L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

Amérique Latine : Keyrus, Natixis, Neoen, Spineguard...


Logiciel et services informatiques : Keyrus - Bigo - IT Performa (Mexique, Colombie)

L'entreprise cotée de services numériques Keyrus s'offre Bigo, une société mexicaine positionné dans le digital commerce et IT Performa, une entreprise colombienne spécialiste de la data intelligence. Fondée en 2015 et basée à Guadalajara, Bigo est une société de conseil spécialisée dans le digital commerce B2B et B2C et dans la gestion de la relation client. Elle apporte à Keyrus une équipe de quarante collaborateurs et 1,7 M$ (1,46 M€) de chiffre d’affaires réalisés en 2020. Née en 2014 et implantée en Colombie, au Pérou et au Mexique, IT Performa fournit des conseils et des solutions dans le domaine de la data intelligence. Elle à génére 3,1 M$ (2,67 M€) de chiffre d’affaires en 2020 et compte plus de 200 clients, dont Juan Valdez, la Police nationale colombienne et Aval Digital Labs. « Nous renforçons nos positions ainsi que notre leadership en Amérique Latine, où Keyrus est déjà présent depuis plus de 15 ans. L'Amérique Latine représente aujourd'hui le deuxième pôle d'activité de notre groupe après la France », a commenté Eric Cohen, fondateur et P-dg du groupe Keyrus. Ces acquisitions, dont le montant n’a pas été divulgué, permettent au groupe tricolore de mettre à profit l'ensemble de ses partenariats stratégiques dans la région. Présent dans 22 pays et employant 3 000 collaborateurs, Keyrus, qui a clôturé l'exercice 2020 par des revenus de 260,9 M€, est partenaire des plus importants fournisseurs de services cloud (AWS, Google, Microsoft, Oracle) et aussi des éditeurs majeurs du monde digital (Salesforce, SAP, …) et de la data (Alteryx, Denodo, H2O, Qlik, Talend, …). 

Corporate Finance : Natixis Corporate & Investment Banking (Chili)

Natixis Corporate & Investment Banking a signé des accords de coopération avec la boutique de conseil Tyndall Group au Chili et la banque allemande LBBW visant à obtenir des mandats communs de conseil en fusions-acquisitions. Ce partenariat, qui ne comporte pas de prises de participation entre les parties, a comme objectif d’amplifier les moyens d’action de la filiale de la BPCE et de son réseau de sept boutiques de M&A pour accompagner leurs clients dans leurs opérations de fusions-acquisitions depuis ou en direction de l’Amérique Latine. Tyndall Group bénéficiera de son côté d’un dialogue renforcé avec le réseau mondial M&A de la banque française, lui permettant d’élargir géographiquement la gamme de mandats proposés à leur clients. « Le modèle de Natixis Corporate & Investment Banking en matière de fusions-acquisitions repose sur deux principes : l’expertise, qui nous singularise, et la coopération, au profit de toutes les parties prenantes et de nos clients. Les accords noués avec LBBW, avec son vaste réseau d’entreprises allemandes, et Tyndall Group, une boutique de M&A à l’esprit entrepreneurial et client-centric, sont parfaitement alignés avec ces principes. Ceci est pour nous un moyen d’engendrer de nouvelles transactions pour nos clients et de continuer à développer nos activités de M&A alors que nous mettons en œuvre notre plan stratégique BPCE 2024 », a souligné Nicolas Namias, directeur général de Natixis.

Energie & Utilities : Neoen (Argentine)

Altiplano 200 © Neoen

Altiplano 200 © Neoen

Le producteur indépendant français d’énergies renouvelables Neoen, générant 298,8 M€ de chiffre d’affaires en 2020, a mis en service la centrale solaire Altiplano 200. D’une puissance de 208 MWc, ce parc solaire a été construit dans la province de Salta en Argentine, à 4 000 mètres d’altitude et est la deuxième plus grande du pays. Détenu à 100 % par Neoen, Altiplano 200 bénéficie de l’un des meilleurs ensoleillements au monde et produira 650 000 MWh d’électricité verte par an, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 215 000 habitants. Le financement de cette centrale, construite dans le cadre d’un contrat clé en main par le consortium franco-espagnol constitué par GenSun et TSK, a été apporté par Proparco, DEG, ICCF, Société Générale et KfW, ces  deux dernières avec une garantie crédit acheteur de BPIAE, sous forme d’une dette senior sans recours de  211 M$ (182 M€).

Energie & Utilities : EDP Renewables (Brésil)

EDP Renewables, filiale du groupe EDP et quatrième producteur mondial éolien et solaire, ouvre sa plus grande centrale solaire dans l'État de São Paulo. Située à Pereira Barreto, cette centrale photovoltaïque sera la cinquième plus importante du Brésil, avec une capacité installée de 252 MWp, et permettra d’éviter plus de 150 tonnes d’émission de CO2 chaque année. Le parc couvre 455 hectares, l’équivalent de 421 terrains de football, est composé de près de 600 000 panneaux photovoltaïques et produira jusqu'à 547 000 MWh par an, soit de quoi alimenter une ville de plus de 750 000 habitants. Ce parc solaire aura un impact positif sur le développement socio-économique de la région en contribuant à la création d’emplois locaux durables et sera le plus grand jamais développé, construit et opéré par EDP Renewables dans le monde.

Produits Pharmaceutiques & matériel médical : Spineguard (Brésil)

Spineguard, spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux destinés à la sécurisation de la chirurgie rachidienne a obtenu l'homologation de l'ANVISA (Agência Nacional de Vigilância Sanitária) autorisant la commercialisation de DSG Connect au Brésil. Après l'obtention des certificats de l'ANATEL (Agência Nacional De Telecomunicações) en mars et de l'INMETRO (The National Institute of Metrology, Standardization, and Industrial Quality) en juin, l'homologation de l'ANVISA était la dernière étape réglementaire avant la commercialisation de la plateforme DSG Connect de SpineGuard au Brésil. « L'issue positive de cette importante étape réglementaire ouvre la porte à la commercialisation de toute la gamme DSG Connect au Brésil, premier marché d'Amérique Latine pour les dispositifs vertébraux. De nombreux distributeurs sont déjà engagés pour couvrir les principaux états du Brésil avec des commandes fermes. La formation de ces distributeurs et de leurs clients chirurgiens est la prochaine priorité pour les semaines à venir », a déclaré  Patricia Lempereur, directrice ventes & marketing international de SpineGuard.

Matières premières & industries de base : Clariant - Beraca (Suisse/Brésil)

Le fabricant suisse de produits chimiques de spécialité Clariant, a acquis fin août les 70 % des parts restantes dans le brésilien Beraca, un fabricant d'ingrédients naturels pour cosmétiques auprès de la famille fondatrice Sabará. La cible, qui a généré 15 M$ de ventes  (12,9 M€) en 2020 et emploie 90 collaborateurs, propose notamment des beurres, des huiles et des extraits de plantes. Elle se concentre sur les ingrédients issus de la région amazonienne, qui sont tous collectés et extraits selon des procédés respectueux de l’environnement, tout en soutenant le développement des communautés locales. 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :

     

Retrouvez tous les articles sur : KEYRUS , NATIXIS , NEOEN , SPINEGUARD

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération BIGO IT PERFORMA

M&A Corporate / M&A (Int'l)