L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Bilan

Non-coté : la région ARA conforte sa position

PAR  | 29 mars 2019 | 652 mots

La deuxième région de France pour son PIB a vu 221 entreprises recevoir des fonds issus du capital-investissement avec 1,2 Md€ investis d’après les données de France Invest / Grant Thornton.La taille des tickets augmente.

Le private equity se porte bien en Auvergne Rhône-Alpes (ARA) avec 1,231 Md€ investis dans 221 entreprises. Loin derrière l’Ile de France - 6,353 Md€ injectés dans 807 entreprises - mais bien loin devant le reste de la France, la Région Sud, en troisième position, irriguant 157 entreprises avec 650 M€. Depuis trois ans, le nombre des entreprises accompagnées ne cesse de croître en ARA et en France… à ceci près que la croissance est plus forte en Région (33 %) que dans l’Hexagone (31 %). En revanche, si le nombre des entreprises accompagnées est toujours plus important, les montants investis reculent de 11 % cette année. Un épiphénomène, selon les observateurs, qui rappellent qu’en 2017 un important LBO avait dopé les chiffres (Grand Frais avait été valorisé plus de 1,5 Md€).

Augmentation du montant des tickets

Dans le détail, on observe que près d’un tiers des montants investis (394 M€) l’a été via des tickets de plus de 50 M€ pour accompagner 5 entreprises. En parallèle les tickets de 5/15 M€ augmentent avec 29 opérations mobilisant 243 M€ (contre 19 / 180 M€ en 2017) tout comme ceux de 30/50 M€ avec 257 M€ investis en 2018 dans 6 entreprises (41 M€ dédiés à une entreprise en 2017). Le nombre des entreprises mobilisant des tickets de 15/30 M€ est stable (6) mais le montant injecté a crû (130 M€ contre 101 M€). Reste que 175 opérations ont mobilisé ont mobilisé moins de 5 M€,100 ayant fait l’objet d’un ticket inférieur à 1 M€ pour un total investi de 32 M€. Cela étant, si quasi la moitié des opérations en ARA mobilisent unitairement moins de 1 M€, cette typologie de transactions est en recul en nombre d’opérations et de montant global. Une observation à mettre en regard avec la progression, tant au niveau des montants investis que du nombre des opérations, des segments de 1/5 M€ et 5/15 M€.

L’industrie et la santé sur les premières marches du podium

La première région industrielle de France irrigue son industrie puisque 72 sociétés du secteur des biens et services industriels / chimie captent 576 M€. Le secteur de la santé est lui, le théâtre d’opérations significatives puisque les acteurs du médical et des biotech drainent 21 % des montants (253 M€) vers 23 entreprises. 58 entreprises du segment des biens et services de consommation captent 231 M€ quand le service de l’informatique et du numérique ne récupère « que » 8 % du montant global, injectés dans 38 entreprises. Le capital-innovation accuse un léger retrait cette année, en nombre d’opérations (59 versus 68) mais pas en terme de montant (104 M€ versus 99 M€) tandis que le capital développement brille par sa relative stabilité avec 396 M€ engagés dans 107 entreprises (392 M€ / 99 entreprises en 2017) et que le capital transmission totalise 53 opérations (32 en 2017) et 727 M€ investis (894 M€ en 2017). Enfin, la région ARA tient son rang de deuxième région de France si l’on considère les montants investis par les business angels qui lui consacrent 18 % des 37 M€ saupoudrés sur l’Hexagone.

lire aussi :

Non-coté : près de 50 % des capitaux levés à l'international en 2018 (28/03/2019)

Les lauréats des Grands Prix CFNEWS 2018 en Auvergne Rhône-Alpes

Vague de fonds en ARA

Voir la fiche de : FRANCE INVEST (EX AFIC)