L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Article

Bourse : les sociétés d'investissement cotées redressent la barre

PAR  | 25 mars 2020 | 658 mots
Euronext

© Euronext

Après avoir été chahutées la semaine dernière, la plupart des sociétés d'investissement cotées ont vu leur cours de bourse s'apprécier. Etat des lieux de ces acteurs dans un contexte persistant de pandémie mondiale lié au Covid-19. 

Les marchés boursiers semblent avoir saisis l 'état des lieux avec la pandémie mondiale du Covid-19 et le ralentissement de l'économie afférent. La semaine dernière a été une semaine noire pour les sociétés cotées sur le marché réglementé d'Euronext à Paris et notamment les sociétés d'investissement cotées (lire ci-dessous). Avec l'annonce des résultats marqués par un résultat net divisé par deux à 123 M€, Eurazeo n'avait pas pu empêcher son cours de bourse de dégringoler, du 12 au 17 mars dernier, d'environ 21,27 % de 49,88 € à 40,90 €. Depuis, l'action a alterné les séances de hausse (3 jours) et les séances de baisse (3 jours). Aujourd'hui, l'investisseur cote à 40 € par action représentant une baisse de 2,2 % sur une semaine.

Tikehau Capital, la plus forte hausse

Tout le contraire de son homologue Tikehau Capital. Portée par des résultats en forte hausse (lire ci-dessous), la société de gestion co-fondée par Antoine Flamarion et Mathieu Chabran a vu son cours de bourse reprendre des couleurs petit à petit. Par exemple, son cours a progressé de 12,77 % le 24 mars dernier. Depuis une semaine, la hausse s'élève à 37,86 % (un record parmi les sociétés d'investissement cotées) à 21,30 € par action. Autre valeur dans l'investissement qui a connu une progression spectaculaire de son cours de bourse : Wendel. Après avoir perdu près de 30 % de sa valeur lors des séances du 11 au 17 mars dernier, le cours de la holding d'investissement de la famille éponyme n'a cessé de s'apprécier depuis une semaine. Aujourd'hui, il atteint 76,15 € par action soit une progression d'environ 11,50 %. Deux autres sociétés d'investissement cotées, IDI et Altur Investissement ont profité de l'effet de rattrapage. Sur la période du 18 au 25 mars 2020, leurs cours de bourse ont progressé respectivement de 6,8 % (34,50 € par action) et de 13,50 % (4,71 € par action). 

Une baisse moindre

De plus, NextStage n'a pas connu de fortes variations avec une valeur qui a connu très peu d'échanges. Sur la même période, la structure a gagné seulement 1,1 % sur son cours à 86 € par action. Enfin, deux autres investisseurs (Altamir et FFP) ont continué leur baisse mais dans une moindre mesure que la semaine dernière. Le premier a connu une autre séance noire, le 18 mars dernier, avec une baisse de 7,04 %. Ensuite, le cours s'est stabilisé. Depuis le 17 mars, la dépréciation est de 6,36 %. De son côté, FFP, la holding de la famille Peugeot, avait, pour rappel, subit la dépréciation la plus importante de son cours de bourse par rapport à toutes les autres sociétés d'investissement cotées avec une dégringolade de 37,82 %, du 11 au 17 mars dernier. Quelques jours après, le 23 mars dernier, la valeur avait atteint son plus bas historique depuis plus de six ans. Cependant, lors des deux dernières séances, son cours de bourse a fortement grimpé de plus de 28 %, retrouvant les niveaux du 17 mars à 51 € par action.

Lire aussi :

Tikehau Capital clôt 2019 dans le vert (19/03/2020)

Bourse : les sociétés d'investissement cotées touchées par le Covid-19 (17/03/2020)

Voir la fiche de : EURAZEO

Voir la fiche de : TIKEHAU CAPITAL

Voir la fiche de : WENDEL

Voir la fiche de : IDI

Voir la fiche de : NEXTSTAGE

Voir la fiche de : ALTUR INVESTISSEMENT

Voir la fiche de : ALTAMIR

Voir la fiche de : GROUPE FFP