L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Amérique Latine : ADP Ingénierie, Sulky, Engie, Artelia, Natura...

PAR  | 24 mai 2019 | 1074 mots
ADP Ingénierie

ADP Ingénierie

Amérique Latine

Transports & logistique : ADP Ingénierie (Mexique)

ADP Ingénierie, filiale du groupe ADP (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel) , a remporté une série de nouveaux contrats à l’international et outre-mer, pour assurer des missions de design, d’études ou d’assistance technique auprès de grands aéroports internationaux. Au Mexique, sur la base militaire de Santa Lucia, l’entreprise française réalisera pour le ministère de la Défense du Mexique, en coordination avec le ministère des Transports et la DGAC mexicaine, le plan directeur de la transformation de cette base militaire en aéroport civil commercial ainsi qu’une mission d’assistance pendant la phase de conception des infrastructures. ADP sera notamment en charge de l’architecture fonctionnelle du terminal passager et des avant-projets des systèmes aéroportuaires ainsi que des chaussées aéronautiques. Cette mission de quinze mois court jusqu’en juin 2020. Ce nouvel aéroport complètera les aéroports existants de Mexico City et de Toluca, créant le système aéroportuaire de la Vallée de Mexico City. Forte de plus de 700 références aéroportuaires dans plus de 100 pays, ADP Ingénierie, active sur toutes les étapes de la chaîne de valeur aéroportuaire, réalise des prestations de design architectural, d’études d’ingénierie aéroportuaire, des missions de conseil ou d’assistance à maîtrise d’œuvre.

Agriculture & alimentaire : Sulky (Brésil)

SulkyLe constructeur breton de machines de fertilisation, de semis et de travail du sol Sulky, générant 45 M€ de chiffre d’affaires en 2018, vient de vendre son centième automoteur de fertilisation au Brésil. Son partenariat stratégique, conclu en 2016, via un transfert de technologies avec le constructeur brésilien Jacto pour une production locale de distributeurs d’engrais solides et de calcaire a permis la fabrication au Brésil d’une centaine de machines, dont 2/3 d’automoteurs et 1/3 d’épandeurs d’engrais traînés, réalisées à partir de pièces (fonds doseurs, pales, plateaux) produites par Sulky à Châteaubourg. En s’appuyant sur l’expertise reconnue des technologies Sulky, Jacto figure aujourd’hui parmi les leaders de la fertilisation au Brésil au niveau des automoteurs. Emmené par Julien Burel Sulky regroupe 250 collaborateurs et a réalisé 37 % du chiffre d’affaires à l’exportation.

Energie & Utilities : Engie (Brésil)

Selon le journal brésilien Valor, Engie (voir sa fiche et deal-list) mettra en vente un groupe de centrales solaires au Brésil et a mandaté la banque d’affaires Goldman Sachs pour étudier cette piste. Le processus, qui serait en sa phase initiale, prévoit la vente partielle ou totale de la centrale photovoltaïque Assu V d’une capacité de 30 MW située dans la région de Rio de Grande do Norte, et de deux parcs photovoltaïques :  Floresta, d’une capacité de 80 MW, et Paracatu de 120 MW, situés respectivement dans les régions de Rio de Grande do Norte et Minas Gerais.

Services & Conseil aux entreprises : Artelia (Mexique)

Le groupe d'ingénierie Artelia (voir sa fiche et deal-list) , générant 550 M€ de chiffre d'affaires en 2018 a créé une filiale au Mexique afin d’y accompagner son client historique Shell et d’initier un développement plus soutenu en Amérique Centrale. Détenu à 97 % par ses managers et salariés, Artelia, qui se présente comme le deuxième groupe français en matière d'ingénierie pluridisciplinaire (40% dans les infrastructures, 40% dans la construction et 20% dans l'industrie), réalise 70 % de son activité en France et 30 % à l'international.

Produits Pharmaceutiques & matériel médical : Fagron - Cedrosa (Belgique/Mexique)

Fragon Fagron, spécialiste belge des préparations magistrales pour les pharmacies générant 471,7 M€ de chiffre d’affaires l’an dernier, acquiert son homologue mexicain Cedrosa pour 16,5 M€. Basé à Naucalpan, au nord-ouest du  Mexique, Cedrosa est l'un des principaux fournisseurs de matières premières destinées aux pharmacies et à l'industrie pharmaceutique du pays. L'entreprise compte 98 collaborateurs et a réalisé 22,5 M€ de chiffre d'affaires en 2018. Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de développement international de Fargon et renforce sa présence en Amérique Latine.

Agriculture & alimentaire : Nestlé/Fonterra - DPA (Suisse-Nouvelle Zélande/Brésil)

Le géant suisse Nestlé et la coopérative laitière néo-zélandaise Fonterra se sont accordés pour examiner différentes options stratégiques concernant leur coentreprise Dairy Partners Americas (DPA) au Brésil et n'excluent pas une cession de leurs participations respectives de 49 % et 51 %. Fonterra et Nestlé ont créé DPA en 2003 pour fabriquer et commercialiser des produits laitiers dans toute l'Amérique Latine. En 2014, cette joint-venture a recentré ses activités sur le Brésil et les produits laitiers réfrigérés. Les deux sites de DPA emploient 1 400 collaborateurs et ont généré l'an dernier un chiffre d'affaires d’un milliard de réals brésiliens (221 M€) avec la commercialisation des marques Nestlé, Chamyto, Ninho, Chandelle, Chambinho, Neston ou encore Molico.

Santé, beauté et services associés : Natura - Avon (Brésil/USA)

NaturaLe fabricant de cosmétiques brésilien Natura (voir sa fiche et deal-list) met la main sur son concurrent américain Avon, pionnier de la vente directe. Cette transaction, qui valorise la marque américaine environ 3,7 Md$ (3,3 Md€), donne naissance au quatrième groupe mondial de cosmétiques, avec 10 Md$ (8,9 Md€) de chiffre d’affaires et 40 000 employés dans cent pays. Natura, qui avait racheté The Body Shop à L'Oréal pour 1 Md€ il y a deux ans, a inauguré sa première boutique en France en 2005 et possède aujourd’hui trois magasins à Paris.

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :