M$ de revenus (lire ci-dessous). Une prochaine acquisition est en cours mais d'une toute petite taille. La première véritable opération de croissance externe de l'ère Permira devrait se boucler à l'automne.

Lire aussi :

Exclusive Networks se redistribue (29 mai 2015)

Exclusive Group s'invite en Californie (12 juillet 2017)

Voir aussi :
Les principaux LBO Ter en France depuis janvier 2017

Les principaux LBO Ter en France entre janvier 2017 et avril 2018

Les principaux LBO Ter en France entre janvier 2017 et avril 2018 - © Source CFNEWS

Voir la fiche de : PERMIRA

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération
Haut de page