L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Retour des IPO sur la scène mondiale Accès libre

Par  | 669 mots

Sur les neuf premiers mois de l'année, 566 IPO ont drainé près de 95 Md$ sur les marchés mondiaux, dont un tiers sur les bourses américaines selon une récente enquête d'EY. Les opérations d'envergure reviennent, et plusieurs sont attendues en Europe.

Depuis début 2013, les IPO se portent bien, surtout aux Etats-Unis. Selon une récente étude publiée par EY, sur les neuf premiers mois de l'année, 566 introductions en bourse ont réuni 94,8 Md$ sur les marchés mondiaux. C'est plus qu'à la même période l'an passé (637 IPO pour 91,4 Md$), même si les volumes levés restent encore loin des niveaux d'avant-crise (184 Md$ à fin septembre 2007). Un signal positif, d'autant plus que les très grosses opérations font leur grand retour. Dealogic a dénombré plus de 20 introductions en bourse de plus d'1 Md€ dans le monde depuis le début de l'année, à l'instar de Facebook (14 Md$), l'assureur brésilien BB Segurodade Participacoes (4,25 Md$), le spécialiste de la santé animale Zoetis (2,57 Md$) ou encore China Huishan Dairy (1,3 Md$).

Un tiers des volumes sur les bourses américaines

Depuis le début de l'année, un tiers des volumes levés proviennent des bourses américaines (31,7 Md$), qui continuent de supplanter les marchés asiatiques. « En 2010, Hong Kong était encore la première place boursière au monde avec 57 Md$ de capitaux levés contre 34,7 Md$ pour New York. Mais depuis 2011, la tendance s'est inversée, et ce phénomène s'accentue », observe Franck Sebag (photo), associé chez EY. En 2013, les Etats-Unis devraient d'ailleurs accueillir 6 des 10 plus grosses IPO de l'année. Sans surprise, les secteurs les plus dynamiques restent la santé (la place a d'ailleurs enregistré son plus haut volume de capitaux levés sur les biotech et la pharma depuis 2007), ainsi que les valeurs technologiques.

Rebond attendu en Europe sur la fin d'année

Quant aux places européennes, « elles ont encore un peu de mal à émerger sur l'échiquier mondial », commente Franck Sebag, qui a comptabilisé 95 IPOs en Europe depuis le début de l'année, drainant 11,6 Md$. L'Allemagne et la Grande-Bretagne demeurent les marchés les plus attractifs, tandis que les secteurs les plus plébiscités depuis ce début d'année sont l'immobilier (33 % des montants levés), les services financiers (23 %) et les télécoms/technologies (19 %). « Mais avec la stabilisation de la conjoncture économique européenne, la baisse de la volatilité et l'amélioration en terme de valorisation, le grand retour des introductions est attendu pour le Q4 2013 et début 2014 », poursuit l'expert (lire aussi notre enquête IPO S1 2013 : le rebond se fait attendre 02/08/13).

Les IPO à venir

Les trois prochains mois vont donc être décisifs, notamment pour Paris, qui n'a pas vu d'IPO supérieure à 100 M€ depuis celle de Medica en février 2010. Plusieurs opérations d'envergure sont attendues en France, notamment Blue Solutions (Bolloré), dont la capitalisation boursière pourrait être comprise entre 500 M€ et 1 Md€, mais aussi Numéricable qui pourrait se valoriser autour de 5-6 Md€, ou encore SFR (12-13 Md€) - Lire SFR et Numericable planifient leur entrée en Bourse (16/09/13). Dans le reste du monde, d'autres IPO sont très attendues comme Royal Mail à Londres (pour une valorisation entre 2,3 et 3,3 Md£) ou Twitter (15-16 Md$) aux Etats-Unis. L'américain Hilton Worldwide, le chinois Alibaba et le français Criteo, envisagent tous trois de lever respectivement 1,25 Md$, 15 Md$ et 200 M$ à New York. A Milan, l'entrée en bourse du fabricant de doudounes de luxe Moncler (une participation d'Eurazeo), est attendue cette année pour une capitalisation comprise entre 800 M€ et 1 Md€. Enfin, le spécialiste allemand de la robinetterie Grohe, qui mène actuellement un dual track, peut encore faire le choix de l'IPO si une cession industrielle n'aboutit pas. Le groupe vaudrait autour de 3 Md€.

Lire aussi :

Enquete CFnews : IPO S1 2013 : le rebond se fait attendre (02/08/13)

Les IPO reprennent des couleurs au niveau mondial (24/06/13)

Voir la fiche de : EY GROUPE