L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Asie : Bilan 2018 investissements chinois et japonais, Sequoïa, Amundi, Anticor, Accuracy...

PAR  | 06 février 2019 | 2654 mots
Chronique Asie

Services informatiques : Konica Minolta / Sequoïa (Japon / France)

Jean-Michel Guyot

Jean-Michel Guyot, Groupe Sequoïa

Le conglomérat japonais de technologies Konica Minolta achète via sa filiale française l’intégralité des filiales de Groupe Sequoïa . Au terme de cette opération, la branche de Konica Minolta dédiée aux solutions informatiques, à la gestion documentaire et à l'impression de production détiendra 100 % du capital des sept filiales du groupe concessionnaire : Sequoïa Logistique, Est Multicopie, Dyctal Bureautique, Global Bureautique, A4A3 Bureautique, Repro Bureau et Alliance Bureautique. Créé par Jean-Michel Guyot en 2006, le groupe revendeur Sequoïa s'est développé en rachetant plusieurs structures locales. Situé à Metz, en Lorraine, il emploie aujourd'hui 179 collaborateurs et réalise 49 M€ de chiffre d'affaires. Jean-Michel Guyot demeurera président du groupe Sequoïa. Avec cette opération, Konica Minolta Business Solutions France, fort d’un chiffre d’affaires de 517 M€ (2017) avec un effectif de 1740 personnes, se consolide dans la région stratégique du Grand Est et sur l'île de la Réunion. Et via Sequoïa, le fabricant compte également déployer ses offres de services informatiques ainsi que le Workplace Hub, sa nouvelle plateforme de services qui accompagne les PME dans leur transformation digitale.

Services Financiers : Amundi / Mirae Asset Global Investments (France / Taïwan)

Le gestionnaire d'actifs tricolore Amundi , gérant 1475 Md€, a fait l'acquisition du gérant de fonds Mirae Asset Global Investments, basé à Taïwan. A l'occasion de cette opération, la cible change de dénomination et devient désormais Amundi Taiwan. L’acquisition permet au français d’obtenir le statut « Securities Investment Trust Enterprise » et de commercialiser ses fonds au sein de l’île. Fondée en 1997, la cible, présente dans 14 pays, gère aujourd’hui 30 véhicules.

Énergie : Scomi / Scomi Anticor / Vink+Co (Malaisie / France / Allemagne)

Le groupe malaisien coté Scomi, spécialisé dans les secteurs de l'énergie et de la logistique, cède, appuyé par Racine (à Marseille) la totalité des titres de sa filiale française Scomi Anticor au groupe allemand Vink+Co pour un montant global de 3,7 M$ (3,24 M€). Employant plus de 9 000 salariés et fort d’un chiffres d’affaires en 2017 de 250 M$, le malaisien intervient dans oilfield services, transport solutions et marine services. Il est présent sur une cinquantaine de sites dans plus de 20 pays, dont principalement en Afrique, au Brésil, en Inde et Malaisie. L’allemand Vink+Co se spécialise dans l'approvisionnement en matières premières, pièces de rechange et installations et machines ainsi que dans la réalisation de projets stratégiques, notamment dans les domaines oil & gas et pétrochimie, principalement en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

Mode : Fosun / Tom Tailer (Chine / Allemagne)

Le conglomérat privé chinois Fosun , déjà actionnaire à 29 % de la marque allemande Tom Tailor, lancera une OPA sur le solde des titres qu’il ne détient pas. Créée en 1962 à Hambourg, la cible coiffe des marques de la fast-fashion comme Tom Tailor, Bonita, Lizenzen. Cotée depuis 2010 à Francfort, elle réalise un chiffre d’affaires proche d’1 Md€ avec 7000 salariés repartis entre 1900 magasins. Sa capitalisation boursière affiche pour l’instant environ 90 M€. Pour mémoire, Fosun, dont la portefeuille de mode comprend Lanvin, Wolford et Caruso, s’était invité au capital de Tom Tailor en 2014 (lire aussi notre chronique précédente ).

Chimie : Royal DSM / Nenter & Co (Pays-Bas / Chine)

Le chimiste néerlandais Royal DSM va investir 135 M€ pour constituer une co-entreprise avec le chinois Nenter & Co. Cet investissement, dédié à la production de vitamine E, va octroyer à DSM 75 % du capital de la coentreprise, aux côtés de son partenaire chinois qui possède le solde. La valorisation d’entreprise est calculée sur un multiple de 6 fois l’Ebitda, estimé sur l’année 2019. La JV incluera deux sites de production, l’un situé à Jingzhou et l’autre à Shishou, tous les deux situés dans la province du Hubei. Le groupe néerlandais souhaite augmenter sa capacité d’approvisionnement de vitamine E en Asie-Pacifique pour ses produits de la nutrition animale.

E-commerce : SoftBank / Guazi (Japon / Chine)

SoftBank investit 1,5 Md$, via son véhicule Vision Fund, dans la plateforme en ligne chinoise pour l'achat-vente de véhicules d’occasion entre particuliers Guazi, selon le journal britannique Financial Times. L’opération la valorise 8,5 Md$. Fondée il y a 5 ans au sein de la société 58.com, elle est spécialisée dans les petites annonces en ligne et cotée à New York. L’investissement intervient dans le contexte du ralentissement de la croissance économique en Chine et du premier recul de vente automobile depuis 30 ans. Il représente la deuxième opération de Vision Fund dans le secteur des véhicules d’occasion après l’investissement de 460 M€ dans l’allemand Auto1, le valorisant 2,9 Md€.

Internet : Reddit / Tencent (États-Unis / Chine)

Selon TechCrunch, le réseau social Reddit, basé à San Francisco, devrait établir son tour de série D avec une levée entre 150 et 300 M$. Le géant internet chinois Tencent, opérateur de réseaux sociaux, dont le plus célèbre WeChat, et de jeux mobiles et en ligne, devrait mener le tour de table avec 150 M$. Avec une valorisation pre-money de 2,7 Md$, l’opération pourrait être complétée par 150 M$ supplémentaires provenant d’investisseurs historiques, comme Sequoia, Andreessen Horowitz, Y Combinator ou encore un business angel, Sam Altman, pour une nouvelle base de valorisation à 3 Md$.

Fondé en 2005 par Alexis Ohanian - mari de la championne de tennis, Serena Williams - et Steve Huffman, Reddit rassemble aujourd’hui près de 330 millions d’utilisateurs actifs mensuels fréquentent aujourd’hui ses 150 000 Subreddits (des liens partagés ou self-post sur le réseau social). En 2006, la plateforme a été rachetée par l’éditeur de magazines Condé Nast, qui détient toujours une participation majoritaire. Reddit n’a jamais été aussi populaire que Facebook mais la plateforme américaine s’est distinguée par "la souplesse et la liberté". Mais cette distinction n’a pas fait une bonne réputation à cause des messages racistes, sexistes, homophobes etc. Elle avait notamment donné lieu à la diffusion massive de photos piratées de stars nues américaines en 2014.

Nomination : Accuracy (Chine)

Xavier Gallais

Xavier Gallais, Accuracy

Après s'être implanté à Singapour en 2016 et à Dubaï en 2017, à Pékin et Casablanca en 2018, Accuracy poursuit son développement mondial en ouvrant son 18ème bureau à Hong Kong. Bien présent en Europe et en Amérique du Nord, Accuracy consolide avec cette nouvelle antenne sa présence en Asie. Diplômé de HEC, Xavier Gallais, associé du cabinet depuis 2008, rejoint le bureau hongkongais pour en prendre la direction. Fort de plus de 20 ans d’expériences, il avait notamment exercé chez Arthur Andersen puis à la direction financière de Suez Environnement. Il a réalisé plus de 200 missions internationales en tant qu’associé chez Accuracy.

Créé en 2004, le cabinet, comptant désormais 18 bureaux dans 14 pays, dont 3 en Asie-Pacifique (Chine, Inde et Singapour), avec 400 consultants, dont 48 associés, vient de promouvoir David Thornes au rang d’associé au sein de son bureau singapourien en janvier dernier (lire aussi notre chronique précédente ). Il a récemment réalisé les due diligences financières acquéreurs (Bpifrance et Irdi Soridec Gestion) pour la participation minoritaire de Bastide le Confort Médical (lire aussi : Bastide s'occupe d'un duo d'investisseurs ), et les VDD pour Azulis Capital et Galia Gestion lors de l'opération LBO de Bioclinic (lire aussi : Bioclinic s’associe à un consortium ).

Nomination : LPA-CGR (Shanghai)

Hubert Bazin

Hubert Bazin, LPA-CGR

Après avoir renouvellé ses organes de gouvernance avec une nouvelle présidente Sidonie Fraîche-Dupeyrat (lire aussi : Nouvelle présidente pour LPA-CGR avocats ), LPA-CGR avocats confirme son positionnement de leader français sur le marché asiatique en accueillant Hubert Bazin en qualité d’associé à son bureau de Shanghai. Fort d'une expérience de plus de 20 ans en Chine, il a notamment exercé chez DS avocats (2012-2018) en tant qu'associé basé à Beijing. Le bureau shanghaïen du cabinet comptera désormais 2 associés, Hubert Bazin et Fanny N’Guyen, avec le soutien du China Desk parisien. LPA-CGR compte plus de 230 avocats répartis dans 14 bureaux dont 13 à l’étranger.

Statistiques : les investissements chinois et japonais en France en 2018

Pour l’année 2018, CFNEWS a enregistré respectivement 24 et 14 investissements réalisées par des investisseurs chinois et japonais dans l’Hexagone (voir le tableau ci-dessous et télécharger le bilan complet en PDF ).

24 investissements chinois

La plus importante est l’acquisition de Linxens par le chinois Tsinghua Unigroup auprès de CVC pour 2,2 Md€ (lire ci-dessous). Selon Reuters, l’accord a été conclu en juin dernier mais n’a jamais été annoncé officiellement. L’opération fait l’objet du débat sur la protection de technologies stratégiques et sensibles au vieux-continent mais les autorités françaises et européens font toujours un silence radio. Le géant internet chinois Tencent Holdings, coté à Hong Kong, a réalisé son premier investissement en France avec une prise de participation minoritaire dans l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft. L’opération a fait de Tencent le premier actionnaire derrière la famille fondatrice Guillemot (lire ci-dessous).

Quant au buy-out, le fonds hongkongais Baring PE Asia s’est allié à PAI Partner pour reprendre WFCI, spécialiste de la commercialisation de capacités de fret pour une valorisation d'environ 600 M€ (lire ci-dessous). Dans le textile et le luxe, préféré par les Chinois, cinq enseignes tricolores battent désormais pavillon chinois. Trois marques de luxe Bally, Lanvin et Carven ont été respectivement acquises par Shandong Ruyi (actionnaire du contrôle de SMCP), Fosun (propriétaire du Club Méditerranée) et Icicle. Le groupe familial Kidiliz, leader européen de la mode pour enfant, a été repris par Semir, coté à Shenzhen (lire ci-dessous). Alors que la marque de prêt-à-porter féminin Naf Naf a été cédée par le groupe de retail Vivarte à Shanghai La Chapelle Fashion, coté à Hong Kong (lire ci-dessous). Par ailleurs,  la marque de ski Rossignol générant 320 M€ de revenus a ouvert environ 20 % de son capital au fonds chinois IDG Capital Partners - également actionnaire à 20 % du club de football lyonnais OL (lire ci-dessous) -  marquant également la passion des Chinois pour le ski.

Le tableau des principaux investissements chinois en France en 2018

Les investissements chinois en France en 2018

Les investissements chinois en France en 2018 © source CFNEWS

14 investissements japonais

Quant aux japonais, la plus importante acquisition a été réalisée cette fin d’année. Le spécialiste des médicaments sans ordonnance (over the counter ou OTC, en anglais) UPSA a rejoint son homologue nippon Taisho. Le groupe américain Bristol-Myers Squibb (BMS), propriétaire du laboratoire tricolore UPSA depuis 1994, l’a cédé en empochant 1,6 Md$ (1,4 Md€). Le montant de l’opération est beaucoup plus élevé que la valorisation qui était estimée autour d'1 Md€ (lire ci-dessous). Soutenu par Isatis Capital, Bpifrance et Cita Investissement, SPPP, spécialiste mayennais de la décoration sur pièces plastiques pour l'automobile est valorisé 22,2 M€ par l'industriel japonais Alpha Corporation (lire aussi ci-dessous). Dans la mode, le japonais coté Fast Retailing, propriétaire d'Uniqlo et de la marque française le Comptoir des Cotonniers, met un premier pied dans l'univers du luxe avec l’achat de la marque parisienne de prêt-à-porter Lemaire (lire aussi ci-dessous).

Le tableau des principaux investissements japonais en France en 2018

Les investissements japonais en France en 2018

Les investissements japonais en France en 2018 © source CFNEWS

Par ailleurs, au cours de 2018, quatre véhicules ont été lancés avec participation des institutions des deux puissances d’Asie, dont l’identité n’était pas confidentielle. Après le succès de Sino-French Fund, l'acteur public China Development Bank ainsi que Bpifrance ont augmenté leurs tickets par rapport au précédent millésime, de 100 à 140 M€ pour le nouveau véhicule de Cathay Capital, ce deuxième fonds dédié au mid-cap a déjà récolté 600 M€ lors de son premier closing avec un objectif final à 1,2 Md€ contre 500 M€ pour son prédécesseur (lire ci-dessous). L'ex-Fondations Capital a été rebaptisé Trail durant l'été 2018 et affiche de nouvelles ambitions (lire aussi ci-dessous). Il a réuni 150 M€ en août dernier pour le premier closing de Value Trail, une SLP dédiée aux sociétés européennes avec l'ambition de les aider à se développer en Asie et notamment en Chine. L'acteur financier chinois Silk Road Fund (gérant 48 Md€) et une des principales banques d'investissement de l'Empire du Milieu CICC y participent.

Le tableau des véhicules avec LP institutionnel chinois ou japonais* en 2018

Les véhicules avec LP institutionnel chinois ou japonais en 2018

Les véhicules avec LP institutionnel chinois ou japonais en 2018 © source CFNEWS

* dont l'identité est rendue publique

Et aussi :

Le consortium composé de China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) et d’Egis Road Operation a remporté le contrat de concession des routes nationales n° 1 (Pointe Noire - Brazzaville), n° 1 bis (Brazzaville - Mindouli) et n° 2 (Brazzaville - Ouesso), en République du Congo. L’équipe d’Orrick a accompagné le consortium dans l’ensemble du processus de rédaction, de négociation et de finalisation du contrat de concession, ainsi que de la documentation corporate et de projet. L’équipe était menée par Yves Lepage, et composée de Jean-Luc Champy, Geoffroy Berthon et Foucaud Jaulin, Quirec de Kersauson et Janina Dahmouh.

Bonne année lunaire ! La nouvelle année chinoise a débuté le 5 février dernier sous le signe du cochon de terre.

La prochaine chronique Asie paraitra fin du mois.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net