L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Asie : Fosun Tourism, InnovaFeed, PSA, Ardian, Allianz...

PAR  | 05 décembre 2018 | 2079 mots
Chronique Asie

Tourisme : Fosun Tourism, Club Méditerranée (Chine / France)

Le conglomérat privé chinois Fosun , coté à Hong Kong, a lancé l’IPO pour sa division tourisme en Bourse de Hong Kong. Il va céder quelque 214 millions d'actions de Fosun Tourism (soit 17,51 % du capital) à une fourchette de prix par action indicative allant de 15,6 à 20 dollars hongkongais (1,76 à 2,25 €), ce qui donne une valorisation boursière de 2,19 à 2,75 Md€. Le prix de l'opération sera fixé le 7 décembre et la première cotation devrait intervenir le 14 décembre. L’opération permettra ainsi au groupe chinois de lever de 376 à 482 M€.

Atlantis Sanya

Atlantis Sanya, développé par Fosun Tourism © Xinhua

Ce pôle abrite quatre actifs : une participation majoritaire dans le français Club Méditerranée ; une part minoritaire dans l’agence britannique de voyage Thomas Cook ; le complexe touristique chinois Atlantis Sanya, représentant un investissement de 1,74 Md$ et Albion, coentreprise chinoise créée avec Thomas Cook. Club Méditerranée, coté sur Euronext jusqu’en 2015, avait été remporté par un consortium emmené par Fosun via une OPA, en face de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi (Investindustrial). L’affrontement des deux prétendants avait duré 20 mois, signant ainsi l’une des plus longues batailles boursières françaises (lire aussi : Fosun remporte le Club Med au prix fort ). Quant à sa participation dans Thomas Cook, Fosun avait, pour mémoire, pris une première tranche de 5 % du capital en mars 2015, ensuite, il a augmenté à plusieurs reprises pour atteindre environ 12 %.

Agriculture : InnovaFeed / Creadev et Temasek (France / Singapour)

Neuf mois après avoir sécurisé un financement de 15 M€, InnovaFeed , fabricant de protéines d'insectes pour l'aquaculture lève 40 M€ de plus, dont la majorité via une augmentation de capital réalisée auprès de Creadev et du fonds souverain singapourien Temasek et le solde en financement bas de bilan. Sponsors depuis février 2018, Alter Equity, Finovam Gestion, Nord Création et Nord France Amorçage signent leur sortie (lire aussi l’article de CFNEWS : InnovaFeed repasse à table ).

Automobile : Groupe PSA / Toyota (France / Japon)

Toyota détiendra 100 % des parts de l’usine Toyota Peugeot Citroën Automobile Czech (TPCA) située à Kolín (République tchèque) à compter de 2021, en rachetant les parts du Groupe PSA . Créée en 2002, la  joint-venture produit les modèles compacts du segment A pour les deux constructeurs, tels que les modèles Peugeot 108, Citroën C1, Toyota Aygo. Le japonais s’engage à maintenir la production et l’emploi dans l’usine de Kolín à l’avenir, qui s’ajoutera aux sept autres sites de production du groupe japonais en Europe.

En parallèle, le Groupe PSA deviendra à compter de l’an prochain le fournisseur de Toyota pour les fourgonnettes C-Van grâce à son usine de Vigo en Espagne. Les deux groupes ont commencé leur collaboration en matière de véhicules utilitaires légers de taille moyenne en 2012 avec le modèle Toyota Proace produit par le site d’Hordain du Groupe PSA (Hauts-de-France).

Immobilier : Allianz / Ocean Financial Centre (Allemagne / Singapour)

Poursuivant sa stratégie d’investissement en immobilier de bureaux core en Asie, Allianz prend, via Allianz Real Estate, une participation de 20 % dans l’Ocean Financial Centre, tour de bureaux à Singapour, pour environ 367 M€. Situé à l’intersection entre le quartier financier historique de Raffles Place et le nouveau quartier de Marina Bay, l’actif de 43 étages, conçu par Pelli Clarke Pelli Architects et construit en 2011 par Keppel Land, abrite environ 80 000 m² de bureaux de catégorie A et près de 1 486 m² de commerces. Il est détenu jusqu’ici par Keppel REIT à 99,9 %. L’opération s’inscrit dans la stratégie d’investir entre 5 % et 10 % de son portefeuille immobilier mondial dans des actifs en région Asie-Pacifique.

Pour rappel, il a récemment intensifié ses investissements en immobilier logistique dans deux grands pays d’Asie : d’une part, il a acquis 50 % d'un portefeuille de plateformes logistiques modernes de type core en Chine d'une superficie locative d'environ 375 000 mètres carrés ; d’autre part, il a noué un partenariat avec l’indien ESR Group pour créer une plateforme d'actifs dont l’objectif de levée est fixé à près d'1 Md$ (890 M€), dans laquelle ils ont déjà mis 200 M€ (lire aussi notre bulletin précédent ).

Cosmétiques : L’Occitane (France)

L'Occitane, groupe fondé à Manosque en 1976 par Olivier Baussan et coté à Hong Kong depuis 2010, pourrait être amené à changer de propriétaire. Le groupe est aujourd’hui contrôlé par l'homme d'affaires autrichien Reinold Geiger, business partner d’Olivier Baussan. La marque provençale affiche aujourd’hui un chiffre d’affaires de 1,31 Md€, contre environ 8 M€ en 1996. Sa capitalisation boursière s’élève environ à près de 2,7 Md$.

Le journal britannique Financial Times a évoqué qu’Advent International serait sur les rangs mais cette information a été démentie par le financier. Un autre fonds, CVC Capital Partners, a également été cité par le journal. Son intérêt pour le monde de la cosmétique, est déjà manifeste avec la présence de Nocibé dans son portefeuille et reconfirmé par son offre sur Body Shop faite avec l’ex patron de L'Occitane, Emmanuel Osti, mais in fine Body Shop a été remporté par le brésilien Natura Cosmeticos (lire aussi : The Body Shop embellit un brésilien ).

Batterie & Matières premières : Tianqi / SQM (Chine / Chili)

La Chine sécurise l’approvisionnement de lithium, métal clé pour la production de batterie pour divers secteurs comme automobile électrique et équipement électronique. Le groupe minier chinois Tianqi, un des trois plus gros producteurs de lithium au monde avec le chilien SQM et l’américain Albemarle, a finalisé le rachat de 23,77 % du capital de son concurrent, le chilien SQM (coté à Santiago et New York), auprès du canadien Nutrien, pour environ 4,066 Md$. La cible exploite le lithium dans le désert d'Atacama, dans le nord du Chili, l'un des plus grands gisements du monde de lithium. Le Chili possède les plus grandes réserves mondiales de lithium (52 % du total).

Nomination : Ardian (Séoul)

Won Ha, Ardian

Ardian vient d'ouvrir son quinzième bureau mondial à Séoul (lire aussi l’article : Ardian ouvre à Séoul ). Et ce, afin de renforcer sa présence dans la région où il s’était déjà déployé à Singapour et Pékin, respectivement en 2005 et 2012, et plus récemment à Tokyo (lire ci-dessous). La direction de la nouvelle antenne est confiée à Won Ha, director (photo ci-contre), qui exerce chez Ardian au sein des activités fonds de fonds et relations investisseurs depuis 2011. Jusqu'ici basé à Singapour, ce diplômé de l’Insead avait auparavant travaillé pour la Korea Venture Investment Corporation. Le nouveau bureau permettra au fonds, qui compte aujourd’hui une dizaine de clients coréens (représentant 1,4 Md$ sous gestion), de se rapprocher de sa base croissante d’investisseurs institutionnels, notamment des fonds de pension coréens, et d’accroître ses investissements dans le pays, en particulier par le biais de ses activités fonds de fonds, co-investissement et immobilier.

Fintech : Lufax (Chine)

L’une des plus importantes fintech chinoises Lufax, plateforme de la finance participative, établit son troisième tour de table avec une levée de 1,3 Md$. Valorisée 38 Md$, elle a séduit une dizaine d’investisseurs dont JP Morgan, Macquarie, UBS, United Overseas Bank, Goldman Sachs, Hedosophia et Hermitage Capital. Lufax avait prévu de réaliser son IPO cette année sur la plateforme boursière de Hong Kong mais le projet a du être annulé en raison du changement de législation sur le financement entre particuliers.

Internet : Tencent Music (Chine)

Tencent Music Entertainment Group, le numéro un de la diffusion de musique en streaming (flux continu) en Chine, a lancé son IPO. Il émettra 82 millions d’ADR (American depositary receipt) au prix unitaire de 13 à 15$. Si l’opération aboutit, le groupe chinois pourrait lever de 1,07 à 1,23 Md$ sur la place boursière de New York, beaucoup inférieur à l’objectif initial, soit 2 Md$.  Tencent Music a enregistré un bénéfice de 263 M$ pour un chiffre d'affaires de 1,3 Md$ sur le premier semestre cette année. Les plus importants actionnaires de Tencent Music sont sa maison mère Tencent avec ses 58,1% du capital, et Spotify (9,1%). Ce dernier a pour mémoire signé un accord avec Tencent en décembre dernier pour procéder à une détention croisée minoritaire.

Cette année, deux sociétés chinoises ont réussi des IPO aux États-Unis plus importantes que Tencent Music : la plateforme de vidéo en ligne iQiyi avait levé en mars dernier 2,4 Md$ alors que l’e-commerçant Pinduoduo a réuni 1,6 Md$ en juillet dernier.

Fonds : Softbank Vision

Le méga fonds de capital-innovation Softbank Vision, géré par le conglomérat japonais Softbank, a levé au total 98,6 Md$ auprès de 14 LPs depuis sa naissance en mai 2017, d’après un document rendu public. Comparant avec la dernière annonce du montant sous gestion, il vient de récolter donc 5,43 Md$ supplémentaires auprès de 8 LPs, dont l’identité reste confidentielle. Pour mémoire, Saudi Arabia Public Investment Fund y a beaucoup abondé, presque une moitié de la taille du véhicule, soit 45 Md$. En raison de l’affaire Khashoggi, dans laquelle l’Arabie saoudite est impliquée, Softbank reste pour l’instant discret sur la suite de ce méga véhicule. Le dernier investissement de Softbank Vision était de 2 Md$ dans l’e-commerçant sud-coréen Coupang (lire aussi notre chronique précédent ).

Et aussi :

  • El Corte Inglés, célèbre chaîne espagnole de grands magasins présente dans la péninsule Ibérique, s’allie au géant e-commerce chinois Alibaba. Dans le cadre de collaboration, l’espagnol vendra ses produits à travers le monde sur les plateformes d’Alibaba, comme Tmall ou AliExpress. La plateforme d’e-commerce cross border AliExpress développera des espaces physiques dans les magasins du Corte Inglès.
  • Coté sur Euronext Growth, The Blockchain Group, spécialiste en conseil technologique et marketing dans la blockchain, a signé un accord de partenariat avec le thaïlandais Techsauce Media, l’organisateur de la plus grande conférence technologique d’Asie du Sud-Est. L’accord d’une durée de deux ans prévoit une coopération dans l’organisation de leurs grands événements : The Techsauce Global Summit et The Blockchain Day.
  • MND a signé deux partenariats pour conforter sa présence en Chine. Le premier est un contrat de coopération stratégique avec le groupe public Hebei Tourism Investment Group qui possède plusieurs stations de ski. Les deux parties s’engagent sur un partenariat à long terme visant à étudier conjointement la réalisation de ses futurs projets de remontées mécaniques, d’enneigement, et de loisirs outdoor. Le deuxième contrat est un accord de partenariat, avec la station de ski de Wanlong, pour la création d'un centre de formation et de tests pour les enneigeurs. MND réalise 73 % de son chiffre d'affaires à l'export et la Chine compte parmi ses plus importants marchés.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net