L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

Asie : Carven, Tour Ariane, GL Events, Glow, Archos... Accès libre


Chronique Asie, CFNEWS

Mode : Carven / Icicle (France / Chine)

Le tribunal de commerce de Paris a désigné le repreneur chinois Icicle pour la griffe française Carven, contrôlée jusqu’ici par Bluebell, son distributeur en Asie, depuis deux ans (lire aussi : Carven s'internationalise). Sept autres offres ont été déposées au tribunal parisien, tous français, dont Axara, Cashtex et Lee Cooper France. L’offre chinoise, d'un montant de 42 M€, soit plus que d’autres, était la seule à reprendre l’intégralité de la marque de robes à carreaux verts et blancs, fondée en 1945 par Marie-Louise Carven, qui habillait alors Edith Piaf. Le nouveau propriétaire promet notamment un investissement de 8 M€ pour relancer les activités. Il conservera l’ensemble de l’effectif d’une centaine de personnes, sauf le directeur artistique Serge Ruffieux, reparties entre quatre boutiques en France.

Boutique de Carven à Hong Kong

Boutique de Carven à Hong Kong

La griffe française génère environ une vingtaine de millions d’euros de chiffre d’affaires, contre une cinquantaine en 2014 et en 2015 avec 25 boutiques de l’époque. Elle a notamment connu un accident industriel cette année : les collections printemps-été 2018 n'ont pas été livrées dans les temps, ce qui a coûté 2 M€ à l'entreprise. La cofondatrice d’Icicle Xiaoma Tao s’associera à Isabelle Capron, directrice générale de Carven, pour diriger la relance de la marque. Créé à Shanghai en 1997, le groupe chinois, emploie plus de 2 100 salariés dans trois usines et 250 magasins, a réalisé un chiffre d’affaires de 204 M€ cette année. Il projette d'ouvrir une première boutique à Paris en 2019 pour sa propre marque Icicle.

Immobilier : La tour Ariane / GIC / Unibail-Rodamco-Westfield (France / Singapour)

La tour Ariane à La Défense - © Takuji

La tour Ariane à La Défense - © Takuji

La tour Ariane de plus de 64 500 mètres carrés situés au cœur du quartier d'affaires de La Défense se valorisent un prix net vendeur de 464,9 M€, déboursés par le singapourien GIC. L’opération représente l’une des grandes cessions de bureaux attendues dans le cadre de la stratégie de rotation d’actifs d’Unibail-Rodamco-Westfield en Europe. Elle fait ressortir une valeur métrique d’environ 7 200 €/m2 (lire aussi l’article CFNEWS IMMO & INFRA : La tour Ariane s’envole avec un fonds souverain).

Services & conseil aux entreprises : GL Events (France / Chine)

Olivier Ginon, GL Events

Olivier Ginon, GL Events

GL Events, leader dans l'évènementiel, finalise une augmentation de capital d'un montant de 107 M€ à un prix de 17,8 € par action, avec une décote de 22,61 %, dans le but de financer son expansion en Chine où plusieurs discussions sont en cours (lire aussi l’article : GL Events finance son développement en Asie). Présidé par Olivier Ginon (photo ci-contre), le groupe coté est d'ores et déjà en discussions avec ZhongZhiXing Group, une société de prestation de services en Chine implantée à Shenzhen et dans plusieurs villes en Chine (lire aussi notre chronique précédente). De plus, deux phases de négociations exclusives sont en cours sur deux sociétés organisatrices de salon réalisant 30 et 10 M€ de chiffre d'affaires pour une rentabilité opérationnelle à 30 %. Une autre déclaration d'intention devrait être signée d'ici la fin de l'année sur un autre organisateur chinois de salons. Avant ces opérations, le continent asiatique représentait un chiffre d'affaires compris entre 25 et 30 M€, soit environ 3 % des revenus globaux de GL Events, 953,8 M€ en 2017.

Immobilier : Allianz / Kailong (Europe / Chine)

Allianz a pris une participation dans Kailong Greater China Real Estate Fund II (KGCREFII), véhicule d'investissement à capital fixe ciblant les opportunités d'investissement dans l'immobilier de bureaux « value-add » en Chine et à Hong Kong. Suite à cette opération via sa division Allianz Real Estate, la compagnie d'assurance allemande détiendra 35 % du véhicule, le solde étant détenu par des investisseurs institutionnels long terme. KaiLong a pour objectif de lever 500 M$ pour cette structure d’investissement.

Energie : Engie / Glow / GPSC (France / Thaïlande)

La cession de la participation de 69,1 % dans Glow d’Engie au groupe Global Power Synergy Public Company (GPSC), annoncée en juin dernier, est avortée en raison du véto des autorités thaïlandaises (lire aussi notre chronique précédente). La commission thaïlandaise de régulation de l'énergie estime que l'acquisition par GPSC pour 2,6 Md€ aurait conduit à un monopole dans certaines zones industrielles et, par conséquent, aurait entravé la concurrence. Ce refus n'est pas une bonne nouvelle pour Engie qui cherche à réduire son empreinte carbone. La cession fait partie du objectif de 15 Md€ pour son plan de rotation d’actifs polluants sur la période 2016-2018. La zone Asie Pacifique aurait contribué presque 5 Md€ à ce plan. Il planchera donc sur d’autres options pour céder cet actif.

Agroalimentaire : Lactalis / Nestlé (France / Malaisie)

Le groupe Lactalis aux 18,4 Md€ de revenus s’implante en Malaisie avec le rachat de sa section ultra-frais de Nestlé, qui génère 21 M€ de chiffre d’affaires. L’opération, dont le montant reste confidentiel, sera effective à compter de l’an prochain. Pour rappel, le géant laitier a fait de l’ultra-frais son principal axe de développement depuis l’an dernier, avec le rachat de Stonyfield, filiale américaine de produits laitiers frais et bio de Danone, pour 875 M$ (769 M€) (lire aussi l’article : Danone s'allège aux États-Unis).

Electronique : Archos / Joyar (France / Chine)

La marque de tablettes et smartphones française Archos de 114,1 M€ de revenus procèdera à une augmentation de capital d’un montant brut de 4,07 M€ par émission de plus de 10 millions actions nouvelles au prix unitaire de 0,4 euros, soit une décote de plus de 32,2 % par rapport au cours de clôture de la veille (11 octobre dernier). Le montant de l’opération, conseillée par Banque Delubac & Cie (teneur de livre), Euroland (conseil de la société) et Raymond James Euro Equities, est susceptible d’être porté à 4,7 M€ en cas d’exercice intégral de la clause d’extension.

Produit d'Archos Safe-T mini lancé en août 2018 ©archos.com

Produit d'Archos Safe-T mini lancé en août 2018 ©archos.com

Le groupe de Hong Kong Joyar s’est engagé à participer à cette opération et aura jusqu’au 31 décembre prochain pour finaliser l’achat d’un million d’actions émises, représentant un peu moins de 2 % du capital d’Archos. Les deux groupes collaboreront dans le développement de nouveaux produits des solutions mobiles, de l’Internet des objets, de l’intelligence artificielle et des produits blockchain. Le français Archos bénéficiera à travers Joyar d’une infrastructure industrielle.

Plus récemment, le fonds londonien Alpha Blue Ocean s'est également engagée à souscrire à l'augmentation de capital à hauteur d'un montant total de 1,5 M€.

Électroménager : Qingdao Haier (Chine / Allemagne)

Haier

Haier

L’autorité financière allemande BaFin a donné son feu vert pour la cotation secondaire du fabricant d’électroménager Qingdao Haier (coté aujourd’hui à Shanghai) sur la plateforme China Europe International Exchange (Ceinex) à Frankfort. Fort d’un chiffre d’affaires de 37 Md$ pour 2017, le groupe chinois, qui vient d’acheter le fabricant italien de machines à laver le linge Candy (marques Candy, Hoover, Rosières) (lire aussi notre chronique précédent), devrait émettre 265 millions actions « D » sur la place boursière avec 39,75 millions actions supplémentaires en cas de sur-allocation. La fourchette indicative d’offre est fixée de 1 à 1,5 euros. L’opération devrait ainsi permettre au chinois de lever 265 M€ minimum sur Ceinex.

Pour rappel, Ceinex avait été créé en décembre 2015 par trois opérateurs boursiers Deutsche Börse, Shanghai Stock Exchange (SSE) et China Financial Futures Exchange (lire aussi notre chronique précédente), la plateforme permet l'échange d'actifs libellés en euro et en yuan (devise chinoise).

Automobile : BMW / Brilliance (Allemagne / Chine)

BMW Brilliance

BMW Brilliance

Le constructeur allemand BMW augmentera ses parts dans sa JV chinois de 50 % à 75 %, en déboursant 3,6 Md€. L’opération devrait être finalisée en 2022, le moment où le secteur automobile sera entière ouvert aux investisseurs ou groupes étrangers. Par ailleurs, BMW devrait apporter un investissement de 3 Md€ pour rénover les sites de production existants en Chine. Jusqu’à présent, les constructeurs étrangers sont obligés de créer une coentreprise avec leurs partenaires locaux pour opérer sur le marché chinois et leur part de capital est plafonnée à 50 %. D’après la nouvelle liste négative pour les investissements étrangers en Chine publiée en avril dernier (lire aussi notre chronique précédente), ce plafond sera enlevé progressivement, cette année pour JV de véhicule à usage spécial et à énergie renouvelable, 2020 pour celle de véhicule utilitaire, dès 2020, l’automobile sera entièrement ouverte aux étrangers.

Nominations : Société Générale (Chine)

Pierre-Yves Bonnet, Societe Generale

Pierre-Yves Bonnet, Societe Generale

Pierre-Yves Bonnet a été nommé Responsable Pays pour la Société Générale en Chine, remplaçant Anne Marion-Bouchacourt, qui est nommée Responsable Pays en Suisse et directrice générale de SG Zurich. A ce titre, il préside le conseil d'administration de Société Générale China et, en complément des sujets de gouvernance, supervise l'ensemble des activités. Basé à Beijing, il est rattaché à Hikaru Ogata, DG de la banque en Asie-Pacifique. Hugues de La Marnierre, ancien DG en Suisse, a été nommé DG en Chine, basé à Beijing. Il sera rattaché à Pierre-Yves Bonnet.

Et aussi :

Total et Adani Group ont signé un accord portant sur le développement conjoint d’une offre multi-énergies à destination de l’Inde, couvrant le gaz naturel liquéfié (GNL) et la distribution de carburants. Implanté dans 50 pays, l’indien groupe Adani est présent dans le négoce de matières premières, dans les infrastructures et services logistiques portuaires ainsi que dans la production et la distribution d’énergies.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net