L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Amérique Latine : Trescal, Thales, Alstom, Albioma, Eramet...

PAR  | 18 janvier 2019 | 1028 mots

Trescal, Thales, Alstom, Albioma, Eramet...Chaque semaine, toute l'actualité du capital-investissement en Amérique Latine.

Produits & Services industriels : Trescal - Metrology (Brésil)

Trescal - MetrologyLe spécialiste des services de métrologie, Trescal (voir sa fiche et deal-list dans notre référentiel) , détenu par le fonds canadien Omers depuis novembre 2017, intègre dans son périmètre le belge LBT Testing and Calibration, le français C2M et le brésilien Metrology qui lui apportent un chiffre d’affaires additionnel de 3 M€. Basé à Vitoria et dirigé par Filippe Aderne Maia, qui restera dans ses fonctions, Metrology emploie huit collaborateurs et est l’un des deux laboratoires d’étalonnage privés et accrédités situés dans l’État d’Espirito Santo. Cette opération, dont les termes financiers n’ont pas été divulgués, permet à Trescal d’élargir sa couverture technique et géographique et renforce sa position de leader sur le marché brésilien des services de métrologie. Implanté dans 22 pays sous la houlette de son président Olivier Delrieu, le groupe français possède plus de 135 laboratoires de métrologie dans le monde pour un chiffre d'affaires pro forma de 325 M€. Voir la fiche de l'opération LBO Trescal - Metrology.   

Automobile, aérospace, construction navale : Thales (Mexique)

L'équipementier électronique français Thales (voir sa fiche et deal-list) annonce un contrat avec la marine mexicaine, par lequel il a fourni et intégré les systèmes de défense du nouveau patrouilleur océanique ARM Reformador, premier navire de la classe POLA (Patrullera Oceanica de Largo Alcance) de 2 600 tonnes. C’est le premier contrat naval pour Thales au Mexique, mais aussi le premier contrat export pour le système Gatekeeper. Cette suite complète permet à l'équipage d'assurer des missions de surveillance et de sécurité. Aux termes d'un accord de transfert de technologie, les ingénieurs de la marine ont participé à l'ingénierie, à l'intégration et aux essais des systèmes.

Produits & Services industriels : Alstom (Argentine)

Guillermo Dietrich, ministre des transports de l'Argentine et Ernesto Garberoglio, directeur général d’Alstom Argentine

Guillermo Dietrich, ministre des transports de l'Argentine et Ernesto Garberoglio, directeur général d’Alstom Argentine

Alstom (voir sa fiche et deal-list) , dans le cadre d'un consortium avec le groupe argentin Pose, a signé fin décembre un contrat de près de 90 M€ pour moderniser l'actuel système de signalisation du chemin de fer General Roca. La part d'Alstom dans ce contrat, qui a été attribué par le ministère des Transports de l'Argentine et fait partie du programme de restauration du chemin de fer de la métropole de Buenos Aires, s'élève à près de 50 M€. Le Chemin de fer General Roca est le plus étendu des sept lignes de trains de banlieue de la Métropole de Buenos Aires. Il comprend 237 km de voies et transporte 600 000 passagers par jour. Les travaux seront réalisés sur les embranchements Avellaneda-La Plata, Temperley-Bosques-Berazategui et Bosques-Villa Elisa. Alstom fournira sa technologie d'enclenchement électronique éprouvée Smartlock, le système de gestion centralisée du trafic Iconis et assurera l'installation du système ATS (Automatic Train Stop). De plus, le groupe tricolore prendra en charge la conception, l'ingénierie, les essais en usine et sur le terrain, l'intégration technique, la mise en service et la garantie des systèmes, les systèmes de supervision via le centre de trafic local, le contrôle centralisé du trafic et le poste central des opérations, les barrières de passages à niveau automatiques et pour piétons, le réseau de câbles à fibre optique et en cuivre ainsi que le système de détection et de protection incendie du local de signalisation.

Energie & Utilities : Albioma (Brésil)

Le producteur d'énergie renouvelable Albioma (voir sa fiche et deal-list) a finalisé l’acquisition de 60 % d’une unité de cogénération de bagasse au Brésil auprès du groupe Jalles Machado. Localisé à Goianésia et adossé à une sucrerie-distillerie le site profite d'une capacité de broyage atteignant 2,8 millions de tonnes de cannes par an. Pour rappel, le groupe français avait signé le 18 décembre 2017 un accord prévoyant notamment la rénovation des chaudières existantes ainsi que l'installation d'une nouvelle turbine de 25 MW, portant la capacité totale du site à 65 MW. Grâce à l'amélioration des rendements de la cogénération et à la réduction de la consommation de vapeur de la sucrerie, l'énergie exportée sur le réseau de distribution devrait ainsi atteindre 145 GWh par an à compter de la campagne 2019, soit près de 2 fois plus qu'actuellement.

Matières premières & industries de base : Eramet (Argentine)

Gisement Eramet Argentine

Gisement Eramet Argentine

Le groupe métallurgique et minier coté Eramet (voir sa fiche et deal-list) , fort de 3,2 Md€ de chiffre d’affaires en 2017 va investir près de 500 M€ dans le projet de production de lithium en Argentine. En 2012 le producteur français de métaux de base a découvert dans la province de Salta, au Nord-Ouest de l’Argentine, le gisement de lithium Centenario-Ratones et en détient les droits miniers depuis avril 2014. Situé à 3 800 mètres d’altitude ce gisement contient des ressources estimées à 9 millions de tonnes de carbonate de lithium et doit  permettre une production industrielle de 24 000 tonnes par an, soit environ 10 % du marché actuel, pendant plusieurs décennies. La décision d’investissement est prévue au premier semestre pour un démarrage de la production fin 2021.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Amérique Latine ? Écrivez-nous à : dalila.weygang@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :