L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Article

Elsan en passe de remanier son capital

  
PAR  | 29 juillet 2020 | 611 mots - 67 conseil(s)
Elsan

© Elsan

Le groupe d’hospitalisation privée de 2,1 Md€ de revenus s’apprête à accueillir KKR et Ardian qui le valoriseraient 3,3 Md€. Ils pourraient prendre place aux côtés des actionnaires actuels, CVC Capital Partners, actionnaire majoritaire depuis 2014, Tethys, ainsi que l’équipe de management.

Elsan régénère son actionnariat. Soutenu depuis six ans par CVC Capital Partners, le groupe de cliniques privées est entré en discussions exclusives avec KKR et Ardian qu’il devrait accueillir à son capital d’ici la fin de l’année. Le tour de table n’est pas finalisé mais les discussions sur la présence d’autres financiers restent ouvertes. Un pool d’investisseurs français à la tête de 33 % du capital est en cours de constitution avec Tethys Invest, le fonds d’investissement de la famille Bettencourt-Meyers, au capital depuis trois ans et qui conserve sa position (15 %), Ardian (10 %) et  d’autres investisseurs institutionnels. KKR devrait contrôler un peu moins de 45 % et CVC Capital Partners, le solde. L’opération valoriserait le groupe de 2,1 Md€ de chiffre d’affaires quelque 12 fois son Ebitda 2020, soit environ 3,3 Md€. Aucun financement ne devrait être contracté pour l’heure, Elsan s’appuyant sur une dette portable de 1,4 Md€, (pour l’essentiel un Term Loan obtenu en 2014 et renégocié au fil des opérations, notamment en 2019, qui lui offre de la visibilité jusqu’en 2023). « Nous nous réjouissons des perspectives de long terme rendues possibles par ce renforcement », a déclaré Thierry Chiche, président exécutif d'Elsan qui aurait obtenu des parties l'engagement de maintenir au capital pendant six ans.

 150 M€ d'investissements par an

Thierry Chiche, Elsan

Thierry Chiche, Elsan

Le groupe d’hospitalisation privée, créé via le rapprochement de Vitalia et Vedici en 2015  pour environ 1 Md€ (lire ci-dessous) et qui a quasi doublé de taille en cinq ans, accueille chaque année plus de 2 millions de patients, pris en charge par ses 6500 médecins libéraux et 25 000 collaborateurs. La recomposition de son capital a été lancée il y a quelques mois, avant la crise sanitaire durant laquelle les discussions ont été suspendues. « A la fin du mois de juin, quand les pourparlers ont repris, on a senti un intérêt marqué et renouvelé des investisseurs initialement pressentis parmi lesquels PAI Partners, Brookfield, OTPP… » note un proche du dossier. « CVC et ses conseils avaient lancé des hameçons en direction d’acteurs internationaux qui, tous, avaient la compréhension de ce marché et les moyens de porter un nouveau projet ambitieux ». Et, notamment, de soutenir le groupe dans sa volonté d’ « investir plus de 150 M€ chaque année dans des projets créateurs d’emplois et vecteurs d’innovation médicale en régions », autrement dit dans des équipements pour améliorer les soins et le parcours patient, la digitalisation…. Pour sa part, KKR a pris les devants, avant même qu’un process formel ne soit lancé. C’est la cinquième prise de participation de l'investisseur américain en France depuis le début d’année. Pour rappel, il ne signait jusqu’alors, en moyenne, qu’un engagement  par an dans l’Hexagone (voir sa fiche). Selon Bloomberg, il aurait investi globalement quelque 22 Md$ depuis le début du mois de mars.

Lire aussi :

Vedici finalise son LBO bis (17/09/2014)

Le Top 10 des opérations de LBO depuis janvier 2018

Le Top 10 des opérations de LBO depuis janvier 2018 © CFNEWS.net

Voir la fiche de : ELSAN (EX VEDICI)

Voir la fiche de : KKR

Voir la fiche de : TETHYS INVEST

Voir la fiche de : ARDIAN (CO INVESTISSEMENT)

Voir la fiche de : CVC CAPITAL PARTNERS (CVC)

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération