L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Afrique #51 : Heetch, GFI, InstaDeep, Land'Or, Tradin Organic...

PAR  | 14 mai 2019 | 2163 mots
Fiddek, solution de mobilité au Maroc créée par Heetch en partenariat avec le Syndicat National des Taxis Marocains de l'UMT

Fiddek, solution de mobilité au Maroc créée par Heetch en partenariat avec le Syndicat National des Taxis Marocains de l'UMT - Heetch

Bulletin Hebdo Afrique

Transports : Heetch (France / Afrique francophone)

Fort d’environ 15 M€ de revenus, le service de VTC français Heetch vient de réunir 34 M€ lors d’un deuxième tour qui a vu Cathay Innovation et Total Energy Ventures rejoindre les VCs historiques Idinvest Partners , Innov'Allianz , Felix Capital , Alven Capital et Via ID , lesquels ont choisi de soutenir à nouveau la jeune pousse francilienne. Cette nouvelle levée, qui valorise l’opérateur fondé en 2013 par Jacob Mathieu  et Teddy Pellerin  autour de 150 M€, a pour objectif de lui permettre de s’étendre sur le marché africain, où il s’est lancé en 2018. Il est actuellement en phase de test en Côte d'Ivoire et au Maroc, avec un premier partenaire local, Fiddek, service local de réservation pour les chauffeurs de taxi, créé en partenariat avec le Syndicat National des Taxis Marocains de l’UMT, et qui devrait être monétisé d'ici le mois de septembre. La société ambitionne de poursuivre ce déploiement sur le continent, en s'ouvrant à l'Algérie et au Cameroun dès cet été, ainsi qu'au Sénégal d’ici à la fin de l’année. « Dans ces pays, on est un peu plus cher que le marché des taxis de rue, mais avec un confort et une sécurité supplémentaires », a déclaré Teddy Pellerin, qui envisage d’étendre son service aux motos-taxis. Heetch compte se développer en Afrique francophone en y tirant profit de l'absence d'Uber , son principal concurrent à l'international. Il prévoit de recruter cinq personnes pour chacun des pays en ligne de mire, afin de faire le lien avec les bureaux français et constituer les équipes de chauffeurs (lire l'article Heetch veut conduire en Afrique  sur CFNEWS).

 

Services informatiques :  Capital Consulting / Archos Technology / GFI Informatique (Maroc / France)

Hicham Chebihi Hassani, Capital Consulting et Oaklins Atlas Capital

Hicham Chebihi Hassani, Capital Consulting et Oaklins Atlas Capital

Capital Consulting et sa filiale à 100 % Archos Technology, leaders du conseil en management et des services informatiques au Maroc et en Afrique francophone, rejoignent le giron du français GFI Informatique , acteur de référence des services informatiques à valeur ajoutée et des logiciels qui en acquiert 70 %. Après le rachat du tunisien Cynapsys et du marocain Value Pass l’an dernier (voir bulletins #14  et #28 ), le groupe français dirigé par Vincent Rouaix , qui a engrangé en 2018 1,4 Md€ de chiffre d’affaires avec près de 19 000 collaborateurs, confirme sa percée en Afrique. Implanté de longue date au Maroc, il possède également des filiales en Tunisie, Algérie, Côte d’Ivoire et Angola, où il emploie désormais au total plus de 750 personnes. Les deux cibles comptent quant à elles plus d'une centaine de collaborateurs, et revendiquent un chiffre d’affaires annuel de 7,4 à 7,5 M€ (70 à 80 MMAD) et plus de cinq cents missions réussies dans une quinzaine de pays africains. Elles se positionnent comme « le partenaire de la transformation digitale des entreprises du continent grâce à la double maîtrise de leurs enjeux métiers et IT », selon les termes de Hicham Chebihi Hassani , co-fondateur et Senior Partner de Capital Consulting. L’opération permet donc à GFI de consolider sa position sur ses offres et solutions IT en Afrique, notamment Smart Cities, Digital Banking & Insurance, Cybersécurité, Outsourcing et Business Solutions (voir fiche opération et lire aussi Double acquisition pour GFI Informatique au Maroc sur CFNEWS ).

 

Intelligence artificielle : InstaDeep / AfricInvest / Endeavor (Royaume-Uni / Tunisie / États-Unis)

InstaDeep, une success story tunisienne dans le secteur de l'intelligence artificielle

InstaDeep, une success story tunisienne dans le secteur de l'intelligence artificielle - InstaDeep

L’investisseur tunisien AfricInvest mène une levée en série A de 6,2 M€ (7 M$) au profit dInstaDeep , fournisseur de produits et solutions d’intelligence artificielle pour des entreprises, basé à Londres et possédant des bureaux à Tunis, Nairobi, Lagos et Paris. Endeavor Catalyst, un véhicule de co-investissement gérant environ 98 M€ (110 M$), lancé en 2012 par la firme new-yorkaise Endeavor , a également participé à cette opération, la plus importante levée en IA jamais enregistrée en Afrique. La cible fondée en 2014 par Karim Beguir et Zohra Slim utilisera ces ressources d’une part pour finaliser le développement d’une plateforme d’intelligence artificielle au profit de sa clientèle, et d’autre part pour étendre ses solutions informatiques sur le continent africain. Elle espère pour cela tirer parti de l’expertise opérationnelle et des connaissances commerciales d’AfricInvest, qui dispose de plus d’1 Md€ d’actifs sous gestion, et qui a déjà réalisé plus de 140 investissements dans des entreprises en phase de croissance réparties dans vingt-cinq pays. La cible, qui emploie aujourd’hui soixante-dix collaborateurs, avait précédemment levé des fonds auprès de business angels (voir fiche de l'opération de 2019 sur CFNEWS).

 

Bourse - Agroalimentaire : Land’Or / AfricInvest (Tunisie)

Produits fromagers de la marque tunisienne Land'or

Produits fromagers de la marque tunisienne Land'or - Land'or

Le groupe fromager tunisien coté Land’Or, fondé en 1994 et présent dans quinze pays, procède à une augmentation de son capital de 1,6 M€ (5,4 MTND) pour le porter à 3,1 M€ (10,3 MTND), ce qui se fera à travers deux opérations concomitantes : la première sans suppression du droit préférentiel de souscription, et la deuxième avec suppression du droit préférentiel de souscription. Dans ce cadre, 4,8 millions de nouvelles actions ordinaires vont être créées et émises, et seront à souscrire en numéraire à raison d'une action nouvelle pour une action ancienne au prix d'émission de 2,5 € (8,3 dinars) chacune, soit 2,1 € (7,2 dinars) de prime d'émission. Par ailleurs, Land'Or va lancer concomitamment une hausse de capital en numéraire d'un montant de 181 K€ (606 KTND), avec soumission par l'émission de 606 060 nouvelles actions d'une valeur nominale d'un dinar, réservées au profit de Maghreb Private Equity IV (MPEF IV) , véhicule d'investissement d’AfricInvest ayant bouclé son closing final à 194 M€ en décembre dernier (voir bulletin #31 ). Le capital-investisseur tunisien avait fait son entrée dans le producteur de fromages en mars 2018, et détenait jusqu’à présent 48,43 % du capital - le solde restant aux mains des actionnaires fondateurs, Hatem Denguezli et Hichem Ayed.

 

Agroalimentaire : Tradin Organic / AgDevCo (Sierra Leone / Royaume-Uni)

Tradin Organic, producteur de fèves de cacao en Sierra Leone

Tradin Organic, producteur de fèves de cacao en Sierra Leone - Tradin Organic

Tradin Organic, une société de transformation de produits agricoles biologiques en Sierra Leone, bénéficie d’un financement de 2,7 M€ (3 M$) de la part de l’investisseur londonien AgDevCo, spécialisé dans l’apport de capitaux de croissance au secteur de l’agroalimentaire en Afrique subsaharienne, et qui réalise ainsi son premier engagement dans le pays. La somme récoltée permettra à la cible de s’approvisionner en cacao durant les récoltes auprès de vingt mille agriculteurs, ainsi que de former et d’accompagner les producteurs dans le but d’améliorer leur productivité. Il s’agit de la troisième opération d’AgDevCo sur le continent depuis le début de l’année. Gérant près de 114 M€ (128 M$) d’actifs, la firme avait investi précédemment dans Nakifuma Farming Company en Ouganda (voir bulletin #39 ) et Minimex au Rwanda (voir bulletin #47 ).

 

E-commerce & santé : Mydawa  / The Africa Healthcare Master Fund (Kenya / Singapour)

Mydawa, entreprise kényane de cybersanté

Mydawa, entreprise kényane de cybersanté - Mydawa

Le site d’e-commerce kényan Mydawa, qui commercialise médicaments et produits de santé, réunit 2,6 M€ (300 MKES) auprès d’un fonds singapourien axé sur les investissements dans le secteur des soins de santé en Afrique, The Africa Healthcare Master Fund, qui investit généralement entre 500 K€ et 7,5 M€ pour prendre des participations majoritaires dans des sociétés réalisant entre 1 et 20 M€ de chiffre d'affaires. Depuis sa fondation en 2017 à Nairobi par Neil O'Leary, la start-up kényane, qui revendique aujourd’hui plus de 80 000 utilisateurs sur sa plateforme, a levé plus de 7 M€. Elle avait en effet bénéficié il y a deux ans d’un financement de 4,4 M€ de la part du VC irlandais Ion. Elle utilisera ces nouvelles ressources pour doubler sa part de marché au Kenya.

 

Événement : 

  • Marseille, 28 mai (19h-22h) : dîner de networking sur le marché tanzanien et ses opportunités, organisé par l’Apex, le club des entreprises de l’international, et animé par Philippe Galli, chef du service économique de l'ambassade de France en Tanzanie, qui échangera avec les entreprises, en compagnie d'experts, sur les thèmes suivants : le contexte géopolitique et les relations France/Tanzanie ; le marché tanzanien et l'environnement des affaires ; la logistique France/Tanzanie ; les aspects réglementaires, juridiques et bancaires.

 

Et aussi...

  • La Société financière internationale (SFI ou IFC), une institution du groupe de la Banque mondiale au service du secteur privé dans les pays émergents, injecte 14 M€ dans le capital de la plateforme d’enseignement supérieur privé KMR Holding Pédagogique (KMR) , pour lui permettre d’ouvrir des facultés de médecine au Maroc et au Sénégal.
  • En Libye, les activités d’une quarantaine de société internationales ont été suspendues la semaine dernière, majoritairement des compagnies françaises et allemandes, dont Total et Thales .
  • DizzitUp, fournisseur montpelliérain de services électriques et digitaux ciblant les pays émergents, vient de créer à Cotonou au Bénin la première des filiales destinées à couvrir les capitales de neuf pays d'Afrique subsaharienne d'ici 2022. Pour financer ce déploiement, il ambitionne de lever 3,5 M€ en equity dans les mois à venir, et 50 M€ par émission de tokens d’ici 2020.
  • Au Gabon, où il s’apprête à ouvrir une représentation à vocation sous-régionale, le groupe français Visiom vient de signer une convention pour la fourniture d’équipements dans les aéroports Léon Mba de Libreville, de Mvengue à Franceville et de Port-Gentil.
  • Chipper Cash, un fournisseur de de solutions de paiements basé aux États-Unis avec des bureaux à Nairobi, Accra et Kampala, lève 2,1 M€ (2,4 M$) au cours d’un cycle de financement d’amorçage dirigé par la firme américaine Deciens Capital, auquel ont également participé les VC américains 500 Startups et Liquid 2 Ventures. Ces ressources lui permettront de développer de nouvelles solutions de paiement mobile en faveur des entreprises africaines.
  • Allianz X, la branche d’investissement numérique du géant allemand de l’assurance Allianz , réalise son premier engagement en Ouganda, grâce à un co-investissement avec le VC américain Go-Ventures au sein de SafeBoda, l'un des principaux fournisseurs de services de transport à la demande en Afrique de l'Est.
  • Le néerlandais Dob Equity investit dans le producteur et distributeur tanzanien d’eau potable Jibu Tanzania pour assurer l’expansion de ses activités en dehors de la ville d’Arusha (Nord), via un réseau de petites entreprises en franchise.
  • Shelter Afrique, une institution multilatérale en charge du financement du logement en Afrique, injecte 1,8 M€ (200 MKES) dans le capital de Kenya Mortgage Refinance Corporation (KMRC), une société kényane de refinancement hypothécaire qui a pour mission d’augmenter l’offre de logements abordables dans le pays.
  • Olea, le nouveau courtier d’assurance panafricain indépendant spécialisé dans les risques d’entreprise, devient le gestionnaire des risques du distributeur tricolore CFAO dans trente-cinq pays africains, en partenariat avec le groupe français de courtage Siaci Saint Honoré.

 

Bonne fin de semaine et à mardi prochain.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à : stephanie.roux@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :