CFNews

L'actualité du capital investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique 01 février 2017

1828 mots

Bulletin Hebdo Asie : Ingenico, Areva, Ymagis, MoneyGram, Nordic Cinema...

L'actualité des deals, des investisseurs et conseils en Asie compilée par nos analystes... Quoi de neuf dans le Private Equity et le M&A en Asie cette semaine?

 

- Les Deals -

Paiement numérique : Ingenico / TechProcess (France / Inde)

Malgré un chiffre d’affaires de 2,197 Md€ (2015), Ingenico Group voit les perspectives négatives dans les terminaux de paiement, il a publié l’an dernier son premier profit warning depuis 2009. Pour développer de nouveaux relais de croissance, le groupe coté acquiert l’indien TechProcess, spécialisé dans le paiement numérique. Employant environ 600 personnes dans 40 villes indiennes, la cible, fondée en 2000, a développé des solutions et a acquis des positions significatives sur plusieurs segments de marché, notamment sur les plateformes de paiement en ligne, le paiement de factures, le paiement sur mobile et les paiements récurrents. Le groupe tricolore y est déjà leader sur le marché des terminaux avec environ 50 % de parts et il est également présent sur les paiements en ligne avec EBS, une entité d’Ingenico ePayments.

Nucléaire : Areva (France)

Le groupe public chinois China National Nuclear Corporation (CNNC) ne participera pas à l'augmentation de capital d'Areva. Dans le cadre du sauvetage d’Areva en quasi-faillite, EDF reprend la fabrication des réacteurs et les services (Areva NP). Le reste du groupe sera scindé en deux : les activités à risques, dont l'EPR finlandais, seront groupées sous Areva SA et bénéficieront d’une augmentation de capital de 2 Md€ souscrits par l’Etat ; le cycle du combustible, baptisé Areva NewCo, avec une augmentation de capital (approuvée par Bruxelles) de 3 Md€ ouverte à des partenaires étrangers. Les japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) se sont engagés à apporter les 500 M€ en contrepartie de 10 % du capital de NewCo. La France souhaitait que les investisseurs chinois et japonais détiennent la même part de NewCo, alors que le groupe chinois souhaiterait être le premier actionnaire derrière l’État français devant les japonais. Le chinois CNNC exigeait également un représentant au conseil d'administration de NewCo, une demande rejetée par l’État français.

Cinéma : Ymagis / China Film Co (France / Chine)

Le producteur et distributeur de films chinois China Film Co a entamé des discussions avec le français Ymagis , spécialiste dans les technologies associées au cinéma, films et vidéo numériques pour lui racheter 15 % du capital. L’opération devrait s’établir à environ 100 millions de yuans (13,6 M€), soit une prime comprise entre 16 et 17 % par rapport aux cours de la veille (le 19 janvier dernier, environ 9,87 €). Fort de 157,7 M€ de chiffres d’affaires, le groupe coté tricolore affiche aujourd'hui une capitalisation boursière de l’ordre de 80 M€ sur Euronext. Il a confirmé les discussions avancées avec son partenaire industriel et commercial de long terme. Aucun accord n'a été jusqu’ici conclu ni approuvée par le conseil d'administration.

Par ailleurs, le groupe français crée une coentreprise turque avec son partenaire local Omega Cinema Systems, affichant 2,8 M€ de revenus l’an dernier. Baptisée CinemaNext TR, la joint-venture sera détenue à 51 % par Ymagis et le solde pour les trois fondateurs d'Omega : Fikret Gürsoy, Turgay Gürsoy et Serkhan Sahin.

Cinéma : Shanghai Film Group, Hua Hua Media / Paramount (Chine / États-Unis)

La Chine et Hollywood renforcent encore leur "alliance" financière. Shanghai Film Group, coté à Shanghai et Hua Hua Media, injecteront 1 Md€ dans Paramount, l'un des plus grands studios de production cinématographique américains. Les détail financiers restent confidentiel. Selon Reuters, ils participeront par ailleurs à 25 % du financement de toutes les productions de Paramount d’ici trois ans et disposeront d’une option de prolongation d’un an. Cet accord constitue un nouveau symbole de la volonté de l’Empire du Milieu d'étendre son influence à Hollywood.

Base de données : IDG (International Data Group) / IDG Capital / China Oceanwide Holdings (Chine / États-Unis)

Le conglomérat privé chinois China Oceanwide Holdings s’associe au fonds chinois IDG Capital pour remporter le groupe américain de média International Data Group (IDG), propriétaire du magazine "PCWorld", le cabinet d’études spécialisé dans le secteur numérique et informatique IDC et le magazine français "Le Monde informatique". Aucun détail de la transaction n’a été divulgué. Fondée en 1964 et basée aujourd’hui à Boston, la cible pourrait être valorisée entre 500 M$ et 1 Md$ selon Reuters. L’opération a déjà reçu le feu vert des autorités américaines et devrait être finalisée au cours du premier trimestre.

Services Financiers : MoneyGram / Alibaba Group, Ant Financial (Etats-Unis / Chine)

Ant Financial, la société affiliée au géant e-commerce Alibaba et propriétaire de la plus grande plateforme de paiement numérique du monde Alipay, lance une OPA de 880 M$ sur le spécialiste du transfert d’argent MoneyGram, coté au Nasdaq. Le montant de l’opération, soit 13,25 $ par titre, représente une prime de 11,5 % par rapport au cours de la veille. L’investisseur chinois devrait également reprendre les dettes du groupe américain, dont le montant s’élève aujourd’hui à 937,3 M$. Basée à Dallas, la cible dispose ce jour d'un réseau mondial de 350 000 boutiques. Le plus grand actionnaire Thomas H. Lee Partners, basé à Boston, avec 44,5 % du capital, soutient cette OPA.

Transports : HNA Group / Aéroport de Francfort-Hahn (Chine / Allemagne)

Le tandem formé par le chinois HNA Group et l’allemand ADC - contrôlé par ex-homme politique et aujourd’hui l’homme d’affaires Siegfried Englert - est sélectionné pour entamer des discussions avancées sur l’achat de l’aéroport de Francfort-Hahn, situé à quelque 130 kilomètres de Francfort. Ce-dernier, détenu à 82,5 % par le land de Rhénanie-Palatinat et le solde pour le land de Hesse, accueille aujourd’hui uniquement les opérateurs low cost Ryanair et Wizz Air. En juin dernier, un autre chinois, Hanghai Yiqian Trading Company, était prêt de reprendre les 82,5 % du capital du land de Rhénanie-Palatinat pour environ 10 M€ auprès, mais l’opération n’avait pas abouti. Malgré une licence autorisant les activités 24/24, la piste de 3800 mètres ou encore des taxes moins élevés, l’aéroport n’a pas pu retenir au cours de ces dernières années ses clients, la quasi-totalité des opérations de fret ont été transférées vers la plateforme de Francfort (par exemple Etihad Airways, Qatar Airways, Aeroflot et dernièrement Air France-KLM).

Le mastodonte chinois HNA Group détient une quinzaine de compagnies en Chine ainsi que des parts dans le français Aigle Azur, le brésilien Azul, le sud-africain Comair ou encore l’australien Virgin Australia, et a créé la première alliance de low cost U-Fly. Il avait également investi dans Pierre & Vacances-Center Parcs, les deux groupes français et suisse Servair (caterer d’Air France-KLM) et GateGroup, et la chaine américaine d’hôtels Hilton.

Cinéma : Wanda / Nordic Cinema (Chine / Suède)

Le conglomérat immobilier et de divertissement Wanda débourse 930 M$ (8,25 milliards de couronnes suédoises) pour s’emparer de la plus grande chaine de salles de cinéma d'Europe du nord et des États baltes Nordic Cinema, basé à Stockholm. L’acquisition, se réalisant à travers sa filiale américaine AMC, renforce encore son leadership mondial après l’acquisition récente de la chaine anglaise Odeon & UCI. Présent dans 50 villes, c'est le leader des marchés en Suède, Finlande, Estonie, Norvège, Lituanie et Lettonie avec 118 cinémas et 664 écrans. Totalisant 1470 cinémas et 15 000 écrans à travers le monde, il détient de nombreux opérateurs de cinémas : les américains AMC Entertainment, Carmike, l’australien Hoyt's Group, le britannique Odeon & UCI ainsi que le chinois Wanda Cinema Line. Propriétaire du studio hollywoodien Legendary, le groupe chinois s’était récemment emparé du 100 % du capital de la société américaine de production télévisée Dick Clark Productions pour 1 Md$. Basée à Santa Monica en Californie, elle produit la diffusion d'une vingtaine d’évènements médiatiques comme Golden Globe, Miss America, Academy of Country Music Awards et Billboard Music Awards.

En raison du ralentissement de l'immobilier commercial, le conglomérat chinois a traversé une mauvaise année 2016 et a enregistré un recul de ses revenus pour la première fois depuis au moins 11 ans. Il a généré 250 milliards de yuans (34 Md€) de revenus, soit une baisse de 14 % par rapport à  2015 (290,2 milliards de yuans). Toutefois le chiffre d’affaire des activités de divertissement a augmenté de 25 % pour atteindre 64,1 milliards de yuans (près de 9 M€), notamment les revenus de la branche de cinéma ont bondi de 31,4 %.

Par ailleurs, le conglomérat chinois souhaite investir massivement dans les cliniques privées face à une demande croissante en Chine. Cette stratégie intervient dans un contexte de la montée en puissance de la classe moyenne, du vieillissement de la population, de la pollution et des scandales sanitaires ainsi que dans la mise en place progressive des couvertures sociales en Chine. Pour rappel, l’an dernier, Wanda s’était déjà engagé dans un partenariat avec le britannique International Hospitals Group (IHG), qui se concrétisera par un investissement de 15 milliards de yuans (environ 2 Md€) pour construire trois hôpitaux.

Avocats : Bignon Lebray (Partenariat commercial)

Présent en Chine depuis 10 ans, le cabinet d’avocats français Bignon Lebray met en place un partenariat avec son homologue italien Pirola Pennuto Zei & Associati . Membres du réseau Meritas, les deux cabinets unifient leur force à Beijing et Shanghai pour proposer à leurs clients une prestation pluridisciplinaire dans tous les domaines du droit des affaires. L’équipe chinoise du cabinet est dirigée par Liwei Song, un ancien des cabinets Coudert Frères et Gide Loyrette Nouel.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net

Haut de page