L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Afrique #65 : Club Med Skirring, Orange Niger, Takeda, Cepheus...

PAR  | 22 octobre 2019 | 1863 mots
Le resort Club Med Skirring, au sud du Sénégal, offre aux vacanciers un séjour tout compris dans des bungalows aux toits de chaume.

Le resort Club Med Skirring, au sud du Sénégal, offre aux vacanciers un séjour tout compris dans des bungalows aux toits de chaume. - © Club Med

Hôtellerie : Grit Real Income / Club Med Skirring (Maurice / France / Sénégal)

Le gestionnaire immobilier mauricien Grit Real Income , coté à la fois sur les bourses de Maurice, Londres et Johannesbourg et axé sur l’Afrique, vient de débourser 11,6 M€ (183 MZAR) pour acquérir le Club Med Cap Skirring au Sénégal (voir fiche de l’opération sur CFNEWS IMMO & INFRA). Il a en outre injecté entre 25 et 28 M€ supplémentaires pour restructurer et étendre la station touristique afin de passer de 150 à 250 chambres. Sa DG, Bronwyn Corbett , a expliqué que cette transaction avait « du sens », dans la mesure où il s’agit d’un accord de sale and leaseback avec le Club Med . Lancé en 2012 et gérant 539 M€ (600M$) d'actifs, le fonds est également présent au Botswana, au Ghana, au Kenya, à l’île Maurice, au Maroc, au Mozambique et en Zambie. Il compte poursuivre ses acquisitions sur le continent, ciblant tant les actifs du Club Med, dont il apprécie le modèle, que d’autres actifs immobiliers, notamment au Ghana, au Maroc, au Kenya et en Ouganda, ainsi que de nouvelles destinations dans l'océan Indien comme les Seychelles et les Maldives. L’investisseur coté se concentre actuellement sur les secteurs des bureaux, de l’hôtellerie et de l’industrie légère. Son portefeuille comprend entre autres Victoria Beachcomber Resort and Spa à Maurice, Bollore Warehouse, situé à Pemba au Mozambique, l'immeuble Anadarko, au sein de la capitale du Mozambique, Maputo, ou encore le centre commercial Anfa Place, à Casablanca.

 

Télécoms : Orange Niger / Zamani Com (Niger / France)

En août 2019, les employés d'Orange Niger avaient mené deux mouvements de grève afin d'obtenir des négociations salariales et débattre de l'avenir de la filiale nigérienne du numéro deux du secteur au Niger.

En août 2019, les employés d'Orange Niger avaient mené deux mouvements de grève afin d'obtenir des négociations salariales et débattre de l'avenir de la filiale nigérienne du numéro deux du secteur au Niger. - © Maiga Halimatou Salissou

Comme annoncé en septembre dernier (relire bulletin #59 ), c’est l'homme d'affaires nigérien Mohamed Rhissa (dit « Rimbo »), actionnaire majoritaire au sein d’Orange Niger , qui va reprendre les actifs de la filiale nigérienne du leader mondial des télécoms pour un montant non divulgué. L’acquisition se fera via sa société Zamani Com . Mohamed Rhissa s’est associé pour l’occasion à un autre actionnaire, jusque-là minoritaire au sein d’Orange Niger, le malien Moctar Thiam (voir f iche de l’opération sur CFNEWS). Les nouveaux dirigeants héritent de 530 salariés qu’ils se sont engagés à garder. Après onze années d’activité dans le pays, 2,5 millions de clients et 86 M€ de chiffre d’affaires en 2018, le groupe Orange solde ainsi sa présence au Niger, où il était confronté à d’importantes difficultés financières, du fait de conditions de marché défavorables et d’un redressement fiscal qui lui avait donné le coup de grâce.

 

Industrie pharmaceutique : Takeda Pharmaceutical / Acino (Afrique / Japon / Suisse)

Taketa Pharmaceutical a signé avec l'UNICEF un programme de 4 M€ (500 MJPY) pour la période 2018-2019, afin de contribuer à protéger la vie d'environ 8,5 millions de personnes en Angola, en Guinée et au Togo, en renforçant durablement les systèmes de santé. - © UNICEF/Martin Suder

Taketa Pharmaceutical a signé avec l'UNICEF un programme de 4 M€ (500 MJPY) pour la période 2018-2019, afin de contribuer à protéger la vie d'environ 8,5 millions de personnes en Angola, en Guinée et au Togo, en renforçant durablement les systèmes de santé. - © UNICEF/Martin Suder

Le nippon coté Taketa Pharmaceutical , leader dans la production de médicaments au Japon, fort de 17 Md€ de chiffre d’affaires en 2018 avec 27 000 collaborateurs, cède ses activités dans certains marchés émergents, dont ceux d’Afrique, au groupe pharmaceutique suisse Acino pour un montant global de 179 M€ environ (200 M$). L’opération lui permettra de compenser l’important endettement occasionné par le financement l'an dernier de son expansion internationale, en se recentrant sur cinq domaines clés (l’oncologie, la gastro-entérologie, les neurosciences, les maladies rares et les traitements dérivés du plasma). Sur le continent africain, Takeda Pharmaceutical est essentiellement actif en Afrique du Sud où le marché du médicament et la couverture santé sont bien développés. Depuis l’an dernier, le géant japonais de l’industrie pharmaceutique s’est allié à l’UNICEF pour faire bénéficier 8,5 millions de personnes résidant en Angola, en Guinée et au Togo, d’un programme de renforcement des systèmes de santé nationaux. Acino, soutenu par l'américain Avista Capital et Nordic Capital, pourra quant à lui renforcer sa présence sur les marchés émergents, notamment en Afrique où il dispose déjà d’un bureau à Johannesbourg. Basé à Zurich, il a engrangé plus de 310 M€ de revenus en 2018 avec 1 950 employés.

 

Fonds : Cepheus Growth Capital Partners / Soros Economic Development Fund (États-Unis / Éthiopie)

L'équipe de Cepheus Growth Capital Partners

L'équipe de Cepheus Growth Capital Partners - © Cepheus Growth Capital Partners

La firme de private equity Cepheus Growth Capital Partners, basée à New York et Addis Ababa et exclusivement dédiée à l’Éthiopie, poursuit sa levée de fonds initiée début 2018, qui lui avait permis de réaliser un premier closing à 46 M€ (51 M$) auprès du britannique CDC Group , du norvégien Norfund et de la Banque Européenne d’Investissement  (BEI) , ainsi que de family offices et business angels. Elle vient de collecter 9 M€ (10 M$) supplémentaires auprès du Soros Economic Development Fund (SEDF) , un hedge fund new-yorkais lancé par le milliardaire américain d’origine hongroise George Soros qui souhaite ainsi contribuer à créer des emplois de qualité, en particulier pour les jeunes et les femmes en Éthiopie. Cepheus Growth Capital Partners se rapproche ainsi de son objectif cible de 90 M€ (100 M$). La firme se focalise sur des PME éthiopiennes prometteuses des secteurs de l’industrie manufacturière, des biens de consommation, de l’agro-industrie et des services, notamment de santé, avec des tickets d’investissement compris entre2,7 et 9 M€ (3 et 10 M$).

 

Événements :

  • Abidjan, 29-30 octobre : second Forum bilingue annuel Franco-Real Property Investment, organisé par API (African Property Investment) Events (APIEvents.com), une société africaine organisatrice d’évènements networking et de conférences liés à l’immobilier, leader sur le continent.
  • Paris (ministère de l'Économie et des finances à Bercy), 30-31 octobre : deuxième édition du forum Ambition Africa, rendez-vous annuel destiné à dynamiser les relations économiques et commerciales entre la France et l'Afrique, organisé par Business France sous l’égide de Bercy et du Quai d’Orsay, et qui s’articulera autour d’une séance plénière, de rendez-vous d’affaires ciblés BtoB et d'ateliers thématiques sectoriels et transversaux pour comprendre les enjeux de l’Afrique et ses opportunités. Le Club Afrique de France Invest proposera dans ce cadre une conférence « Invest for Growth in Africa ». Plus d'infos sur cette conférence dans notre rubrique Rendez-vous : INVEST FOR GROWTH IN AFRICA 30 octobre 2019 .
  • Le Cap, 4-8 novembre : Africa Oil Week (AOW) 2019 qui mettra en avant plus de 200 orateurs issus du secteur de l’industrie pétrolière et gazière, avec entre autres pour optique d’échanger sur les moyens d’encourager les investissements en Afrique. 

 

Et aussi... 

  • Proparco soutient l'activité de crédit-bail de la Compagnie Internationale de Leasing (CIL), un acteur historique tunisien qui apporte des solutions de financement aux PME locales. Ce prêt de 12 M€ s'inscrit dans le cadre de l'initiative Choose Africa lancée par le président Macron en mars dernier (relire bulletin #43 ).
  • Déjà implanté à Madagascar à travers sa filiale BCP Bank, le groupe bancaire marocain BCP vient de finaliser l’acquisition de 71 % du capital de la Banque de Madagascar et de l'Océan indien (BMOI) , valorisée 37 M€, auprès du groupe français BPCE , formé des réseaux Banque Populaire et Caisse d'Epargne (relire bulletin #22 ).
  • Après avoir fait ses premiers pas au Sénégal, en Côte d’Ivoire et en République du Congo, le distributeur de prêt-à-porter Kiabi ouvre son premier magasin au Gabon, situé dans le shopping center Mbolo à Libreville, afin d’asseoir ses positions en Afrique subsaharienne où il ambitionne de devenir marque de référence et pionnière de la mode à petits prix pour toute la famille. Il projette d’ouvrir trois nouveaux magasins sur le continent d’ici 2021.
  • La filiale marocaine de la Société Générale noue un partenariat avec le Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Investissement au profit de la filière automobile, s’engageant à accompagner cette dernière sur toute la chaîne de valeur des services financiers et bancaires dédiés aux entreprises. 
  • Le laboratoire pharmaceutique Biogaran , détenu par Servier et leader des génériques avec plus d’un quart des parts de marché dans l’Hexagone, se lancera sur le marché gabonais en novembre prochain avec l’ouverture d’un premier bureau.
  • Veginnov - filiale du groupe Divatec - qui propose des projets de fermes maraîchères clés en main en Afrique, vient de lancer la construction d'une ferme maraîchère basée à Ouidah au Bénin. La future exploitation Les Primeurs du Bénin devrait être fonctionnelle en fin d'année avec les premières récoltes envisagées début 2020.
  • La filiale burkinabé du groupe français Vergnet Hydro et Sagemcom Energy & Telecom s’apprêtent à connecter cinq mini-centrales solaires photovoltaïques dans les régions du Nord et du Centre-Nord du Burkina Faso, qui approvisionneront a minima 120 000 personnes dans cinq villages.
  • Les autorités ivoiriennes ont rejeté le 15 octobre la contre-offre soumise par Bouygues en avril sur le projet d’extension de l’aéroport d’Abidjan, au profit de Crig, la filiale de China Railway.
  • Au Burkina Faso, Groupe Vivendi Afrique décroche une licence pour déployer et exploiter la fibre optique dans le pays. 
  • L'américain Prudential Finance entre dans le capital de Sarwa life Insurance, la branche assurance de l'entreprise égyptienne Sarwa Capital Holding for Financial Investments, pour un montant non communiqué, et se fraie ainsi un chemin sur le marché en croissance de l’assurance-vie en Égypte.

 

Bonne fin de semaine et à mardi prochain.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à : stephanie.roux@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :