L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

International Marché général M&A Corporate Capital Innovation / Développement LBO Bourse / IPO Retournement Immobilier / Infrastructures Nominations
Chronique

Amérique Latine : Ekinops, Engie, Airbus, Joon...

PAR  | 07 juin 2019 | 1275 mots
Ekinops

Ekinops

Amérique Latine

Electronique & Informatique : Ekinops - OTN (Brésil)

Le spécialiste de la transmission de données sur fibre optique Ekinops (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel) générant 84,22 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, acquiert la plateforme OTN-Switch (Optical Transport Network) développée par Padtec, fabricant d'équipements de réseaux optiques basé au Brésil pour 10 M€. La technologie OTN permet de commuter le trafic de données sur les fibres optiques et contribue de façon significative à l'optimisation de la bande passante sur les réseaux. Cette transaction, réalisée intégralement en numéraire, sera financée sur les fonds propres du groupe et par recours à de la dette bancaire. Parallèlement, et sous réserve de conditions de marché favorables, Ekinops envisage de réaliser dans les semaines à venir une augmentation de capital par placement privé dans la limite de 10 % du capital social pour renforcer son bilan. Les opérations brésiliennes, qui rassemblent une équipe de 25 ingénieurs basés à Campinas près de Sao Paulo, seront supervisées par Jean-Luc Pamart, co-fondateur d’Ekinops et directeur de la R&D pour le transport optique. « La technologie OTN développée par Padtec est particulièrement innovante et va permettre à Ekinops de faire un bond technologique et commercial majeur afin de se positionner auprès des très gros opérateurs télécoms. Les accords conclus avec Padtec, premier fabricant et fournisseur d’équipements de réseaux optiques en Amérique Latine, permettront aussi à ce dernier de se fournir auprès d'Ekinops pour ses besoins en produits OTN. Cette acquisition stratégique majeure permet à Ekinops de viser un objectif de triplement de ses ventes de produits de transport optique d’ici à 5 ans », a commenté Didier Brédy, directeur général d’Ekinops. Voir la fiche de l'opération M&A Ekinops - OTN Switch.

Energie & Utilities : Engie - TAG (Brésil)

La Cour suprême du Brésil a levé jeudi dernier les derniers obstacles à la vente par le groupe pétrolier Petrobras de son réseau de gazoducs TAG à l'énergéticien français Engie et au fonds canadien CDPQ. Cette opération d’un montant de 7,7 Md€, qui était suspendu depuis avril, constitue l'acquisition la plus importante d’Engie depuis celle d'International Power en 2010. Une fois l'opération bouclée, le Brésil représentera environ 18 % des bénéfices du groupe tricolore.

Internet & ecommerce, eservices : Via Varejo/Airfox - BanQi (Brésil)

BanqiL'enseigne brésilienne d'électronique et d'électroménager Via Varejo, contrôlée par le groupe français Casino (voir sa fiche et deal-list) , a créé une banque numérique pour les clients à faible revenu, en partenariat avec la fintech américaine Airfox. Baptisée BanQi et disponible dans un premier moment que sur les smartphones Android, la plateforme sera également présente physiquement utilisant les près de 800 succursales de Casas Bahia, filiale de Via Varejo, pour les retraits en espèces, les dépôts, les recharges téléphoniques à prépaiement, les paiements de factures et des autres transactions gratuites. Outre la banque de clients de Via Varejo, 60 millions de personnes, BanQi souhaite également attirer des clients externes qui ne sont pas desservis par les banques traditionnelles, que ce soit en raison de leur solvabilité ou de leur statut d'employé informel. D'ici janvier 2020, la startup sera également dotée de nouvelles fonctionnalités, notamment un compte d'épargne, des produits d'assurance et un programme de remboursement pour les cartes prépayées et les cartes de crédit.

Matières premières & industries de base : Engie - Minera Antucoya (Chili)

L’entreprise chilienne Minera Antucoya, détenue à 70 % par le groupe minier de cuivre Antofagasta et à 30 % par la société japonaise Marubeni, a signé un contrat d’achat d’électricité avec Engie Energía Chile. Ce contrat d’onze ans et dont le montant n’a pas été communiqué, porte sur la fourniture de 300 GWh d’électricité par an à partir de sources 100 % renouvelables. Cela pourrait réduire les émissions annuelles de gaz à effet de serre du groupe minier de 134 000 tonnes par an, ce qui équivaudrait à retirer près de 36 000 voitures de la rue. À partir de janvier 2022 Engie doit certifier que toute l'énergie utilisée par Antucoya proviendra de sources ne générant pas d'émissions. La mine d'Antucoya, dont la production a commencé en 2015, est située à 1 400 km au nord de Santiago et à 125 km au nord-est de la ville d'Antofagasta. Elle fabrique des cathodes de cuivre (plaques de cuivre pur à 99,90 % au minimum) via un processus d'extraction par solvant et par électrolyse et devrait produire environ 80 000 tonnes par an sur une période d’environ 20 ans.

Automobile, aérospace, construction navale : Airbus (Argentine)

AirbusL'avionneur Airbus (voir sa fiche et deal-list) a inauguré fin mai son nouveau bureau à Buenos Aires afin de renforcer sa présence en Amérique Latine et son engagement envers le pays où il est présent depuis plus de quarante ans. La compagnie locale Aerolíneas Argentinas, qui est devenue cliente d’Airbus en 1994, exploite aujourd’hui une flotte long-courrier de dix A330 et deux A340. Airbus a également créé un centre de formation à la maintenance en collaboration avec Aerolíneas Argentinas afin de soutenir la croissance de la compagnie. Alberto Robles, directeur d’Airbus Strategy & International pour l’Amérique Latine, a déclaré que la présence d’Airbus en Argentine était une étape naturelle dans l’accroissement de l’activité d’Airbus dans la région. « Il existe de grandes opportunités pour Airbus en Amérique Latine, et ce nouveau bureau à Buenos Aires est essentiel pour consolider nos produits dans la région, tout en continuant de fournir une assistance encore plus étroite à nos clients du pays ». Avec plus de 1 300 employés répartis sur 18 sites dans huit pays: Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Pérou, Uruguay et un hub régional à Miami, Airbus continue d’étendre sa présence en Amérique Latine avec sa nouvelle antenne en Argentine.

Transports & logistique : Joon (Équateur)

Joon, filiale à coûts réduits de la compagnie française Air France, a inauguré sa nouvelle liaison entre Paris et Quito. En effet, elle propose depuis mai dernier trois vols par semaine entre sa base à Paris-CDG et l’aéroport de Quito-Mariscal Sucre, opérés en Airbus A340-300 pouvant accueillir 30 passagers en classe affaires, 21 en premium et 227 en économique. Air France est sans concurrence sur cette route, qui vient s’ajouter à celle proposée par sa partenaire KLM Royal Dutch Airlines au départ d’Amsterdam-Schiphol durant la saison estivale. Quito est également relié à l’Europe par Air Europa et Iberia. La compagnie française de l’alliance SkyTeam dessert 18 destinations avec 119 vols hebdomadaires vers l’Amérique Latine et les Caraïbes, depuis Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :