L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Amérique Latine : Total, Renault, Sika, Groupe Up, L'Oréal, Sanofi ... Accès libre


© Petrorio

© Petrorio

Matières premières & industries de base : Petrorio - Total (Brésil)

La société brésilienne Petrorio, active dans l'industrie du pétrole et du gaz, acquiert 28,6 % supplémentaires dans le champ Wahoo auprès de Total E&P do Brasil. Situé dans la baie de Campos, qui regroupe un ensemble de blocs de pétrole au large de l'État de Rio de Janeiro, le champ offshore de Wahoo a été découvert en 2008 et possède des réserves estimées à 140 millions de barils. La production de Wahoo, initialement estimée à plus de 10 000 barils par jour et par puits, pourrait dépasser les 40 000 barils par jour et par puits avec quatre puits producteurs et deux puits injecteurs. Avec cette opération, conseillée par Banco Safra et Scotiabank la participation de Petrorio est désormais de 64,3 % du gisement, les 35,7 % restants appartiennent à la société indienne IBV. 

 Automobile, aérospatial, construction navale : Renault (Brésil)

© Renault

© Renault

Renault (voir sa fiche et deal-list) a annoncé un investissement de 1,1 milliard de reals (167 M€) dans son site de production brésilien « Ayrton Senna » de Curitiba, au sud du pays. Cette opération aura pour but de renouveler complètement la gamme brésilienne, donc cinq modèles, d’ici la mi 2022 ainsi que de produire un nouveau moteur 1.3 turbo développé en partenariat avec Mercedes. Parmi les nouveautés figurent la mise à jour du Kwid, les prochains Logan, Sandero et Sandero Stepway et enfin la nouvelle génération de pick-up Duster Oroch qui arrivera l’année prochaine et sera également exporté vers d’autres régions du monde comme l’Afrique du Sud. Quant aux deux nouvelles voitures électriques, en plus de la Zoe, il est possible que Renault veuille produire la Twingo électrique ou même la Clio hybride. Leader des ventes de véhicules 100 % électriques au Brésil,  le constructeur automobile tricolore commercialise depuis 2013 les véhicules électriques Zoe, Twizy et Kangoo ZE pour des entreprises. Au total plus de 300 véhicules électriques Renault sont déjà en circulation au Brésil.

Matières premières & industries de base : Sika - Supermassa do Brasil (Suisse/Brésil)

Le spécialiste suisse de la chimie Sika (voir sa fiche et deal-list), rachète Supermassa do Brasil, un fabricant de mortiers brésilien. Basée à São Luís dans l'État du Maranhão la cible, dont les produits sont commercialisés sous la marque BR Massa, fabrique des matériaux pour la pose de carreaux et des mortiers pour les façades. Cette transaction, dont les termes financiers n’ont pas été communiqués, doit permettre à Sika de se renforcer dans la région du Minas Gerais, une des zones économiques les plus dynamiques du pays, mais aussi d'accéder à un réseau de distributeurs dans le bâtiment pour vendre ses propres produits tout en distribuant ceux de Surpermassa do Brasil.

Services & Biens de consommation : Groupe Up (Brésil)

Up Brasil vient de lancer UpHome Office, une solution digitale sans carte physique et sans frais pour répondre aux besoins des petites et grandes entreprises. UpHome Office, orientée BtoB, intègre les plus grands partenaires d’e-commerces du pays. Les équipes de ressources humaines une fois connectés peuvent définir les sommes qui seront mises à disposition pour chacun de leurs salariés et gérer en toute tranquillité cet avantage grâce à une plateforme ergonomique, intuitive et optimisée pour la navigation sur smartphone. Cette solution digitale permet notamment aux salariés de payer leurs factures ainsi que d’acheter du mobilier et des fournitures de bureau. Né en 2016 de la fusion du français groupe Up (voir sa fiche et deal-list) et des acteurs régionaux Plan, Policard et ValeMais, Up Brasil compte 7 500 clients et 2 millions de cartes utilisables dans un vaste réseau affilié.

Nomination : L'Oréal Amérique Latine

Ersi Pirishi, L'Oréal

Ersi Pirishi, L'Oréal

Ersi Pirishi est nommée en qualité de directrice générale de la zone Amérique Latine  chez L'Oréal et rejoindra le Comex à l'automne 2021. Elle succède à Javier San Juan, qui a souhaité faire valoir ses droits à la retraite après trente années au sein du groupe cette année. Diplômée de Faculté de Pharmacie Paris XI , elle occupait depuis 2018 le poste de directrice adjointe de la Division Cosmétique Active, en charge de l’Europe de l’Ouest puis de tous les marchés. Elle a commencé sa carrière dans le groupe au service de la zone Amérique Latine, où elle était en charge du développement international de la marque La Roche Posay.

 

Nomination : Sanofi Cône Sud

Mariano Schlottmann, Sanofi

Mariano Schlottmann, Sanofi

Sanofi nomme Mariano Schlottmann en qualité de country lead pour la région du cône sud - l'Argentine, le Chili, le Paraguay et l’Uruguay. Ce diplômé de l'Université de Buenos Aires, qui sera chargé de la business unit GenMed, a rejoint le groupe pharmaceutique en 2017 après avoir connu plusieurs expériences en ventes & marketing notamment chez Colgate et Boehringer-Ingelheim.

 

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :