L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Afrique #68 : Nimble Ways, AK-Project, Cathay AfricInvest Innovation, Togocom...

PAR  | 12 novembre 2019 | 2364 mots
Après avoir confié début 2018 une minorité de son capital à Keensight Capital et Isai, Theodo poursuit son développement avec une prise de participation majoritaire dans le marocain Nimble Ways.

Après avoir confié début 2018 une minorité de son capital à Keensight Capital et Isai, Theodo poursuit son développement avec une prise de participation majoritaire dans le marocain Nimble Ways. - © Theodo

Conseil aux entreprises & technologies : Nimble Ways / Theodo (Maroc / France)

Theodo (M33) , expert français du développement agile de solutions digitales web et mobiles, prend une participation majoritaire dans Nimble Ways , société de conseil casablancaise qui aide les entreprises à développer et concevoir des solutions digitales et d’intelligence artificielle sur le marché africain. Celle-ci a vu le jour en 2017, lorsque le polytechnicien Noussaïre Fdil a décidé de s’inspirer du modèle de Theodo pour créer sa propre start-up. Grâce au rapprochement avec le groupe français aux 30 M€ de revenus, le dirigeant fondateur de la jeune pousse, qui emploie déjà trente-cinq salariés et compte parmi ses clients six des dix plus grandes entreprises du Maroc, espère accélérer la croissance de l’entreprise sur le marché africain. Pour Theodo, fondé en 2009 par Benoît Charles-Lavauzelle et Fabrice Bernhard , et actuellement dirigé par Julien Laure , son entrée au capital de Nimble Ways lui permettra de se renforcer sur le continent et au Moyen-Orient. Employant plus de trois cents collaborateurs au sein de ses bureaux de Paris, Londres et New York, le groupe soutenu depuis l’an dernier par Keensight Capital et Isai , pourra ainsi proposer un accompagnement de proximité à ses clients déjà implantés dans le royaume chérifien, en s’appuyant sur la réputation et l’expertise de la société casablancaise auprès de grands groupes panafricains de la banque, de l’assurance et de l’industrie (voir fiche de l'opération sur CFNEWS).

 

Communication : AK-Project / Insign (Sénégal / France)

L'agence sénégalaise AK-Project est spécialisée dans la conception de stratégies digitales 360°et de stratégies d’influence ciblées qui comprennent la gestion de l’e-réputation, la conception et le déploiement de stratégies social media, SEO/SEA et de marketing relationnel.

L'agence sénégalaise AK-Project est spécialisée dans la conception de stratégies digitales 360°et de stratégies d’influence ciblées qui comprennent la gestion de l’e-réputation, la conception et le déploiement de stratégies social media, SEO/SEA et de marketing relationnel. - © AK-Project.

L’agence de communication sénégalaise AK-Project , dirigée par Julien Malle depuis sa création en 2004, et employant un peu moins de trente collaborateurs pour 430 K€ de marge brute prévisionnelle en 2019, rejoint le giron du groupe tricolore Insign , une agence de Creative Consulting offrant des expertises data, technologie et création. Réunissant 250 collaborateurs à Lyon (siège), Paris, Tournon-sur-Rhône et Los Angeles, et réalisant un chiffre d’affaires de près de 24 M€ en 2018, l’acquéreur soutenu par Evolem , s’ouvre ainsi une véritable porte d’entrée sur un continent africain en pleine transformation digitale et économique. Ce build-up lui permettra notamment de se positionner sur les marchés de l’Afrique francophone du nord et de l’ouest. Son président, Lionel Cuny , a déclaré que « ce rapprochement est vraiment stimulant car nous avons beaucoup à apprendre de l’Afrique, notamment de sa capacité à segmenter finement les audiences avec des critères culturels, géographiques, linguistiques et de créer des offres très rapidement de manière autant stratégique qu’opportuniste. » La transaction renforce l'hybridation culturelle du groupe français, qui disposera désormais d’une implantation à Dakar. Les deux agences ont déjà collaboré sur de nombreux projets, en particulier sur le déploiement en Afrique de campagnes de notoriété et de considération pour les marques Blédina et Renault Trucks , et lors de l’appel d’offres remporté pour la campagne Africa 2020 de l’Institut Français (voir fiche de l'opération sur CFNEWS).

 

Fonds : Cathay AfricInvest Innovation / FMO (France / Chine / Tunisie / Pays-Bas)

Réunion des équipes de Cathay Innovation et AfricInvest en avril 2019, pour lancer Cathay AfricInvest Innovation, le premier fonds venture panafricain pour connecter le continent dans son ensemble et avec les principaux écosystèmes d’innovation mondiaux.

Réunion des équipes de Cathay Innovation et AfricInvest en avril 2019, pour lancer Cathay AfricInvest Innovation, le premier fonds venture panafricain pour connecter le continent dans son ensemble et avec les principaux écosystèmes d’innovation mondiaux. - © Cathay Innovation

Cathay AfricInvest Innovation, un véhicule lancé en avril dernier par le VC franco-chinois Cathay Innovation et le capital-investisseur tunisien AfricInvest devrait accueillir parmi ses investisseurs le FMO , l’institution néerlandaise de financement du développement, qui prévoit de s’engager à hauteur de 4,4 M€. Ciblant une taille de 150 M€, le véhicule a vocation à se concentrer sur des entreprises à l'ambition panafricaine (voire au-delà), ayant déjà prouvé leur modèle économique et générant une croissance soutenue. Il consacrera de 3 M€ à 15 M€ par société au total, pour leur permettre d’accélérer leur expansion géographique et de devenir des leaders dans leurs secteurs d’activités respectifs, constituant un portefeuille de quinze à vingt lignes. (Pour plus de détails, relire l’article Cathay Innovation et AfricInvest lèvent pour les start-ups africaines sur CFNEWS).

 

Télécoms : Togocom / Axian / Emerging Capital Partners (Togo / Madagascar / États-Unis)

Signature de l'acquisition de 51 % de l'opérateur Togocom par le consortium Agou Holding, représenté par Hassanein Hiridjee, P-dg du conglomérat malgache Axian (à gauche). - © Axian/État togolais

Signature de l'acquisition de 51 % de l'opérateur Togocom par le consortium Agou Holding, représenté par Hassanein Hiridjee, P-dg du conglomérat malgache Axian (à gauche). - © Axian/État togolais

Le consortium Agou Holding, formé du conglomérat malgache Axian , dirigé par la famille Hiridjee, et du fonds d'investissement panafricain Emerging Capital Partners (ECP) , qui gère 3Md€ d'actifs, prend le contrôle de l'opérateur historique togolais, Togocom, en acquérant 51 % du capital. Actée il y a près d’un an par le parlement togolais, la privatisation de la holding dirigée par Affoh Atcha-Dédji la valorise plus de 320 M€ (210 MdXOF). Créée en 2017 par la fusion de Togo Telecom et Togo Cellulaire, elle emploie 400 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 183 M€ (120 MdXOF) en 2018. L’État conservera le solde du capital de l’opérateur télécom public. Skadden , White & Case et KPMG ont conseillé le consortium lors de cette opération, tandis que la cible s’est fait accompagner par Jones Day , Lazard et EY Côte d’Ivoire . Agou Holding prévoit par ailleurs d’investir 245 M€ (160MdXOF) au cours des sept prochaines années pour révolutionner le secteur numérique au Togo.

 

Éducation : Taaleem / StonePine ACE Partners / CI Capital Egypte (Égypte / Émirats arabes unis / Suisse )

Nahda University in Beni Suef (NUB)

Nahda University in Beni Suef - © NUB

Taaleem Management Services Company (Taaleem), un groupe égyptien d’enseignement supérieur dirigé par Mohamed El-Rashidi et qui exploite l’université privée locale Nahda University in Beni Suef (NUB), bénéficie d’un investissement en fonds propres de 67 M€ (1,2 MdEGP), apportés par le groupe de services financiers égyptien CI Capital Holding et StonePine ACE Partners Limited, une joint-venture mise en place par StonePine Capital Partners, un gestionnaire d'actifs basé à Dubaï et ACE & Company , un groupe de capital-investissement basé à Genève et qui gère des actifs de l’ordre de 816 M€ (900 M$). Les investisseurs acquièrent ainsi 60 % de parts dans le capital de la cible, auprès de Thebes Education Management Holdings BV, un véhicule de co-investissement géré par RMBV, financé par plusieurs institutions financières et investisseurs institutionnels mondiaux. Fondé en 2015 par un fonds soutenu par un certain nombre d'institutions de financement du développement, telles que la Société Financière Internationale (SFI) et Proparco , Taaleem détient un portefeuille d'actifs d'enseignement supérieur dans la région MENA, dont l’institution phare, l'Université Nahda de Beni Suef, recense plus de 5 600 étudiants inscrits.

 

EnR : KarmSolar / EDF (Égypte / France) 

KarmSolar

© KarmSolar

EDF devrait entrer dans le capital du fournisseur égyptien d’énergie photovoltaïque KarmSolar d’ici la fin de l’année. Le géant coté aux 69 Md€ de chiffre d’affaires injecterait - selon le média Afrik21 – près de 23 M€, ce qui lui permettrait de renforcer sa présence en Égypte, où il mène actuellement plusieurs projets, notamment via sa filiale EDF Renouvelables . Il a ainsi mis récemment en service deux centrales solaires solaires de 130 MWc dans le complexe de Benban, en partenariat avec le cairote Elsewedy Electric. KarmSolar est en pourparlers avec plusieurs bailleurs de fonds, dont la Société Financière Internationale (SFI) , afin de réunir les 56 M€ (1MdEGP) nécessaires à la réalisation de ses projets. Début 2019, il a signé un contrat de vente d’électricité de 82 M€ (90 M$) avec Cairo3A Poultry, une ferme avicole, dont il assurera l’intégralité de la fourniture en électricité grâce à une nouvelle centrale photovoltaïque qui sera construite dans l’oasis de Bahariya, près du Caire. Il dispose actuellement d’un portefeuille de projets engagés d’une capacité totale de 65 MWc à travers sa filiale KarmPower.

 

Nouveau fonds : Modus Capital (Afrique du Nord / États-Unis)

Fondé en 2015, le capital-risqueur Modus Capital est basé à New York avec des bureaux à Los Angeles, Le Caire et bientôt Dubaï.

Fondé en 2015, le capital-risqueur Modus Capital est basé à New York avec des bureaux à Los Angeles, Le Caire et bientôt Dubaï. - © Modus Capital

Le VC américain Modus Capital, fondé en 2015, s’apprête à lancer un fonds régional d’une taille cible de 68 M€ (75 M$), axé sur la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord (Zone MENA). Modus Mena Venture Fund I s’adressera principalement aux start-up et scale-up évoluant dans les secteurs de la santé, de l’éducation, du commerce électronique et des nouvelles technologies. Le véhicule prendra des tickets oscillant entre 45 et 227 K€ (50 et 250 K$) et pouvant atteindre 907 K€ (1 M$). Afin de se rapprocher des entreprises nord-africaines et de leur octroyer des ressources financières nécessaires à leur développement, Modus Capital a ouvert en novembre 2018 un bureau au Caire. La firme envisage de poursuivre son expansion au sein des pays membres du Conseil de coopération du golfe d’ici le premier trimestre 2020, en commençant par Dubaï.

 

Événement :

  • Johannesbourg, 3-5 décembre : cinquième édition du Seedstars Africa Summit, mené par le fonds Seedstars, afin de faciliter les opportunités d’affaires et d’investissement dans la région. 

 

Et aussi... 

  • Un consortium international comprenant le géant français Engie , l’égyptien Orascom Construction et le japonais Toyota Tsusho Corporation  / Eurus Energy Holdings vient de mettre en service le parc éolien de Ras Ghareb en Égypte, d’une capacité de 262,5 MW, dans le cadre d’un PPP.
  • Au Nigeria, Total vient de mettre en vente pour 681 M€ ses 12,5 % dans le bloc en eaux profondes OML 118, qui abrite le champ producteur Bonga, premier projet en eau profonde du pays. Cette cession entre dans le cadre d’un projet plus global visant à céder pour 4,5 Md€ d’actifs d’ici 2020.
  • La Confédération Africaine de Football (CAF) compte résilier le contrat de droits médias et marketing de 902 M€ qui la liait à Lagardère Sports and Entertainment depuis 2017, et qui devait s’achever en 2028. Le chinois Wanda semble bien parti pour remporter la mise.
  • Bouygues Construction va investir 175 M€ dans la construction d'un centre hospitalier à Abomey-Calavi au Bénin, à dix-huit kilomètres de Cotonou, la capitale économique.
  • Pearl Dairy Farms, la plus grande entreprise laitière d’Ouganda, qui emploie 1 800 personnes à travers l’Afrique de l’Est et écoule ses produits à travers neuf pays africains, ouvre son capital à Rise Fund LP, un fonds d’investissement américain gérant près de 4 Md€ (4,4 Md$), à hauteur de 34 % du capital.
  • L’investisseur américain Texas Pacific Group (TPG) Capital acquiert, pour un montant non divulgué, via sa filiale Pledge Holdco, 33,9 % de parts dans le capital du kényan Maziwa, spécialisé dans la transformation de produits laitiers et ses dérivés.
  • Agri-Vie Fund I, véhicule du sud-africain Exeo Capital axé sur les entreprises agricoles et agroalimentaires d’Afrique subsaharienne, cède sa participation au sein de la société aquacole sud-africaine HIK Abalone Farm (HIK), au profit d’African Pioneer Group, basé à Port Elizabeth en Afrique du Sud. Ni le montant ni le pourcentage de participation de la cession n’ont été communiqués.
  • Le Danish SDG Investment Fund, un fonds d’investissement danois géré par The Investment Fund for Developing Countries (IFU) , injecte 8 M€ (60 MDKK) dans le capital de Hospital Holdings Investment, qui administre des soins de santé à plus de 700 000 patients par an au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie.
  • Au Gabon, la RATP et le ministère des transports ont signé mercredi dernier un protocole de coopération pour l’assistance technique au profit de la société des transports urbains (Trans-Urb) qui devra incessamment démarrer ses activités à Libreville.
  • L’AFD octroie une enveloppe de 15 M€ au Togo, en appui au secteur éducatif, dans le cadre du Projet d’Appui à la Réforme des Collèges (PAREC), afin d’améliorer les capacités et les conditions d’accueil de plus de 160 collèges publics des régions Maritime, Plateaux et Savanes.

 

Bonne fin de semaine et à mardi prochain.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à : stephanie.roux@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :