L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Amérique Latine : Evernex, LaFourchette, Séché Environnement, Thales, Airbus...

PAR  | 15 mars 2019 | 1154 mots
Amérique Latine

Evernex, LaFourchette, Séché Environnement, Thales, Airbus...Chaque semaine, toute l'actualité du capital-investissement en Amérique Latine.

 Electronique & Informatique : Evernex - Roer (Argentine)

EvernexLe groupe français Evernex (voir sa fiche et deal-list) , spécialisé dans la maintenance des outils réseaux et informatiques partout dans le monde, met la main sur son homologue argentin Roer. Avec des filiales au Chili, en Uruguay, au Pérou et en Colombie, Roer est l'un des leaders sur le marché argentin des services de tierce maintenance IT. Déjà présent en Amérique latine via trois filiales, au Brésil, au Mexique et au Chili, la filiale de The Carlyle Group acquiert ainsi une position de leader sur le marché latino-américain. Lire l’article CFNEWS “Evernex répare en Amérique du Sud” . Voir la fiche de l’opération LBO Evernex - Roer .

Internet & ecommerce, eservices : LaFourchette - Restorando (Amérique Latine)

RestorandoLaFourchette (voir sa fiche et deal-list) , rachetée en 2014 par le groupe TripAdvisor, accélère son développement international avec l'acquisition de Restorando, plateforme de référence dans le domaine de la réservation en ligne de restaurants en Amérique Latine. Lancé en 2011 par Frank Martin et Franco Silvetti, Restorando est utilisé par plus de 4,5 millions de personnes chaque année. Cette acquisition dont les termes financiers n’ont pas été divulgués, augmente la base de restaurants réservables de la société française de 3 500 restaurants à travers huit pays : Argentine, Mexique, Colombie, Brésil, Uruguay, Panama, Chili et Pérou. LaFourchette, qui opère déjà au Brésil sur le site TheFork.com.br, sera désormais disponible dans 18 nouvelles villes, consolidant ainsi son leadership au Brésil et en Amérique du Sud. Voir la fiche de l'opération M&A LaFourchette - Restorando .

Environnement & CleanTechs : Séché Environnement - Kanay (Pérou)

Le groupe coté opérant dans la valorisation et le traitement des déchets Séché Environnement (voir sa fiche et deal-list ) acquiert encore 7 % du capital de l’entreprise péruvienne Kanay, spécialisée dans le traitement des déchets médicaux. L’industriel français qui détenait une participation de 49 % depuis 2015 porte ainsi sa participation à 56 % et pourrait monter à 70 % dans le courant du premier semestre. Présent dans 15 pays dans le monde et fort de 585 M€ de chiffre d’affaire en 2018 Séché Environnement emploie 4400 salariés. Voir la fiche de l'opération M&A Séché Environnement - Kanay.

Corporate Finance : BNP Paribas (Brésil)

BNP ParibasBNP Paribas (voir sa fiche et deal-list) a renforcé le capital de sa filiale brésilienne via une augmentation de capital d’1 milliard de reals (environ 240 M€), ce qui porte son capital à 3 milliards. C 'est la plus importante opération depuis le début des activités de banque d’investissement.

Automobile, aérospace, construction navale : Airbus (Brésil)

L’avionneur européen Airbus (voir sa fiche et deal-list) signe un contrat avec la marine brésilienne pour trois hélicoptères bimoteurs légers H135. L’accord comprend une gamme de services pour garantir un haut niveau de disponibilité de la flotte. Ces nouveaux appareils, qui remplaceront les appareils bimoteurs légers AS355s, seront dédiés à diverses missions telles que les opérations spéciales, le transport de troupes et de fret, l'inspection navale, la recherche, le sauvetage ainsi que l'évacuation médicale.

Automobile, aérospace, construction navale : Thales (Brésil)

Thales

Credit: ©Thales

Thales (voir sa fiche et deal-list ), via sa filiale Omnisys, remporte un contrat au Brésil auprès de la Commission pour la mise en oeuvre du système de contrôle de l'espace aérien (CISCEA). Cet accord porte sur la fourniture de stations radars de surveillance primaires et secondaires de l'espace aérien brésilien. Les équipements seront fabriqués dans l'usine Omnisys de São Bernardo do Campo, dans la région métropolitaine de São Paulo et seront déployés dans la région frontalière du centre-ouest dans les villes de Ponta Porã, Corumbá et Porto Murtinho afin de renforcer la couverture aérienne de cette zone.

Corporate Finance : Mirabaud (Uruguay)

Le groupe suisse Mirabaud a obtenu de la part de la banque centrale d’Uruguay les autorisations nécessaires afin d’ouvrir deux sociétés financières dans le domaine du Wealth Management. Situées à Montevideo et dirigées par Fabio Kreplak sous la supervision de Thiago Frazao, responsable du Wealth Management pour le marché LATAM, Mirabaud Advisory Uruguay propose des prestations de conseil à une clientèle locale tandis que Mirabaud International Advisory Uruguay s’adressera à des clients résidant dans d’autres pays d’Amérique latine. L’équipe basée à Montevideo devrait atteindre une demi-douzaine de collaborateurs dans le courant de l’année. Cette ouverture représente une étape supplémentaire de la stratégie de développement international de Mirabaud.

Tourisme, hôtellerie/restauration, loisirs : Autenteo (Pérou/Costa Rica)

Voyages Pérou

Voyages Pérou

Autenteo, nouveau voyagiste qui mise sur le tourisme responsable, se lance sur le Pérou et le Costa Rica. Basé à Paris et fondé par Morgan Toubois, ancien conseiller en levage, le tour opérateur propose pour l'instant deux circuits de deux semaines chacun, l'un au Costa Rica, l'autre au Pérou lesquelles doivent permettre de rencontrer les habitants de manière authentique. Ainsi, les voyageurs, logés chez l’habitant, auront l’occasion au Pérou de partir à la pêche ou de ramasser des fleurs qui, une fois bouillies, permettent de teindre des bracelets.

Internet & ecommerce, eservices : MercadoLibre - Paypal - Dagonner (Argentine/USA)

La société argentine du commerce en ligne MercadoLibre annonce une levée de 1,8 Md$ (1,6 Md€) auprès de PayPal qui investit 750 M$ (661 M€) et du fonds d’investissement américain Dragonner qui injecte 100 M$ (88 M€). Le solde sera proposé au marché. Cotée au Nasdaq où sa capitalisation atteint 21,75 Md$ (19,18 Md€), la marketplace revendique un volume d’affaires d 12 Md$ (10,5 M€) en 2018. Fondée en Argentine en 1999 MercadoLibre dessert 18 pays en Amérique latine. Cette transaction vise à développer les activités de l’e-commerçant et principalement élargir ces fonctionnalités, améliorer l’infrastructure logistique et investir dans des technologies financières.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :