L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Asie : les deals de la semaine (en accès libre)

PAR  | 20 juin 2018 | 2416 mots
Chronique Asie

Intelenet, Glow, APN Outdoor, Orange Stadium, JD.com, 5 Broadgate, CFI France...

 

Services aux entreprises : Teleperformance / Intelenet (France / Inde)

Fort d’un chiffre d’affaires de 4,18 Md€, l’exploitant coté des centres de relation client et d'assistance technique Teleperformance rachète son homologue indien Intelenet, auprès de Blackstone, pour une valeur d’entreprise d’1 Md$ (environ 860 M€), soit environ 12 fois l’Ebitda. Orchestrée par JP Morgan, la vente avait notamment attiré le fonds Baring PE Asia et le spécialiste américain des centres d'appels Convergys. La transaction, qui devrait être finalisée d'ici fin septembre, sera intégralement financée par dette bancaire souscrite auprès de BNP Paribas, JP Morgan et Natixis. L’acquisition, la plus grosse après celle de l’américain LanguageLine Solutions pour 1,34 Md€ il y a deux ans (lire aussi l’article CFNEWS : Teleperformance se lance dans l'interprétariat ), devrait avoir un impact positif de 10 % sur son bénéfice par action avant dépréciation du goodwill en 2018, sur une base pro forma. Après l’annonce de l’acquisition, le titre de Teleperformance touche un nouveau plus-haut historique avec un bond d’environ 10 % pour atteindre 150 €. L’opération permet par ailleurs à l’acquéreur français de faire un grand pas vers son plan stratégique à horizon 2022, dans lequel il avait manifesté ses ambitions d'un chiffre d'affaires supérieur à 6 Md€ (7 Md$).

Teleperformance en Inde

Fondée en 2000, la cible, basée à Mumbai, compte aujourd’hui plus de 110 clients dans le monde anglophone, en Inde et au Moyen-Orient, essentiellement pour les secteurs financiers (banque, assurance), mais aussi pour les secteur du tourisme, e-commerce etc. Elle a enregistré pour l'exercice clos fin mars 2018 un chiffre d’affaires de 449 M$, en hausse de 10 %, et un Ebitda de 83 M$, soit 18,5 % du chiffre d’affaires. Il vise pour l’an prochain une croissance d’au moins 10 % de son chiffre d’affaires et aussi une hausse de sa marge. Pour rappel, en septembre 2015, Blackstone avait acquis Intelenet auprès du groupe britannique Serco pour 250 M£ (387 M$).

Energie : Engie / Glow / GPSC (France / Thaïlande)

Le groupe coté Engie aux 65 Md€ de revenus devient un pur player de l’énergie décarbonée en Asie-Pacifique. Il cède son dernier actif de centrale charbon dans cette zone, soit sa participation de 69,1 % dans Glow, producteur d’électricité coté à Bangkok, au groupe local Global Power Synergy Public Company (GPSC), coté également à Bangkok et contrôlé par l’entreprise publique du pays PTT Public Company. La transaction, dont le montant est évalué à 2,6 Md€, sera finalisée pour fin de l’année et aura un impact de 3,3 Md€ sur la dette consolidée du groupe tricolore. Le groupe entend investir ces  capitaux dans ses trois moteurs de croissance : la production peu émettrice de carbone, les infrastructures et les solutions clients. En comptant aujourd’hui 800 salariés en Thaïlande et au Laos, la cible dispose d’un portefeuille de 3,2 GW de capacité installée, dont 1 GW à partir de charbon, 2 GW avec gaz et 0,2 GW d’énergies renouvelables.

Centrale charbon Loy Yang B - Australie

Le groupe français avait fixé il y a deux ans un objectif de 15 Md€ pour son plan de rotation d’actifs polluants sur la période 2016-2018. La zone Asie Pacifique a contribué presque 5 Md€ à ce plan. Pour mémoire, en février 2017, il a cédé ses participations dans Meenakshi et Paiton, deux centrales à charbon situées en Inde et Indonésie, représentant une capacité de production électrique de 3 GW. En novembre dernier, Engie et son partenaire nippon japonais Mitsui ont vendu leur JV -la centrale de charbon australienne Loy Lang B- au groupe hongkongais Chow Tai Fook Enterprises, en empochant respective 800 et 340 M€ (lire aussi notre bulletin précédent ).

Marketing : JCDecaux / APN Outdoor (France / Australie)

Fort d’un chiffre d’affaires de 3,5 Md€, le groupe coté JCDecaux , conseillé par Goldman Sachs, a soumis une offre indicative pour acquérir 100 % du capital de son homologue australien APN Outdoor. L’offre, 6,52 Au$ par titre en numéraire soit une prime de 30 % sur le cours moyen sur les six derniers mois, correspond à une valeur totale d’environ 1,1 Md Au$ (700 M€), environ 12 fois l’Ebitda. APN Outdoor était une division du groupe de média Here, There & Everywhere (HT&E) (ancien APN News & Media). Ce dernier avait vendu 50 % du capital de APN Outdoor au fonds Quadrant Private Equity en 2011; deux ans plus tard, il a tout cédé sa participation au même fonds. En 2014, APN Outdoor s’était introduit en bourse de Sydney. Il a affiché l’an dernier 342,9 M Au$ de chiffre d’affaires, pour un Ebitda de 90,3 M.

Panneau publicitaire de JCDecaux en Australie

Par ailleurs, l'an dernier, APN Outdoor avait tenté une fusion avec son concurrent local oOh!media, mais l’opération était retoquée par les autorités. Depuis mai dernier, ces deux premiers acteurs du secteur sont en lice pour remporter Adshel, la filiale de HT&E qui est aussi le numéro trois du marché.

Services aux entreprises : GL events / ZhongZhiXing (France / Chine)

GL events , générant 954 M€ de revenus rachète son homologue chinois ZhongZhiXing Group. Affichant une croissance dynamique, le cible devrait réaliser un chiffre d'affaires de 19 M€ en 2019, année d'intégration dans GL events. Le projet s'inscrit dans la stratégie de renforcement en Chine après la récente signature de la gestion du centre de congrès de Guangzhou en collaboration avec Yuexiu Group. Fondée en 2006 par Wang Keqiang à Shenzhen, importante ville chinoise qui s'apprête à ouvrir en 2019 le plus grand Parc d'Exposition et de Congrès au monde, compte plus de 200 employés dans sept villes. Au cours des douze dernières années, elle a été choisie pour gérer l'installation générale de plus de 2000 salons. Par ailleurs, GL events a remporté des contrats de la maîtrise d'ouvrage pour la 18ème édition des Jeux Asiatiques, qui se déroulera à Jakarta-Palembang, en Indonésie, du 18 août au 2 septembre prochain. Ces contrats génèreront un chiffre d'affaires d'environ 45 M$ au profit du groupe français.

Immobilier : Orange Stadium / AEW / La Française / Hyundai (France / Corée du Sud)

Immeuble Le Balthazar à Saint-Denis, siège d'Orange Business Services

Le siège d’Orange Business Services à Saint-Denis, également appelé Le Balthazar, est cédé par AEW à La Française REP pour le compte d'Hyundai Investment Asset Management et d’un consortium de sociétés d’investissement coréennes. Le montant de la transaction s’élève à 240 M€ selon CFNEWS IMMO & INFRA (lire aussi : L’Orange Stadium attire les investisseurs coréens ). L'ensemble a été récemment rénové, et le bail signé pour neuf années supplémentaires. Pour rappel, La Française REP, filiale dédiée aux institutionnels, s’est notamment positionnée sur le siège social de Banque Privée 1818 dans le deuxième arrondissement de Paris, au côté de Korea Post (lire aussi : Korea Post acquiert son premier immeuble parisien ), mais également sur la tour So Ouest à Levallois-Perret avec Samsung SRA Asset Management (lire ci-dessous : Unibail finalise la vente de la tour So Ouest ).

Immobilier : BNP Paribas REIM, Vestas (France / Corée du Sud / Pologne) 

Plateforme logistique Amazon à Szczecin, Pologne

BNP Paribas Reim s’empare d’un des plus grands pôles logistiques du continent pour le compte du coréen Vestas Investment Management (lire aussi l'article CFNEWS IMMO & INFRA : BNP Paribas REIM va déployer 250 M€ dans la logistique européenne ). Ils ont dernièrement fait l’acquisition de So Ouest Plaza à Levallois-Perret, pour 473,8 M€ (lire aussi l'article CFNEWS IMMO & INFRA :So Ouest Plaza entre les mains d'un institutionnel coréen ). Situé à Szcecin en Pologne, l’entrepôt de 161 500 mètres carrés sur trois étages, loué à un unique locataire de qualité : Amazon, a été livré en septembre dernier par Panattoni Europe, la filiale du californien Panattoni. Il s'agit de la première acquisition du véchiule Vestas European Logistic Fund, qui vise à investir 250 M€ supplémentaires dans des actifs logistiques européens d'ici la fin de l'année.

Immobilier : 5 Broadgate / CK Asset Holdings (Royaume Uni / Chine) 

1 Md£ - C’est la valorisation atteinte par l’immeuble du 5 Broadgate, situé près de la gare Liverpool Street dans le quartier de la City, acquis par la société cotée CK Asset Holdings, contrôlée par le magnat hongkongais Li Ka-Shing. Un actif de 65,300m² (703,000 ft²), qui abrite le siège de la banque UBS, est cédé par British Land et le fonds souverain singapourien GIC. Le taux de rendement s’élève à 18 %. Pour rappel, CK Asset Holdings avait vendu The Center, la cinquième tour la plus haute à Hong Kong, en novembre dernier pour 5,2 Md$, à un consortium chinois composé par plusieurs entreprises publiques (lire aussi notre bulletin précédent ).

Les investisseurs chinois s’intéressent particulièrement à l’immobilier londonien de bureaux. Deux bâtiments emblématiques de la City ont été cédés l’an dernier aux Chinois. En mai 2017, C C Land avait déboursé 1,15 Md£ pour Leadenhall, surnommé le Cheesegrater (la râpe à fromage) (lire aussi notre bulletin précédent ). Trois mois plus tard, reconnu pour sa sauce d'huître, le hongkongais Lee Kum Kee s’est emparé de Sky Garden, plus célèbre sous le nom de Talkie-Walkie à cause de sa forme concave, pour 1,3 Md£ (lire aussi notre bulletin précédent ).

Éducation : SEG / Invision / Summer Capital (Suisse / Chine)

Basé à Hong Kong, le fonds Summer Capital reprend Swiss Education Group (SEG), dont le siège est à Montreux, auprès du fonds suisse Invision, basé à Zoug. Le montant de la transaction reste confidentiel. Fondée en 1982, la cible gère 5 écoles réparties sur 7 campus, qui accueillent environ 6 500 étudiants provenant du monde entier. Avec un effectif de 700 personnes, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 160 millions de francs suisses. Pour rappel, le fonds Invision avait acquis SEG en 2008.

E-commerce : Google / JD.com (Etats-Unis / Chine)

Le géant américain Google investit 550 M€ dans l’e-commerçant chinois JD.com, coté au Nasdaq, dans le cadre d'une augmentation de capital réservée. Il devient actionnaire d'un peu moins de 1 % du groupe chinois. JD.com compte aujourd’hui Tencent comme le plus important actionnaire (20 %), aussi Walmart (environ 11 %). Google tisse en effet son réseau contre Amazon. Il vient de s’associer à Carrefour pour proposer une nouvelle expérience d’achat accessible via l’application Assistant Google, les enceintes connectées telles que Google Home etc. Il a déjà noué un partenariat similaire avec Walmart. Par ailleurs, en Inde, Google réfléchit son investissement dans l’e-commerçant indien Flipkart, détenu à 77 % par Walmart (lire aussi notre bulletin précédent ).

Nouveau Fonds : Mubadala

Mubadala Investment Company, fonds souverain d’Abu Dhabi, lancera un fonds de 400 M$ dédié au capital innovation, en collaboration avec son partenaire japonais Softbank. Géré par Mubadala Ventures, le nouveau fonds cibleras les startups technologiques au vieux continent. Le fonds souverain d’Abou Dhabi avait, pour rappel, noué en novembre dernier un partenariat d’1 Md€ avec CDC International Capital et Bpifrance. Le véhicule, baptisé Franco-Emirati Fund, investit dans les entreprises hexagonales, dont la moitié dédiée à l’innovation, à la fois en direct et dans les fonds de capital innovation (lire aussi l’article CFNEWS : Mubadala accélère ses ambitions en France ).

Nomination :

Xinyue Zhang

Xinyue Zhang, CFI France

CFI France - Athema procède à des recrutements externes pour faire face à son deal-flow de plus en plus important. La banque d'affaires présente dans le mid-market accueille Xinyue Zhang (photo ci-contre) en tant que Vice President en charge du secteur automobile (lire aussi l'article CFNEWS :  CFI France - Athema s'étoffe ). Diplômée de l'université Jiaotong de Shanghai et de l'école des mines de Douai, la nouvelle recrue a exercé, en Chine, en tant qu'ingénieur d'industrialisation de système de freinage avant de rejoindre Paris, en 2013, au sein de la Sneci, dans le consulting en ingénierie. 

Et aussi :

La région IDF a signé un partenariat avec le géant chinois Alibaba pour favoriser la venue des touristes chinois. L’accord a été signé lors de la visite de Valérie Pécresse, présidente de la région, dans l’empire du milieu la semaine dernière. Les touristes chinois au fort pouvoir d'achat devraient être 2,2 millions à se rendre en France en 2018.

Projet Boffa Sud & Nord (Guinée)

Chinalco investit 410,5 M€ dans le développement de la première phase du projet dit de « Boffa Sud & Nord ». Le projet englobe une mine de bauxite, des infrastructures de transport terrestre et fluvial, et des unités de production d’énergie. Orrick a conseillé la République de Guinée dans le cadre de la négociation et de la signature de la convention minière.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net