L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

Asie : Sunland, Qonto, Tikehau, Ritedose, KMSK, CFB...


© wikimedia.org

© wikimedia.org

Conseil & ingénierie : Egis / Sunland (France / Chine)

Valorisé environ 800 M€ par Tikehau Capital lors d’un LBO primaire en septembre dernier, Egis, spécialisé dans l’ingénierie de la construction et les services à la mobilité générant plus d’1 Md€, poursuit son développement sur les marchés de l'ingénierie du Bâtiment à Hong Kong et en Chine continentale. Il acquiert le bureau d'études Sunland, basé à Hong Kong. Avec plus de 130 collaborateurs basés à Hong Kong et en Chine continentale, la cible s’adresse à des clients publics et privés pour des interventions dans des projets d’envergure de tous type : espaces commerciaux, santé, hôtel, logement, bâtiment industriel, bâtiment public, etc. Comptant 19 implantations et plus de 1 900 collaborateurs en Asie-Pacifique, le groupe français propose des services de conseil, d'ingénierie et d'exploitation et maintenance sur les marchés de la Chine élargie, de l'Asie du Sud-Est et de l'Océanie. Pour mémoire, il a inauguré son nouveau siège social pour l'Asie-Pacifique à Hong Kong en septembre 2021.

Fintech : Qonto / Tencent (France / Chine)

© Qonto

© Qonto

Qonto, banque en ligne pour PME, au portefeuille d'Alven, Valar, DST Global, Tencent et Hedosophia, a bouclé une série D de 486 M€, menée par le duo américain Tiger Global et TCV, devant Alkeon Capital, Eurazeo, KKR, Insight Partners parmi d'autres. Alven, amorceur en 2016 et lui aussi actionnaire de la licorne Ankorstore, remet au pot, tout comme le discret Hedosophia, Valar, DST Global et Tencent (lire aussi l’article CFNEWS : Qonto dans le duo de tête des licornes les mieux valorisées).

Corporate Finance : Vertex, Tikehau (Singapour, France)

Deux SPACs soutenues respectivement par Vertex Venture Holdings, filiale du fonds souverain singapourien Temasek, et Tikehau Capital ont déposé leur demande de cotation à la bourse de Singapour. Ce sont les premiers opérations profitent du régime sur la SPAC à la plateforme boursière de Singapour, qui est entré en vigueur à la fin de l'année dernière, alors que celle de Hong Kong a ensuite lancé son propre cadre au début de l’année. Les introductions en bourse, par Vertex Technology Acquisition Corp (VTAC) et Pegasus Asia, marqueraient donc la première cotation de SPAC sur une grande bourse asiatique, et la première dans la région depuis que la frénésie de chèques en blanc aux États-Unis il y a deux ans. Comme la réglementation américaine est devenue plus sévère, la demande de SPAC s'y est ainsi calmée. Les SPAC sont des holdings cotées en bourse pour fusionner avec de société afin d'introduire cette société en bourse, dans le but de réduire des délais de cotation. Les deux opérations interviennent après que Singapore Exchange a mis en place un cadre réglementaire assoupli l'année dernière pour stimuler un marché en déclin en terme d'IPO. VTAC s’adosse au fonds singapourien Temasek Holdings. Spécialisée dans la cybersécurité, la fintech et d'autres secteurs technologiques, la VTAC viserait à lever au moins 170 millions de dollars singapouriens (125 M$) en vendant des unités à 5 dollars singapouriens par titre, sans préciser de date. Selon le Reuters, il pourrait s'y coter le 21 janvier prochain sous réserve des approbations réglementaires. La seconde Pegasus Asia, soutenue par le français Tikehau Capital, qui a également déposé son prospectus, devrait y être cotée le 25 janvier prochain, selon l’agence britannique. Pegasus Asia chercherait à lever au moins 150 millions de dollars singapouriens et à investir dans des secteurs technologiques, notamment la fintech. Parmi les sponsors de la SPAC figure la Financière Agache, la holding du patron du luxe de LVMH, Bernard Arnault. Credit Suisse, DBS et Morgan Stanley sont des conseils pour VTAC, tandis que Citigroup et UBS dirigent l'offre de Pegasus.

Santé : Ritedose / Agic / Novo (États-Unis / Chine / Allemagne / Danemark)

© Ritedose

© Ritedose

Le GP pan-européen et asiatique AGIC, gérant 2,2 Md€, cède l’américain Ritedose Corporation (Ritedose) au danois Novo Holdings pour un montant confidentiel. Humanwell Healthcare, fabricant chinois de médicaments qui détient une minorité aux côtés du fonds depuis 2017, désinvestit également en même temps. Des presses anglophones ont toutefois indiqué que la valorisation pourrait s’élever à 1,5 Md$. Fondée en 1995 et basée à Columbia, en Caroline du Sud, Ritedose se spécialise dans l'utilisation de la technologie de soufflage-remplissage-scellage (BFS). La société développe et fabrique sous contrats des médicaments ophtalmologiques, de médicaments respiratoires et de vaccins. Elle commercialise également son propre portefeuille de médicaments génériques et des produits pour la préparation stérile. Aujourd'hui l'entreprise emploie plus de 400 personnes. Elle est dirigée par le directeur général Jody Chastain, qui continuera à diriger l'entreprise. Pour mémoire, en 2017, Ritedose avait été acquis par le tandem composé de AGIC et de Humanwell. Pour cette transaction, qui devrait être finalisée au premier trimestre cette année, Goodwin Procter a été le conseiller juridique de Novo Holdings et RBC Capital Markets a agi à titre de conseiller financier.

Football : ACAFP / KMSK (Japon, Singapour / Belgique)

Le japonais ACA a acquis le club belge KMSK Deinze, qui évolue en 1B du pays, via sa filiale à Singapour ACA Football Partners (ACAFP). Le président Denijs Van De Weghe et son épouse, Kathleen Gevaert, continueront à exercer leurs fonctions actuelles au sein du conseil d’administration et à suivre le projet de nouveau stade. Denijs Van De Weghe est devenu président par intérim en 2011. Il est officiellement devenu président du club depuis 2012. Le club KMSK Deinze est actuellement positionné en quatrième de la 1B Pro League.

Restauration : FountainVest / CFB / EQT (Chine / Suède)

FountainVest rachète l'opérateur de QSR (Quick Service Restaurant) China F&B Group (CFB) auprès du fonds suédois EQT, pour, selon le Bloomberg, 160 M$. L’opération a été finalisée le 30 décembre dernier. Basée à Shanghai et fondée en 2003, la cible gère des restaurants franchisés pour Papa John's et Dairy Queen. Elle est également la plus grande franchisée au monde de ces deux enseignes en dehors des États-Unis. Durant la période dans le portefeuille d'EQT Private Equity, le Groupe CFB est passé d'un groupe de franchisé avec deux marques en Chine à un opérateur d'alimentation et de boissons multimarques avec un portefeuille diversifié composé à la fois de marques propriétaires et franchisées, dont Dairy Queen, Papa John's, Brut Eatery, XiaoMian et San Dao Ru Chuan. Le groupe chinois a également doublé son nombre de restaurent d'environ 500 à plus de 1 100. Pour mémoire, en 2013, EQT s’était associé à deux structures locales : SEB Private Equity et General Oriental Investments, pour s’emparer de 57 % du capital du groupe.

Nomination Avocat: Squair (Singapour)

Renée Kaddouch, Squair

Renée Kaddouch, Squair

Doté de bureaux à Paris, Londres et - depuis peu - Nantes, le cabinet Squair accueille Renée Kaddouch pour accélérer le développement de son asian desk. Titulaire d'un doctorat en droit privé de l'Université d'Aix Marseille III, soutenu en décembre 2001, l’avocate intervient dans le cadre d’opérations de M&A (domestiques et cross borders) et private equity / venture capital. Au cours des neuf dernières années entre l’Asie du Sud-Est et Paris, elle a développé une expertise spécifique dans le cadre de projets d'expansion en Asie du Sud-Est, en lien avec les cabinets locaux. Basée en Indonésie puis à Singapour depuis 2012, elle a exercé en qualité d’avocate au sein des bureaux parisiens et singapouriens de Genesis Avocats. L’arrivée de Renée Kaddouch va compléter la capacité d’accompagnement des clients du cabinet en Asie qui avait été créée par Xiaoman Pang en mars 2020.

Nomination Fonds immobilier : PGIM Real Estate (Londres)

Julie Townsend, PGIM Real Estate

Julie Townsend, PGIM Real Estate

PGIM Real Estate, bras d’investissement dédié à l’immobilier, renforce son engagement ESG avec la nomination de Julie Townsend en tant que Responsable ESG pour l'Europe et l'Asie. Elle sera basée à Londres et sa nomination est effective immédiatement. PGIM Real Estate, avec 201 Md$ d'actifs bruts sous gestion et administration, gère un encours total s’élevant à 1 500 Md$ et regroupe les activités globales d’investissement de Prudential Financial, Inc. En rejoignant l'équipe ESG global, la nouvelle responsable supervisera l’ensemble des efforts et des initiatives ESG réalisés en Europe et en Asie-Pacifique et s’appuiera sur les objectifs ambitieux du groupe en matière de durabilité. En 2021, PGIM Real Estate s'est engagée à réduire les émissions de carbone de son portefeuille mondial d’actifs immobiliers sous gestion, visant le net zéro d'ici 2050. Après avoir travaillé pendant quinze ans chez CBRE, notamment en tant que Responsable du conseil en environnement, Julie Townsend travaillera en étroite collaboration avec les équipes d’investissement locales de PGIM Real Estate pour mettre en œuvre la stratégie ESG au niveau de l'entreprise et des actifs, ainsi que pour diriger les rapports et les évaluations ESG.

Bonne semaine !

Une information à nous soumettre pour cette chronique Asie ?

Écrivez nous à chao.zhang@cfnews.net

Retrouvez également les précédentes chroniques AsieAmérique Latine et Afrique et toutes les Chroniques.