L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Amérique Latine : Carrefour, Sterimed, ADP, Engie...

| 04 octobre 2019 | 924 mots
Ewally

Ewally

Amérique Latine

Distribution : Carrefour - Ewally (Brésil)

Le groupe de distribution Carrefour (voir sa fiche et deal-list dans notre referentiel) , fort de 84,9 Md€ de chiffre d’affaires l’an dernier, prend une participation de 49 % dans la fintech brésilienne Ewally. Fondé en 2013 et basé à São Paulo, Ewally propose aux clients un compte numérique, entièrement en ligne, et via une application, la possibilité de régler leurs factures, de virer des fonds, d’accepter des paiements et d’ajouter des services supplémentaires. Cette transaction, dont le montant n'a pas été divulgué, prévoit la possibilité d'acquérir une participation de contrôle après trois ans et permettra au distributeur français d'élargir ses solutions de paiement et services numériques au Brésil, en lien avec sa stratégie de transformation digitale. « Ce partenariat stratégique avec Ewally nous permettra de développer une gamme de solutions financières visant à faciliter l'expérience d'achat de nos clients B2B et B2C au sein de l'écosystème Carrefour. Le développement de technologies de pointe par la start-up nous permettra de démocratiser l'accès de nos clients, nouveaux et actuels, aux services financiers et de proposer des méthodes de paiement innovantes à nos différents formats », a commenté Paula Cardoso, Pd-g de Carrefour e-Business Brésil. Voir la fiche de l'opération M&A Carrefour - Ewally .

Santé, beauté et services associés : Sterimed - Grupo EEE (Mexique)

Produit Sterimed (Etypel Header Bag)

Produit Sterimed (Etypel Header Bag) - © Sterimed

Sterimed (voir sa fiche et deal-list) , leader mondial dans le secteur de l'emballage médical, accompagné par Meeschaert CP depuis 2016 et en instance de réaliser un nouvel LBO avec Sagard, s’offre le mexicain Especialistas en Esterilizacion y Envase (Grupo EEE), un acteur majeur en Amérique Latine dans le domaine des emballages de stérilisation et de la prévention des infections, enregistrant 25 M€ de revenu pour une marge d’Ebitda de quelque 10 %. Selon nos informations, il aurait été valorisé au même niveau de multiple que l’a été Sterimed, soit 11 fois. Fondée en 1983 la cible emploie environ 400 personnes et possède 2 usines et 4 bureaux commerciaux au Mexique, ainsi que 5 filiales en Amérique centrale et Amérique du Sud situées au Panama, au Costa Rica, au Chili, en Colombie et en Argentine. Sterimed et Grupo EEE sont convaincus que cette alliance générera d'importantes synergies pour l'avenir, notamment par la combinaison de leurs réseaux respectifs dans le domaine de la stérilisation hospitalière en Amérique Latine. Lire l'article CFNEWS "Sterimed emballe un mexicain" .Voir la fiche de l'opération LBO Sterimed - Grupo EEE .

Transports & logistique : ADP (Bolivie)

Aéroport Viru Viru de Santa Cruz en Bolivie

Aéroport Viru Viru de Santa Cruz en Bolivie

Le gestionnaire coté de plateformes aéroportuaires ADP (voir sa fiche et deal-list) , générant 4,4 Md€ de chiffre d’affaires en 2018, a remporté la concession de l'aéroport Viru Viru de Santa Cruz en Bolivie. Dans le cadre de ce contrat de 30 ans le groupe français assurera la conception, la construction, l'exploitation, la maintenance et le financement de l'aéroport International Viru Viru, incluant les infrastructures existantes et les extensions nécessaires. Premier aéroport du pays avec 2,9 millions de passagers accueillis en 2018 et jusqu'à présent géré par l’État bolivien, Viru Viru est le principal point d'entrée en Bolivie par voie aérienne et dessert Santa Cruz de la Sierra, la plus grande ville du pays avec 1,7 million d'habitants. Il a vu son trafic croître de près de 10 % par an au cours des dix dernières années. C'est la deuxième concession aéroportuaire d'ADP en Amérique Latine où où il détient 45 % du capital de Santiago du Chili en consortium avec Vinci Airport (40 %) et le groupe de construction italien Astaldi.    

Energie & Utilities : Engie/Brookfield Asset Management - TAG Pipelines Sur (Mexique)

La Commission européenne a approuvé l'acquisition par Engie (voir sa fiche et deal-list) et le gestionnaire d’actifs canadien Brookfield Asset Management de la société mexicaine TAG Pipelines Sur, active dans le transport de gaz naturel par gazoduc. TAG Pipelines Sur, actuellement contrôlée par BlackRock et Engie, exploite le gazoduc de gaz naturel Los Ramones de 306 km de long situé dans la région centrale du pays et mis en service en 2016. Acteur majeur dans le secteur du gaz naturel au Mexique, Engie est l’unique propriétaire du Gasoductos del Bajío de 200 kilomètres de long, traversant les trois États du centre du Mexique. Le groupe tricolore dispose également d’une participation de 67,5 % dans la société Energía Mayakan qui possède et exploite un gazoduc de 780 kilomètres de long et qui traverse quatre États dans la péninsule du Yucatan. Ses trois gazoducs s’étirent sur plus de 1290 kilomètres.

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :