L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Amérique Latine : Swile, Voltalia, Latécoère, Amundi, DHA French Desk... Accès libre


© Vee Beneficios

© Vee Beneficios

Services & Conseil aux entreprises : Swile - Vee Beneficios (Brésil)

Swile (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel), fintech montpelliéraine émettrice de titres-restaurant, rachète son homologue brésilien Vee Beneficios. Fondée en 2018 par Rafael Machioni, Eduardo Haidar et Marcelo Ramos, la cible emploie 90 salariés et propose des services dématérialisés qui permettent aux travailleurs brésiliens de se voir créditer un solde en début de mois et de répartir eux-mêmes l'argent selon les différents postes de dépenses proposés : restaurant, courses, transport, cadeaux, sport, etc. Elle revendique une croissance de 112 % sur les trois derniers mois et 750 entreprises clientes, dont Whirlpool, Burger King ou encore AB Inbev. Swile, qui réalise ainsi l'un des objectifs fixés lors de sa troisième levée de fonds de 70 M€ en juin 2020, prévoit de financer son développement au Brésil, premier marché mondial ​des avantages employés, à hauteur de 30 M€ dans les trois prochaines années. La startup tricolore, lancée en 2017, compte désormais 400 collaborateurs et 13 000 entreprises clientes, parmi lesquelles on peut citer Carrefour, Le Monde, PSG, Airbnb, Spotify, Red Bull ou TikTok. Cette opération de croissance externe, la troisième de Swile en quelques mois après Sweevana en septembre dernier et Briq en novembre, va lui permettre de proposer ses services à 400 000 employés dans le monde.

Energie & Utilities : Voltalia (Brésil)

Le producteur d'électricité verte Voltalia (voir sa fiche et deal-list), générant 239,6 M€ de chiffre d’affaires en 2020, a lancé la construction d’un projet éolien de 99,4 mégawatts au sein de son nouveau complexe de Canudos, dans l’État de Bahia au nord-est du Brésil. Un contrat long-terme de vente d’électricité d’une durée de vingt ans a été signé avec la compagnie d’électricité Cemig. Le parc éolien, dont le potentiel atteint 1 gigawatt, sera équipé de 28 turbines G132 d’une puissance de 3,55 mégawatts chacune. La construction de la sous-station a débuté et la mise en service de la centrale est prévue au premier semestre 2022. L'ouverture de ce nouveau complexe démontre la capacité du spécialiste des énergies renouvelables à déployer le modèle qui a fait le succès de son parc éolien de Serra Branca. Sa stratégie consiste à développer un large portefeuille de projets compétitifs au sein du même site avec l'objectif de bénéficier d'économies d'échelle et d'opérer in fine une sélection pour conserver certains projets et céder le restant à des clients ou à des investisseurs. 

Automobile, aérospatial, construction navale : Latécoère (Mexique)

Site Querétaro - Mexique © Latécoère

Site Querétaro - Mexique © Latécoère

L'équipementier aéronautique toulousain Latécoère (voir sa fiche et deal-list) a finalisé l’acquisition des activités liées aux systèmes d'interconnexion et de câblage électrique Ewis de Bombardier à Querétaro, au Mexique, sur la base d'une valeur d'entreprise de 45 M$ (37,12 M€).Le chiffre d'affaires annuel de l'activité est estimé à environ 60 M$ (49,49 M€). Les deux sociétés ont également conclu un accord d'approvisionnement à long terme selon lequel Latécoère fournira à Bombardier ces mêmes systèmes Ewis à partir de ce site pour toutes les plateformes de Bombardier, dont les avions Global et Challenger. Le site de Querétaro est spécialisé dans les harnais et sous-assemblages électriques nécessaires à la production de systèmes Ewis. Cette acquisition permet au groupe français d'élargir son portefeuille de clients en servant, outre Bombardier, d'autres clients tels qu'Airbus Canada, MHIRJ et Avcorp. Présent dans treize pays, Latécoère a réalisé 413,20 M€ de chiffre d’affaires l’an dernier. 

Services Financiers : Amundi Funds Emerging Markets Green Bond (Brésil)

Amundi (voir sa fiche et deal-list), premier gestionnaire d’actifs européen,  lance Amundi Funds Emerging Markets Green Bond, dont la stratégie est axée sur les obligations vertes des marchés émergents ouverte aux investisseurs institutionnels et particuliers internationaux. Le fonds est investi dans des obligations vertes émises en dollar principalement par une sélection des entreprises issues de différents secteurs tels que celui des énergies alternatives, des services aux collectivités, de la finance, du transport et de l’immobilier, ainsi que dans quelques obligations souveraines de certains pays émergents, comme le Brésil, l’Inde, la Chine et l’Indonésie. Il est géré par l’équipe marchés émergents d’Amundi, qui s’appuie sur un historique de performance dans la gestion de la dette et des devises des marchés émergents depuis 1999 et dispose d’une grande expérience dans l’intégration des critères ESG ainsi que la gestion de solutions climatiques pour le compte des plus grands investisseurs au niveau mondial. Ce nouveau fonds fait suite au lancement réussi et à la clôture d’Amundi Planet Emerging Green One en 2018, le plus grand fonds au monde d’obligations vertes dédié aux marchés émergents. 

Corporate Finance : French Desk DHA (Mexique)

Ivonne Aguilera, De Hoyos y Aviles

Ivonne Aguilera, De Hoyos y Aviles

Le cabinet d’avocats mexicain De Hoyos y Aviles annonce l’ouverture du French Desk dans le but d’accompagner les investisseurs français dans leur développement au Mexique. Ce French Desk sera principalement animé par Ivonne Aguilera, diplômée de l’Université du Texas à Austin avec plus de vingt ans d’expérience dans la prestation de services juridiques à des groupes nationaux et internationaux de diverses industries. Après avoir exercé chez Baker McKenzie à Chihuahua pendant douze ans, elle est devenue associée au sein du cabinet EC Legal Rubio Villegas en 2013. Elle a intégré De Hoyos y Aviles en 2020 pour assister des entreprises et des investisseurs dans les domaines du corporate M&A, restructuring, real estate ainsi que des opérations cross-border.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :