L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

Amérique Latine : Latécoère, Nexans, CVE/Natixis, Holcim...


Automobile, aérospatial, construction navale : Latécoère - Shimtech (Mexique)

L'équipementier aéronautique toulousain Latécoère (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel), générant 413 M€ de chiffre d’affaires en 2020, fait l’acquisition de la société Shimtech de Mexico (SDM) auprès d'Avantus Aerospace. SDM a été créé en 2016 à Sonora, au Mexique et est un fournisseur d'assemblages et de composants composites structurels avancés et de précision destinés à l'industrie aérospatiale qui compte une usine de 7 400 m2 basée à Hermosillo au Mexique. Cette transaction, dont le montant n’a pas été divulgué,  accélérera le développement des capacités de production de composites du groupe tricolore en Amérique du Nord, ce qui lui permettra de mieux se positionner pour les développements futurs du marché. Latécoère intégrera SDM dans ses opérations existantes à Hermosillo renforçant ainsi son pôle d'excellence opérationnel au Mexique. Après l'acquisition de Technical Airborne Components fin août, il s'agit de la deuxième opération de croissance externe depuis la réalisation de l'augmentation de capital du groupe début août. 

Produits & Services industriels : Nexans - Centelsa (Colombie)

© Nexans

© Nexans

Le spécialiste des câbles électriques de télécommunication Nexans (voir sa fiche et deal-list), fort de 5,7 Md€ de chiffre d’affaires en 2020, acquiert le colombien Centelsa auprès de Xignux, société mexicaine du secteur de l'énergie. Fondé en 1955 et basé à Yumbo dans le département du Valle del Cauca, Centelsa fabrique de câbles haut de gamme pour les secteurs du bâtiment et des utilités en Amérique Latine. La société, qui dispose d'un réseau de bureaux stratégiquement situés pour couvrir les marchés nationaux et internationaux, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de plus de 250 M$ (212 M€) et affiche une valeur d'entreprise de 225 M$ (191 M€). Nexans prévoit de financer l'acquisition à travers un mix de trésorerie disponible et de dette et s’attendre à ce que la transaction proposée contribue positivement aux bénéfices immédiatement après l'acquisition.

Infrastructure : CVE/Natixis (Chili)

La filiale chilienne du producteur indépendant français d’énergies renouvelables CVE, et Natixis,  en  tant qu’arrangeur principal unique,  agent  de couverture,  banque émettrice de lettre de crédit et agent administratif, ont conclu une facilité garantie de premier rang de 95 M$ (80,6 M€) pour un portefeuille de centrales solaires photovoltaïques au Chili, d’une capacité de 150 MWc. Natixis a financé avec succès le premier portefeuille PMGD de CVE au Chili en novembre 2019, il s’agit donc de la deuxième opération de Natixis avec CVE. Ce financement consolide la présence à long terme de CVE au Chili et sa position de leader sur le marché des PMGD. Lire l’article CFNEWS Infra "Natixis soutient le solaire chilien”. Voir le fiche de l’opération : Infrastructure Portefeuille de Centrales Solaires Photovoltaïques au Chili.

Immobilier & construction, bâtiment : Holcim - Companhia Siderúrgica Nacional (Brésil)

© Holcim

© Holcim

Le géant suisse numéro un mondial du ciment, Holcim (voir sa fiche et deal-list), cède ses activités brésiliennes au groupe sidérurgique brésilien Companhia Siderúrgica Nacional (CSN) pour une valeur d'entreprise de plus de 1 Md$ (866 M€). Le périmètre cédé comprend cinq cimenteries intégrées, quatre stations de broyage, six sites de granulats et 19 usines de béton prêt à l'emploi. L'opération permet au fournisseur de matériaux de construction, rebaptisé Holcim en juillet 2021, de renforcer son bilan en réduisant son ratio d'endettement. L'Amérique Latine reste toutefois une cible de croissance pour le groupe où il a investi récemment en Argentine et au Mexique. Lors de cette opération l'acquéreur a été conseillé par BNP Paribas tandis que le cédant a été accompagné par les équipes de KPMG.

Energie & Utilities : Voltalia (Brésil)

L'exploitant d'énergies renouvelables coté Voltalia (voir sa fiche et deal-list), générant 239,6 M€ de chiffre d’affaires en 2020, a démarré la construction de SSM 1&2, un projet de 320 MW situé dans dans l’État brésilien du Rio Grande do Norte. L’actif solaire SSM1&2 est situé dans le plus grand cluster éolien et solaire du  monde,  Serra Branca, un site de 2,4 gigawatts que Voltalia a développé en totalité. L’installation dispose de cinq contrats de vente d’électricité à long terme avec une maturité moyenne de 16 ans. Les acheteurs du parc SSM1&2, dont la mise en service est prévue au cours du premier semestre 2022, sont le producteur brésilien de résine thermoplastique Braskem et la compagnie d’électricité locale Copel. « SSM1&2 est notre plus grand projet solaire à ce jour , 320 MW dont l'ajout de 50 MW correspondants à de nouveaux contrats de vente d'électricité à long terme remportés depuis notre dernière communication sur le projet l'année dernière » a commenté Sébastien Clerc, Pd-g de Voltalia. L’entreprise française reste propriétaire d'une partie importante du site de 2,4 GW et vend l'autre partie à des partenaires qui achètent également ses services de construction et de maintenance.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :

 

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération SHIMTECH DE MEXICO

M&A Corporate / M&A (Int'l)

Les intervenants de l'opération CENTELSA

M&A Corporate / M&A (Int'l)

Les intervenants de l'opération LAFARGEHOLCIM BRAZIL

M&A Corporate / M&A (Int'l)