L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Amérique Latine : Kuhn, Engie, Egis, Total Eren, Leroy Merlin... Accès libre

Par  | 988 mots
© Khor Industrial

© Khor Industrial

Produits & Services industriels : Kuhn - Khor Industrial (Brésil)

Le groupe français Kuhn (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel) via sa filiale Kuhn Montana Indústria de Máquinas acquiert le constructeur brésilien de remorques de transport agricole Khor Industrial. Fondée en 2007 et basée à Tuparendi, dans l'État du Rio Grande do Sul, la cible a généré l’an passé 26 millions de reals (4,07 M€) et emploie environ 80 personnes. L’offre de Khor Industrial, qui se spécialise dans la fabrication des transbordeurs, des ravitailleurs, des outils de travail du sol et autres accessoires agricoles, est tout à fait adaptée aux besoins des producteurs brésiliens et est totalement complémentaire de celle du groupe tricolore. Cette transaction, dont le montant n’a pas été divulgué, représente une nouvelle étape pour le développement de Kuhn au Brésil et en Amérique du Sud en général. Détenu par le groupe industriel suisse Bucher, Kuhn compte onze usines dans le monde pour la fabrication d'équipements pour la récolte des fourrages, le travail du sol et la pulvérisation-fertilisation, comme des faucheuses, des faneuses ou des herses. Il a réalisé un chiffre d'affaires de plus d’1 Md€ en 2019 et emploie 5 000 salariés.

Energie & Utilities : Engie (Brésil)

Le groupe énergétique français Engie (voir sa fiche et deal-list) signe un PPP pour l’éclairage public de la ville brésilienne de Petrolina, situé à l'ouest de l'État du Pernambouc. Ce contrat d’une durée de 20 ans prévoit la modernisation, l’extension et l’entretien de l’infrastructure d’éclairage de la ville au profit d’une population d’environ 350 000 personnes. Un investissement important est prévu pour moderniser toutes les unités d'éclairage existantes avec la technologie LED ainsi que pour mettre en place un centre de contrôle opérationnel et des systèmes de gestion afin de réaliser des économies d'au moins 50% sur l'énergie consommée par le système d'éclairage public de la ville.

Immobilier & construction, bâtiment : Egis (Mexique)

© Egis

© Egis

Le groupe français Egis (voir sa fiche et deal-list), en groupement avec les ingénieristes mexicains Triada et Transconsult, remporte le contrat de supervision des travaux du projet ferroviaire Tren Maya. Destinée à relier cinq États mexicains donc le Yucatán, le Quintana Roo, le Campeche, le Tabasco et le Chiapas, la ligne du Tren Maya facilitera la circulation de passagers et de marchandises sur près de 1 500 kilomètres en créant des liens entre les grands centres touristiques et les communautés rurales. Au sein de ce projet, le groupe de conseil et d'ingénierie tricolore supervisera les travaux du Tramo 4, qui, long de 250 km, dispose de trois gares ferroviaires : Chichén Itzá, Valladolid et Cancun. Egis assurera la supervision de la construction de la plateforme ferroviaire et de la voie ferrée ainsi que des travaux d’adaptation de la route longeant le tracé de ce Tramo 4, ainsi que la supervision des travaux du centre de maintenance situé près de Valladolid et des différents ouvrages (ponts route et ponts rail, ouvrages pour la faune, passerelles). Ce contrat, d’une durée de plus de 2 ans, devrait mobiliser plus de 250 personnes tout au long du projet. Le train sera électrifié et bidirectionnel grâce à la construction d’une voie double qui longera l’autoroute Kantunil-Cancun. Ce projet, qui s'inscrit quelques semaines seulement après la mise en service du métro de Guadalajara et dont Egis avait supervisé les travaux, prouve que le groupe souhaite se positionner comme un acteur clé en Amérique Latine.

Energie & Utilities : Total Eren (Brésil)

Total Eren (voir sa fiche et deal-list), spécialiste des énergies renouvelables, boucle le financement de son portefeuille éolien de 160 MW actuellement en construction dans l’État de Rio Grande do Norte, au Brésil. Ce prêt d’un montant d’environ 423 millions de reals (67 M€) sur une durée de 22 ans apporté  par la banque de développement brésilienne Banco do Nordeste sera consacré aux centrales éoliennes de Terra Santa (92,3 MW) et Maral (67,5 MW), financées respectivement à hauteur de 241 millions de reals (38,3 M€) et 182 millions de reals (29 M€). Les deux centrales éoliennes, qui devraient être mises en service mi-2021, bénéficient de contrats d’achat d’électricité sur 20 ans et une fois leur construction terminée, elles généreront 720 GWh par an, suffisamment pour approvisionner environ 400 000 foyers brésiliens. Ce portefeuille d'actifs contribuera à un environnement bas carbone au Brésil et au développement socio-économique avec environ 900 ouvriers sur site pendant la construction et 16 employés pendant la phase d’exploitation et maintenance.

Distribution : Leroy Merlin (Brésil)

© Leroy Merlin

© Leroy Merlin

L’enseigne de grande distribution française spécialisée dans l'amélioration de l'habitat Leroy Merlin a ouvert en novembre dernier à São Paulo au Brésil un nouveau projet pilote baptisé Leroy Merlin Express. Situé sur l'Avenida Vereador José Diniz, au coin 3632 de la Rua Demóstenes, ce concept de 600 mètres carrés se concentre sur les besoins d'entretien quotidien, d'équipement domestique, de solutions techniques ou pour les urgences lors d'une rénovation. Il propose environ 6 000 références et 80 000 via le web et l’appli autour de quatre univers : le bricolage, la construction, le jardinage et la décoration. Quant à la gamme de services, ce magasin propose, la machine à teinter, la livraison à domicile, l’installation à domicile, entre autres. Implanté au Brésil depuis 22 ans Leroy Merlin compte actuellement 42 magasins.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouvez l'ensemble des chroniques CFNEWS (Amérique Latine, mais aussi Asie et Afrique) :

Les intervenants de l'opération KHOR INDUSTRIAL