L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Amérique Latine : Indigo Group, Perenco, EDF Renouvelables, SMCP...

PAR  | 30 novembre 2018 | 938 mots

Indigo Group, Perenco, EDF Renouvelables, SMCP...Chaque semaine, toute l'actualité du capital-investissement en Amérique Latine.

Internet & ecommerce, eservices : OPnGo - Banrisul (Brésil) 

OPnGOIndigo Group (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel) , via sa filiale OPnGO, crée une joint venture avec Banrisul (Banco do Estado do Rio Grande do Sul), Banrisul Cartões et OPnGO Brasil Tecnologia et étend son offre de stationnement digital au Brésil. Baptisée VeroGo et détenue à 6 % par OPnGO, la nouvelle société associe aux terminaux de paiement par carte bancaire les solutions d'accès dans les parcs de stationnement, et ce par reconnaissance de plaque. Ainsi, les commerçants pourront régler facilement le stationnement de leur client. La solution VeroGo vise à offrir une solution de paiement du stationnement et une fidélisation client unique au monde, à destination des centres commerciaux brésiliens. « Ce nouveau partenariat stratégique est une nouvelle illustration de notre plan stratégique 2025, qui vise à devenir un leader mondial des solutions de stationnement digitales, via notre entité OPnGO. Il illustre également notre stratégie géographique centrée sur les marchés les plus attractifs au monde, notamment le Brésil, où Indigo Group est présent depuis 2013 et est désormais le deuxième acteur avec environ 200 parcs de stationnement exploités dans 22 États à fin novembre 2018 », a commenté Serge Clémente, président d'Indigo Group.

Matières premières & industries de base : Petrobras - Perenco (Brésil)

Le géant pétrolier brésilien Petrobras cède ses droits d'exploration sur 37 blocs pétroliers offshore au Brésil, trois au groupe franco-britannique Perenco et 34 au brésilien 3R Petroleum, pour un montant total de 823,1  M$ (726 M€). Perenco a obtenu l'exploration de trois blocs en eaux peu profondes au large de Rio de Janeiro pour 370 M$ (326 M€). Présente au Brésil depuis 2008, Perenco détient déjà de droits d'exploration au large de l'Etat voisin d'Espirito Santo, au nord de celui de Rio de Janeiro. Cette transaction s'inscrit dans un vaste plan de cession d'actifs visant à limiter le fort endettement de la compagnie brésilienne, qui a connu de lourdes pertes de 2014 à 2016, en raison d'un vaste scandale de corruption et de la chute des cours du pétrole.

Energie & Utilities : EDF Renouvelables (Brésil)

EDF Énergie Eolienne

EDF Énergie Eolienne

EDF Renouvelables signe un contrat de vente d’électricité de long terme (PPA) avec Braskem, un des leaders mondiaux dans la fabrication de résines thermoplastiques, au Brésil. L’électricité contractualisée sera produite par un nouveau projet éolien d’EDF Renouvelables d’une capacité installée de 33 MW et dont la construction débutera en 2019. A travers ce contrat, Braskem est le premier industriel au Brésil à rejoindre les grandes entreprises qui comme Google, Microsoft, Kimberly-Clark, Salesforce, Procter & Gamble, Walmart et Yahoo font confiance à EDF pour leur fournir de l’électricité renouvelable et les accompagner ainsi dans leur transition energétique. Les 33 MW viennent s’ajouter aux 972 MW en exploitation ou en projet au Brésil, pays dans lequel EDF Renouvelables est désormais un des acteurs majeurs. Ces nouvelles capacités contribuent à l’ambition CAP 2030 d’EDF qui vise à doubler ses capacités renouvelables dans le monde au-delaà de 50 GW, entre 2015 et 2030.

Automobile, aérospace, construction navale : Naval Group (Argentine)

Le groupe industriel français Naval Group (voir sa fiche et deal-list) va construire trois bateaux pour la marine Argentine et vendra un quatrième, L’Adroit, déjà construit. L’Argentine et la France ont signé le contrat de financement pour un montant d’environ 300 M€. La construction de chaque patrouilleur qui devrait prendre environ trois ans par bâtiment, sera faite à Lorient et l’assemblage dans les chantiers navals Kership. Chaque navire, de 87 m de long et 14 m de large, embarquera une quarantaine de marins. Ils seront destinés à diverses missions de sauvegarde maritime (secours, immigration, police des pêches, etc.) dans les mers australes.

Textile, Mode, Luxe, Décoration : SMCP (Mexique)

Magasins Sandro - Maje

Magasins Sandro - Maje

La maison de prêt-à-porter de luxe accessible SMCP (voir sa fiche et deal-list) ouvre ses deux premiers magasins Maje et Sandro au Mexique dans le centre commercial Artz Pedregal en partenariat avec Retail Fashion Group, filiale de grupo Sordo Madaleno. Fort du succès de ses premiers corners ouverts en 2015 et de la désirabilité de ses marques au Mexique, SMCP a pour objectif de mettre en œuvre un plan d'expansion dynamique dans le pays, à la fois pour Sandro et Maje au cours de ces prochaines années, dans des villes-clés telles que Polanco (Mexico City), Monterrey, Puebla et Guadalajara. Avec une population jeune, une industrie de la mode en pleine expansion et une demande croissante, le Mexique offre un potentiel de développement prometteur pour SMCP. Implanté dans 39 pays avec plus de 1 400 points de vente, le groupe regroupant les marques françaises Sandro, Maje et Claudie Pierlot a réalisé, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 912 M€.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :