L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Asie : ezCater, SBI Life, Longstar, SIG, K&L Gates...

PAR  | 03 avril 2019 | 1859 mots
ezCater GoCater

ezCater GoCater

Chronique Asie

Internet : ezCater / Lightspeed, GIC, Quadrille Capital (États-Unis, France / États-Unis, Singapour, France)

La place de marché en ligne de traiteur en entreprise, ezCater , société mère de la marque française GoCater, lève 150 M$ pour son quatrième tour de table, sur une valorisation de 1,25 M$. Et ce, auprès de Lightspeed Venture Partners, du fonds souverain singapourien GIC , et du français Quadrille Capital , des anciens investisseurs comme Wellington Management, Iconiq Capital, Insight Venture Partners entre autres ont remis au pot (lire aussi l’article CFNEWS : Un VC français aide ezCater à devenir licorne ). La levée, réalisée seulement dix mois après son dernier tour de 100 M$, vise à servir son expansion internationale et à améliorer sa solution logicielle pour opérateurs de restaurants. Cette nouvelle levée porte le montant total à 310 M$ depuis sa naissance en 2007.

Basée aujourd’hui à Boston, la cible, fondée par Briscoe Rodgers et Stefania Mallett, ambitionne devenir le « Expedia » des restaurants et des traiteurs. Sa plateforme réunit aux États-Unis et en Europe plus de 60 000 restaurants. Particulièrement, en juillet dernier, ezCater avait élargi ses activités à l'échelle mondiale en acquérant la startup tricolore GoCater , plateforme de restauration en ligne basée à Paris, auprès de La Belle Assiette. GoCater est depuis devenu la marque européenne de l’entreprise avec Paris pour siège sur le vieux continent. GoCater proposes aujourd’hui les plats plus de 600 restaurants et traiteurs en France avec des restaurants indépendants locaux et chaînes nationales, comme Class’Croute, Sushi Shop, Flunch, Pegast, Lenôtre, Frichti. Il fournit notamment de service traiteur en entreprise pour plus 1200 des clients corporate de toutes tailles et de tous secteurs d'activités, comme Fnac, Adecco, Pernod Ricard. Par ailleurs, la semaine dernière, le groupe américain a acheté le canadien Monkey Group, basé à Vancouver. 

Services Financiers : BNP Paribas / SBI Life (France / Inde)

Après une cession de titres (9,23 % du capital) pour 450 M€ au début de mars dernier, BNP Paribas réduit encore sa participation dans la compagnie d'assurance-vie indienne SBI Life Insurance , cotée à Mumbai et à New York. Le groupe bancaire coté via sa filiale d'assurance BNP Paribas Cardif a vendu 50,74 millions de titres SBI Life (soit 5,07% de son capital). Grâce à cette cession, il anticipe une plus-value nette d'impôt d'environ 300 M€ dans son rapport financier du 1er trimestre. À l'issue de l’opération, l'établissement tricolore ne détiendra plus qu'une participation de 7,70 % dans SBI Life.

Automobile : Groupe PSA / Longstar (France / Chine)

Le constructeur automobile coté Groupe PSA , générant 74 Md€ de revenus pour l’an dernier, poursuit le déploiement de son plan stratégique sur le marché de l’IAM (Independent Aftermarket) en Chine. Il acquiert une participation majoritaire dans Longstar pour continuer à élargir son activité de pièces de rechange sur le plus important marché automobile. Basé dans la province du Fujian (près de la province du Canton), la cible est un grossiste en pièces automobiles. Son acquisition contribuera à élargir le maillage géographique du Groupe PSA sur l’est de la Chine, qui s’appuie déjà sur Jian Xin dans la région de Shanghai, acquis au début de l’an dernier (lire aussi notre chronique précédente ), et sur UAP Auto Union depuis la province du Shandong (lire aussi notre chronique précédente ).

Euro Repar Car Service du Groupe PSA en Chine

Euro Repar Car Service du Groupe PSA en Chine

L’opération PSA Aftermarket s’inscrit dans le plan stratégique Push to Pass, visant à répondre aux besoins de tous les clients après-vente. Cette stratégie repose sur deux piliers : une large offre de pièces multimarques, dont celles de la gamme Eurorepar, et un réseau de réparation multimarque, Euro Repar Car Service. En Chine, la gamme Eurorepar compte d’ores et déjà 17 familles de produits qui couvrent 55 % des besoins des garages indépendants. Longstar y contribuera à l’expansion du réseau Euro Repar Car Service, et après 18 mois, compte déjà 480 garages.

Chimie : Air Liquide / SIG (France / Malaisie)

Air Liquide , groupe coté aux 21 Md€ de revenus, a fait une offre de 226,586 millions de ringgits, soit environ 49,5 M€, pour acquérir 100 % du capital de Southern Industrial Gases (SIG) en Malaisie, coté à Kuala Lumpur depuis 2010. L’offre, non encore confirmée par l'industriel, va inclure les 40 % du capital de la JV Iwatani-SIG Industrial Gases, détenus par SIG. Le conseil d’administration du malaisien, représenté par Kenanga Investment Bank, a conseillé d’accepter cette offre. Sa capitalisation boursière s’élève pour l’instant à environ 40 M€. Fondée en 1996, la cible produit et distribue de gaz industriels tels que l'oxygène liquide et l'azote liquide etc, avec un chiffre d’affaires de 16,52 M€ (78,6 millions de ringgits) l’an dernier pour un Ebitda de 2,67 M€ (12,68 millions de ringgits). Pour mémoire, elle avait créé la coentreprise Iwatani-SIG Industrial Gases avec Iwatani en 2012, dans laquelle Iwatani possède 60 % du capital et le solde pour SIG.

Nomination : K&L Gates (Tokyo)

Dale M. Araki

Dale M. Araki, K&L Gates Tokyo

Après la nomination de 24 associés à travers le monde en février dernier, la firme K&L Gates accueille un nouvel associé, Dale M. Araki, au sein de son bureau à Tokyo. Spécialisé dans la practice corporate/M&A, Araki, ancien associé de Morrison & Foerster, représente des groupes américains et japonais, notamment dans le secteur TMT. Parmi ces clients, on compte de grands studios hollywoodiens, des sociétés de technologie japonaises et des grandes maisons de couture européennes. Créé en 2010, le bureau de Tokyo regroupe aujourd’hui plus de 20 avocats, dont 11 associés. Réunissant près de 2 000 avocats dans le monde, K&L Gates a, récemment, conseillé Eyesight Group et ses managers à l’occasion de l’investissement de BNP Paribas Développement.

Catering : HNA / Gategroup (Chine / Suisse, France)

Plombé par une dette colossale pour son internationalisation audacieuse, le groupe aérien chinois HNA continue à s’alléger pour redresser son bilan. Après sa cession plus récente de 9 % du capital de la compagnie aérienne portugaise TAP Air Portugal pour près de 49 M€, il devrait vendre 100 % du capital du suisse Gategroup , prestataire de services à bord pour le transport aérien, au buyout fonds hongkongais RRJ Capital. L’opération devrait valoriser la cible 2,8 Md$ (2,5 Md€) selon Bloomberg. RRJ Capital deviendra l'unique actionnaire, le fonds singapourien Temasek maintenant sa participation via des obligations convertibles. Ex-filiale de la compagnie aérienne suisse Swissair, Gategroup est le numéro un mondial du secteur avec un chiffre d'affaires de 4,9 milliards de francs suisses (4,4 Md€) pour l’an dernier. Il détient notamment 49,99 % du capital de son homologue français Servair , ancienne filiale d'Air France-KLM, depuis 2016 (lire aussi l’article CFNEWS : Nouveau pilote pour Servair ). Pour rappel, HNA avait mis la main sur Gategroup en 2016 après une OPA de 1,4 milliard de francs suisses (alors 1,2 Md€), en mars 2018, le groupe chinois avait dû faire marche arrière dans l’IPO de Gategroup en Bourse suisse. En 2016, HNA avait acquis via Gategroup 49,99 % du capital du tricolore Servair sur une valorisation de 475 M€.

Matières premières : Saft / Tianneng (France / Chine)

Saft , le fabricant de batteries filiale du géant pétrolier Total, s'associe au groupe chinois Tianneng Energy Technology pour créer une coentreprise visant à développer leur activité lithium-ion. Il détiendra 40% de cette JV chinoise, et Tianneng le solde. La coentreprise sera axée sur le développement, la fabrication et la vente de cellules, de modules et de packs lithium-ion pour la Chine et les marchés internationaux. Les vélos et véhicules électriques et les solutions de stockage d'énergie (ESS) seront les principaux marchés ciblés. L'opération est le premier mouvement impulsé par Total, depuis son acquisition de Saft en 2016, pour développer son activité en Chine (lire aussi l'article CFNEWS : Total se lance dans le stockage d'électricité ).

Industrie : Saint-Gobain PAM / Xin Xing Ductile Iron Pipes (France / Chine)

Saint-Gobain PAM

Gamme Blutop de Saint-Gobain PAM

Après la révélation des Echos de la cession de la filiale Pont-à-Mousson (Saint-Gobain PAM), le titre Saint-Gobain signe l'une des plus fortes hausses aujourd’hui du CAC 40, prenant 3,22 % à 34,615 euros. Selon le quotidien économique, le groupe a évoqué dans une note destinée à Bercy la cession de 60 % du capital de sa filiale Pont-à-Mousson (Saint-Gobain PAM), spécialisée dans les systèmes de canalisation en fonte ductile en difficulté, à l’entreprise publique chinoise Xin Xing Ductile Iron Pipes, cotée à Shenzhen. Remontant en 1856, la cible, comptant 2000 salariés, aujourd’hui est leader européen de la fonte ductile mais figure parmi les moins bons contributeurs à Saint-Gobain en souffrant notamment de la concurrence des chinois et indiens. Cité par Reuters, Kepler Cheuvreux estime le chiffre d'affaires dans une fourchette de 1,5 à 1,7 Md€, correspondant à une part de marché mondiale de 10 % et une part de marché en Europe d'environ 50 %.

Et aussi :

Total a signé avec le groupe chinois Guanghui un contrat de vente et d'achat prévoyant la fourniture de 0,7 million de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an sur 10 ans. L'approvisionnement du terminal de regazéification de Guanghui, à Qidong, dans la province du Jiangsu, proviendra du portefeuille GNL mondial de Total, ce dernier étant le deuxième plus grand acteur privé mondial du GNL.

SpineGuard a obtenu l'autorisation réglementaire pour la commercialisation de ses produits Classic, Curved et Cannulated de sa gamme PediGuard à Taiwan. Il démarre une collaboration avec un partenaire de distribution exclusif, le taiwanais Dreammed Biomedical qui a déjà passé sa première commande. « Le marché de la colonne vertébrale à Taiwan est estimé à environ 8 000 chirurgies instrumentées par an avec une croissance annuelle de 2 à 3% », indique SpineGuard.

Bonne semaine !

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net