L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Asie : GSE, EMI, Bossard, Vestiaire Collective, Amer...

PAR  | 21 novembre 2018 | 1444 mots
Chronique Asie

Immobilier : GSE / Avigna (France / Inde)

Le constructeur immobilier industriel GSE , pesant 429 M€ de revenus, s’associe à l’indien Avigna pour créer une JV dédiée au marché local. Basé à Avignon, le constructeur français est jusqu’ici présent principalement au vieux-continent, notamment en France et dispose également d’une antenne en Chine à Shanghai. Son nouveau partenaire indien possède d’importantes réserves de foncier dans les agglomérations de Mumbai, de Bangalore et de Chennai avec 250 hectares en propre et 150 autres réservés. Avec une position solide dans le secteur résidentiel, l’indien Avigna souhaite se lancer dans l’immobilier commercial et plus précisément développer des bâtiments industriels et logistiques.

Le marché indien de la logistique a connu une nette accélération ces dernières années, accentuée par les législations pro-business votées par le gouvernement. L’ensemble des entrepôts de grade A et B déjà construits dans les huit plus grandes villes représentait en 2017 une surface totale de 12,9 millions de m² (dont 2,4 millions de m² construits entre 2016 et 2017). Sur cette même année 67 % des investissements dans la logistique concernaient de nouvelles constructions, ce qui représente un marché d’avenir pour GSE.

Musique : Sony / EMI (Japon / Royaume-Uni)

Sony EMILe groupe japonais Sony a finalisé l'acquisition de 60 % du capital d’EMI Music Publishing, maison de disques et propriétaire d’un catalogue de plus de deux millions de titres, auprès du fonds Mubadala, appartenant au gouvernement d'Abou Dabi. On y trouve notamment Queen, Kanye West, Pink ou encore Pharrell Williams etc. Déjà détenteur de 40 %, le groupe nippon a payé 2,3 Md$ pour s’emparer des 60 % du capital de la maison britannique d’édition musicale. Créée en mars 1931 sous le nom de Electric and Musical Industries, la cible est le numéro deux du secteur au monde avec un chiffre d'affaires de 663 M$. La transaction, qui enrichit le très riche catalogue musical de la société commune Sony/ATV, comprenant déjà 2,3 millions de titres, dont ceux des Beatles, consolidera la place de numéro un du monde Sony dans l'industrie musicale.

Industries : Bossard / Linquan Precision (Suisse / Chine)

Le groupe Bossard, coté à Zurich, étend sa position en Chine en acquérant Linquan Precision pour un montant confidentiel. Implantée à Suzhou (près de Shanghai), la cible fabrique des pièces de connexion, plus précisément des liaisons ultra-fines et ultra-légères en tôle, ce qui permettra de compléter le portefeuille de Bossard. En comptant aujourd’hui un effectif de 28 personnes, elle a réalisé un chiffre d’affaire de 8 M$. Le groupe Bossard est aujourd’hui constitué d'un réseau mondial de 2 300 collaborateurs sur 80 sites, dont 280 salariés en Chine. 

Sport : Anta / Amer (Chine / France, Finlande)

Salomon, Arc’teryx, Peak Performance, Atomic etc. © Amer Sports

Anta, leader de vêtements et d’accessoires de sport en Chine coté à Hong Kong, compte lancer une OPA sur son homologue finlandais Amer Sports. Le groupe est propriétaire de nombreuses marques out-door telles que la française Salomon créée en 1947 à Annecy, Wilson, marque des raquettes de tennis et Arc'teryx, marque des vêtements de montagne. Anta s’associera au fonds FountainVest Partners pour cette OPA valorisant la cible 4,66 Md€, et d’après Bloomberg, le géant d’internet Tencent, coté à Hong Kong, pourrait également les rejoindre. Créée à la suite du rachat en 2005 de la marque française Salomon, la cible a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2,685 Md€ pour un Ebit de 215 M€. Le fonds de pension finlandais est aujourd’hui le plus important actionnaire d’Amer.

Nomination : Vestiaire Collective (France)

Maximilian Bittner

Maximilian Bittner, Vestiaire Collective

Vestiaire Collective , place de marché de vêtements et accessoires haut de gamme d'occasion, nomme Maximilian Bittner son nouveau CEO. Ce dernier prendra ses fonctions à compter du 1er janvier prochain, en succédant à Sébastien Fabre, co-fondateur qui demeurera toujours administrateur. La nouvelle recrue aura pour mission d’accélérer le déploiement international de l’entreprise, notamment en Asie.

Maximilian Bittne a précédemment fondé le groupe d’e-commerce Lazada dédié à l’Asie du Sud-Est en 2012, qui avait été progressivement acquis par le chinois Alibaba (lire aussi notre bulletin précédent ). Pour rappel, en avril 2016, le chinois était devenu l’actionnaire de contrôle (51 %) avec un ticket d’1 Md$, permettant une sortie partielle de Rocket Internet et du distributeur britannique Tesco. Un an plus tard, il avait réinvestit 1 Md$, faisant passer ainsi ses parts de 51 % à 83 %. En mars dernier, Alibaba avait injecté encore 2 Md$, lors d’une augmentation de capital.

Lancé à Paris en 2009, Vestiaire Collective, revendiquant plus de 7 millions de membres, possède des bureaux à Paris, Londres, New York, Milan, Berlin et Hong Kong. Il avait notamment levé 58 M€ auprès du britannique Vitruvian Partners, également des actionnaires actuels Eurazeo Croissance et Idinvest Partners (lire aussi l’article CFNEWS : Vestiaire Collective attire un deuxième fonds britannique ).

Nouveaux Fonds : HSBC / CIC (Royaume-Uni / Chine)

Le groupe financier britannique HSBC est entré en négociations exclusives avec le fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC), gérant 940 Md$, pour lancer un véhicule d’1 Md£. La gestion pourrait être confiée à Charterhouse Capital, spin-off du groupe HSBC en 2001. La date du lancement officiel pourrait être au courant de l’an prochain. Le véhicule sino-anglais visera les sociétés anglaises ayant des relations commerciales étroites avec la Chine

Le fond souverain chinois a déjà lancé deux véhicules identiques avec Goldman Sachs aux États-Unis et Ireland Strategic Investment Fund en Irlande, dotés respectivement de 5 Md$ et de 150 M€. Des discussions sont également entamées avec Nomura pour créer un autre véhicule dédié aux investissements à l’Archipel.

Fondé en 2007, le fonds a pour vocation de valoriser les réserves de change gigantesque de millier de milliards de dollars. Il avait déjà participé dans quelques opérations de manière directe telles que la reprise de la plateforme logistique Logicor auprès de Blackstone pour 12,25 Md€ (lire aussi l’article CFNEWS IMMO&INFRA : Logicor sous pavillon chinois ) et le co-investissement aux côtés de Partners Group et de CDPQ (Caisse de dépôt et placement du Québec) dans le français Foncia (lire aussi l’article : Foncia entre les mains d’un Suisse ).

E-commerce : Softbank / Coupang (Japon / Corée du Sud) 

Le plus grand fonds technologique du monde SoftBank Vision Fund avec 93 Md$ sous gestion injecte 2 Md$ dans l’e-commerçant sud-coréen Coupang. L’investissement est effectué sur une base de valorisation de 9 Md$. Fondée en 2010 par Bom Kim, la cible, principale plateforme e-commerce du pays, affiche une croissance annuelle de 70 %. Toujours déficitaire, elle pourrait enregistrer cette année un chiffre d’affaires de 5 Md$. La nouvelle levée lui permettra de rénover sa plateforme avec de nouvelles technologies et d’améliorer ses services de livraison. Pour rappel, il y a trois ans, le méga fonds avait déjà mis un ticket d’1 Md$ dans la société sud-coréenne pour une valorisation de 5 Md$, l’objectif de la levée était de développer sa propre infrastructure logistique, surtout la livraison du dernier kilomètre.

Et aussi :

Aéronautique :

Le géant du pneu Michelin va équiper l'ensemble de la flotte d'IndiGo, compagnie aérienne indienne. Depuis sa création en août 2006, la compagnie indienne est passée d’un seul transporteur à une flotte de 189 avions (Airbus et ATR), et gère actuellement des vols vers 48 destinations nationale et 11 internationales.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net