L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Amérique Latine : Lactalis, Carrefour, LVMH, Lombard Odier... Accès libre


© Cativa

© Cativa

Agriculture & Alimentaire : Lactalis - Cativa (Brésil)

Lactalis do Brasil, filiale du groupe Lactalis (voir sa fiche et deal-list), signe un accord de distribution avec Cooperativa Cativa, basé à Londrina, dans l'État du Paraná. Ce partenariat de long terme prévoit la fourniture exclusive de lait par Cativa à Lactalis sur une durée de dix ans et renouvelable pour autres dix ans. Par ailleurs et dans le cadre de ce projet, qui vise à développer le bassin de la coopérative et la région, Lactalis acquiert les unités opérationnelles de Cativa situées à Cerqueira César, à Londrina ainsi que le centre de collecte de Pato Branco. Fondé en 1964 et avec un chiffre d’affaires de 1,1 millards de reals (163 M€) en 2020 Cooperativa Cativa est l'un des leaders de la collecte et transformation du lait dans l'État du Paraná. Lactalis do Brasil, leader du segment laitier dans le pays, a réalisé un chiffre d'affaires de 9,8 milliards de reals (1,4 Md€) en 2020 et a collecté 2,7 milliards de litres de lait. 

Distribution : Carrefour - Groupe Big (Brésil)

Le groupe de distribution alimentaire Carrefour (voir sa fiche et deal-list) rachète le brésilien Grupo Big, troisième acteur du pays, auprès du fonds d’investissement américain Advent International et du distributeur Walmart. L’opération de 7 milliards de reals brésiliens (1,1 Md€) sera financée à 70 % en numéraire et à 30 % via des actions Carrefour Brésil nouvellement émises. Présent au Brésil depuis 1995 la cible exploite un réseau multiformat de 387 magasins et a réalisé un chiffre d’affaires de 24,9 milliards de reals (3,79 Md€) en 2020. Carrefour Brésil, installé dans le pays depuis 1975, exploite 489 magasins et a réalisé un chiffre d'affaires de 74,7 milliards de reals (11,12 Md€) l’an dernier. A l'issue de la transaction, qui renforce le leadership de Carrefour au Brésil et étend sa présence dans des régions où il a une pénétration limitée, telles que le nord-est et le sud du pays, et qui recèlent un potentiel de croissance important, le industriel français détiendra environ 67,7 % de Carrefour Brésil (contre 71,6 % aujourd'hui), Península Participações 7,2 % et Advent International et Walmart conjointement 5,6 %, via des filiales. Lire l’article CFNEWS Carrefour pousse ses pions au Brésil. Voir la fiche de l’opération M&A Carrefour - Groupe Big.

Environnement & CleanTechs : LVMH - UNESCO (Amérique Latine)

© LVMH

© LVMH

LVMH (voir sa fiche et deal-list) et l’UNESCO ont lancé un programme pour lutter contre les facteurs de la déforestation en Amazonie doté d’un fonds de 5 M€ sur cinq ans. Il propose de s’attaquer aux origines de la déforestation et de la pollution des eaux du bassin amazonien en associant huit réserves de biosphère en Bolivie (Pilón-Lajas, Beni), en Équateur (Yasuní, Sumaco, Podocarpus-El Condor), au Brésil (Amazonie Centrale) et au Pérou (Manu, Oaxapampa-Ashaninka-Yanesha). La mise en chantier d’une reforestation et l’amélioration de la gestion des feux de forêt en Amazonie ainsi que la création des emplois pérennes pour les populations locales sont au cœur de la stratégie de cette opération. C’est à l'occasion du Forum d'idées « Notre Planète, Notre Futur » organisé par l'UNESCO que le groupe LVMH a révélé sa nouvelle stratégie en matière de biodiversité. LVMH souhaite limiter l'impact de l'activité sur les écosystèmes, en aidant à réhabiliter 5 millions d'hectares d'habitat de la faune et la flore d'ici 2030, notamment grâce à l'agriculture régénératrice. 

Services Financiers : Lombard Odier & Cie (Brésil)

Le gestionnaire de fortune suisse Lombard Odier & Cie (voir sa fiche et deal-list) étend sa présence en Amérique Latine en ouvrant une antenne à São Paulo, au Brésil. Le bureau sera dirigé par Matteo Dignola, responsable du marché latino-américain. Cette ouverture s’inscrit dans l’objectif de Lombard Odier d’établir une présence sur le marché local afin de renforcer la proximité avec sa clientèle. Les clients au Brésil auront accès à l’expertise et aux solutions d’investissement internationales de Lombard Odier tout en bénéficiant de conseils patrimoniaux indépendants. « L'ouverture de ce bureau représente une étape importante dans notre nouvelle stratégie en Amérique Latine. Elle témoigne de notre confiance dans la croissance et de la stabilité économique de la région » a commenté Marc Lopez, associé et responsable régional de l'Europe du Sud et de l'Amérique Latine chez Lombard Odier.

Services & Conseil aux entreprises : Nomen (Brésil)

Le groupe Nomen (voir sa fiche et deal-list), spécialisé dans l'univers de la création de marques, poursuit son développement international avec l’ouverture d'une branche brésilienne de son activité. Dans sa nouvelle implantation la société, qui ne dispose pas encore de bureaux physiques et qu’en raison de la crise sanitaire effectue la totalité des rencontres clientes en distanciel, cible principalement des clients déjà implantés en Europe et en Asie, ainsi que des entreprises locales. « Nous croyons au potentiel du marché brésilien, qui rassemble des entreprises mondiales, des entreprises nationales fortes et un secteur publicitaire florissant mais peu développé dans le naming et le branding », a déclaré Nizia Montecinos, chargée de la branche brésilienne chez Nomen.

Nomination : GL Events Brésil

Milena Palumbo, GL Events Brésil

Milena Palumbo, GL Events Brésil

Milena Palumbo est nommée CEO de GL Events Brasil. Elle succède à Damien Timpeire qui devient CEO d’Amérique Latine. Diplômée de l’Université fédérale du Paraná, elle était depuis 2019 à la tête de la direction générale de GL Events à Rio de Janeiro. Elle a intégré le groupe en 2008. Présent dans 27 pays, GL Events gère 51 espaces dans le monde, dont cinq au Brésil, São Paulo Expo, Riocentro, Jeunesse Arena, Salvador Convention Center et Centro Santos Convention Center ainsi que le complexe Anhembi, dont la concession a été remporté en janvier dernier et qui attend la signature du contrat.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :