L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Amérique Latine : Lagardère Travel Retail, Casino, Mantos Copper, Cirad/AFD... Accès libre

Distribution : Lagardère Travel Retail (Chili)

Lagardère Travel Retail (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel) a remporté un appel d'offres lancé par l'Aéroport Arturo Merino-Benítez de Santiago du Chili pour exploiter vingt points de vente de restauration, en partenariat avec la société chilienne Global Group Corporation. Les magasins seront situés dans le terminal existant et dans le nouveau terminal de l'aéroport, pour une surface commerciale totale de 3 600 mètres carrés. Ils ouvriront entre juillet 2021, avec l'ouverture du nouveau terminal international de l'aéroport de Santiago, et janvier 2022, lorsque le terminal existant sera rénové. Lagardère Travel Retail, qui marque ainsi le début de ses opérations en Amérique du Sud et au Chili, prévoit de recruter 380 personnes localement d’ici 2023. Pour mémoire, Arturo-Merino-Benítez est l’un des aéroports les plus dynamiques en Amérique du Sud. Il a reçu 14 millions de passagers domestiques et 11 millions de passagers internationaux en 2019. 

Distribution : Casino (Brésil)

Grupo Pao de Açucar (GPA) (voir sa fiche et deal-list), filiale brésilienne du distributeur Casino, a obtenu l'autorisation de coter son enseigne spécialiste du libre-service de gros (cash and carry) Assai à São Paulo. En parallèle, le groupe a également obtenu l'aval pour introduire Assai en Bourse aux États-Unis, sur le New York Stock Exchange. GPA distribuera dans un premier temps à ses actionnaires l'intégralité de ses actions Assai, selon une parité d'une action Assai pour une action GPA, puis la cotation des actions Assai et de ses ADS débutera le 1er mars prochain. Ces cotations se font dans le prolongement des opérations précédemment annoncées de réorganisation et de scission des actifs de GPA. A l'issue de cette opération, le groupe Casino, qui détient actuellement une participation de 41,3 % au capital de GPA, détiendra alors 41,3 % de GPA et une participation identique dans Assai. 

Matières premières & industries de base : BNP Paribas, Natixis, Société Générale (Chili)

© Mantos Copper

© Mantos Copper

Le producteur de cuivre chilien Mantos Copper finance le développement de Mantoverde, mine de cuivre située au nord du Chili dans la région d'Atacama, auprès de BNP Paribas, Natixis, Société Générale, MUFG Bank, ING Capital, Banco de Crédito e Inversiones, Export Finance Australia pour un montant de 571,6 M$ (471,8 M€). Situé à 50 kilomètres du port de Chañaral, Mantoverde est un projet brownfield qui nécessite la construction d'un concentrateur de cuivre, d'un barrage de résidus et d'autres installations connexes afin de prolonger la vie de la mine jusqu’au moins 2041 tout en réduisant les coûts d'exploitation. À la fin du projet, Mantoverde, qui aurait 2,1 millions de tonnes (Mt) de réserves de cuivre et 5,7 Mt de ressources en cuivre, produira en moyenne 110 000 tonnes de cuivre par an de 2023 à 2030. Mantos Copper a été conseillé par SG Americas Securities (filiale de la Société Générale) et Scotiabank sur les aspects financiers ainsi que par Simmons & Simmons et Baker McKenzie sur les aspects juridiques. Les cabinets d’avocats Norton RoseFulbright et Estudio Prieto Abogados ont conseillé le pool bancaire. 

Environnement & CleanTechs : Cirad/AFD (Brésil)

Le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (Cirad) a signé le projet Sertões, programme d'accompagnement des politiques publiques du nord-est brésilien pour améliorer la gestion de l’eau, la production agricole et la sobriété énergétique. Sertões est soutenu financièrement par l'Agence Française de Développement (AFD) et mené en partenariat étroit avec la Fondation de Météorologie et Ressources Hydriques de l'État du Ceará (FUNCEME) pour une durée de trois ans. A travers une approche territoriale et une concertation très large des acteurs de l’Etat Ceará, le projet devrait déboucher sur l’identification de trajectoires de développement agricole sobre en carbone, inscrites dans une perspective de transition agroécologique. Les résultats de cette coopération seront présentés par l'AFD sur la plateforme 2050 Pathways. Cette dernière, qui constitue une initiative multipartite, avait été lancée lors de la COP 22 pour appuyer les pays cherchant à développer des trajectoires à long terme, neutres en carbone, résilientes au changement climatique et compatibles avec un développement durable. 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :