L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Amérique Latine : Bostik, Louis Dreyfus Company, Michelin, Scallog... Accès libre


© Poliplas

© Poliplas

Matières premières & industries de base : Bostik - Poliplas (Brésil)

Bostik (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel), la filiale d'Arkema spécialisée dans les adhésifs, fait l’acquisition du brésilien Poliplas leader dans les mastics et adhésifs à technologie hybride. Fondée en 1995 et basée à São José do Rio Preto dans l'État de São Paulo, la cible a réalisé 10 M€ de chiffre d’affaires en 2020 et propose à plus de 2 000 clients des solutions d'étanchéité et de collage de haute qualité dans plusieurs technologies utilisées dans le marché de la construction. Cette transaction, dont les termes financiers n’ont pas été divulgués, s'inscrit dans la stratégie de croissance ciblée d'Arkema dans les adhésifs et dans les régions à forte croissance.

Matières premières & industries de base : Raizen - Biosev (Brésil)

© Biosev

© Biosev

Louis Dreyfus Company (voir sa fiche et deal-list) cède sa filiale brésilienne de sucre et d’éthanol Biosev au groupe brésilien Raizen, joint-venture entre Royal Dutch Shell et Cosan. Le rachat est financé en numéraire pour 670 M$ (554,25 M€) et en échange d’actions pour 5 %. Le périmètre d’acquisition comprend neuf unités de production situées au Brésil, six dans l'État de São Paulo, deux dans le Mato Grosso do Sul et une dans le Minas Gerais, avec une capacité totale installée de traitement de la canne à sucre allant jusqu'à 32 Mt. S’ajoute également la cogénération électrique, avec une capacité d'exportation allant jusqu'à 1,3 GWh d'électricité/an, couvrant une superficie de 280 000 hectares de canne à sucre plantée. Avec cette acquisition Raizen, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 120 milliards de reals (18,42 Md€) en 2019/20, exploitera trente-cinq usines au Brésil avec une capacité de trituration de la canne à sucre de 105 millions de tonnes (Mt) par an, soit 17 % de la récolte centre-sud du Brésil en 2019/20, et détiendra environ 1,3 million d'hectares de terres cultivées.

Automobile, aérospatial, construction navale : Michelin/Enviro - Usine de recyclage (Chili)

Le géant coté des pneumatiques Michelin (voir sa fiche et deal-list) crée une coentreprise avec la société suédoise Enviro afin de construire au Chili la première usine de recyclage de pneus. Enviro a breveté une technologie permettant de produire, en transformant des pneus usagés, des matières réutilisables telles que le noir de carbone, l’huile de pyrolyse, du gaz et de l’acier. Basée dans la région d’Antofagasta l’unité permettra de recycler 30 000 tonnes par an de pneus génie civil, activités minières et engins de travaux, soit 60 % des pneus en fin de vie utilisés sur ces activités dans ce pays. Les travaux de construction doivent commencer en 2021 pour une mise en service de l’usine en 2023. Plus de 30 M$ (24,8 M€) seront investis dans cette unité de production qui sera la première unité de la firme au bibendum mettant en œuvre une solution complète de recyclage, de la collecte du pneu usagé jusqu’à l’intégration de matières premières dans le procédé de fabrication de nouveaux produits. Le constructeur de pneumatiques présidé par Florent Menegaux a généré un chiffre d'affaires de 24,13 Md€ en 2019, est présent dans 170 pays et emploie plus de 127 000 personnes.

Electronique & Informatique  : Scallog (Brésil)

L'entreprise française spécialiste des solutions robotiques logistiques Scallog (voir sa fiche et deal-list) signe un partenariat commercial avec le brésilien Cubicc, intégrateur de référence dans les solutions d’optimisation du packing & picking pour les entreprises du retail et du e-commerce.  L’accord porte sur la commercialisation au Brésil et plus largement en Amérique du Sud, notamment en Argentine et au Chili, des solutions de robotisation « Goods to Man » (système de robots autonomes et d’étagères mobiles conçu pour rendre les entrepôts plus évolutifs et plus performants). Implantée à São Paulo, Cubicc opère également en Argentine et au Chili et contribue depuis plusieurs années à l’automatisation des process logistiques dans ces pays. « Dans ce pays complexe, éloigné géographiquement et culturellement de l’Europe, il est indispensable de s’appuyer sur un expert local, qui puisse être une référence établie dans l’optimisation de la logistique sur ce territoire. À ce titre, l’entreprise Cubicc dispose de tous les atouts pour faire connaître notre innovation logistique au plus grand nombre de professionnels du secteur de l’e-commerce et être au plus près des clients potentiels comme relais commercial et technique » a commenté Rémi Badaroux, partners network manager de Scallog.

Média, Marketing/Communication et Télécom : WPP - DTI (UK/Brésil)

Le groupe britannique WPP acquiert DTI, une société brésilienne d'innovation numérique et de génie logiciel. Fondé en 2009 et basé à Belo Horizonte, DTI emploie 800 personnes et compte parmi ses clients certaines des plus grandes entreprises brésiliennes, ainsi que des entreprises mondiales, telles que le géant allemand de la chimie et de la pharmacie Bayer. Cette transaction est en ligne avec la stratégie de WPP visant à étendre sa présence dans les domaines du commerce et de la technologie. Avec plus de 4 000 employés et 300 M$ (248,13 M€) de ventes, le Brésil est le plus grand marché pour WPP en Amérique Latine.     

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :