L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Bulletin Afrique #14 : Cynapsys, Antalis, palmarès levées de fonds...

| 17 juillet 2018 | 1847 mots
Bulletin Hebdo Afrique

Cynapsys rejoint GFI ; Antalis cède deux filiales ; palmarès levées de fonds start-up... Chaque semaine, toute l'actualité du capital-investissement en Afrique.

 

Fonds : Denham Capital clôt son premier fonds minier

deham-capital_portfolio

Deham Capital investit dans les secteurs minier, pétrolier / gazier et énergétique (©site officiel www.denhamcapital.com).

Denham Capital, capital-investisseur américain spécialisé dans les secteurs mines, gaz, pétrole et énergie, a réuni 476 M€ lors du closing de son premier fonds minier. Denham Mining Fund sera déployé sur plusieurs marchés géographiques dont l’Afrique et ciblera des projets déjà exploitables ou proches de l'être. Créé en 2004 à Boston et implante également à Londres, Houston, São Paulo et Perth, le fonds gère environ 8,4 Md€ via ses neuf véhicules. Son portefeuille de 25 entreprises inclut des projets en Afrique - où il investit depuis 2008 -, notamment Endeavour au Ghana et un projet d'énergie éolienne avec Biotherm. Ses tickets d’investissements vont de 43 M€ à 213 M€.

 

TIC / Tunisie : Cynapsys s’intègre à Gfi Informatique

Cynapsys

Cynapsys , fleuron de l’IT et de l’innovation tunisienne, a rejoint le giron du français Gfi Informatique . Créée en 2004 par Selim Ben Yedder , l’ESN regroupe plusieurs sociétés qui totalisent un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 M€, avec un effectif de 150 personnes en France et en Tunisie. Elle était déjà partenaire du groupe tricolore sur certaines opérations en Afrique du Nord. Avec les acquisitions de Cynapsys et de Gesfor au Mexique (voir bulletin Amérique latine du 6 avril dernier ), ce dernier, qui emploie près de 15 000 personnes, a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 1,13 Md€ . Il a été conseillé sur cette opération par le cabinet d'avocats Cohen Amir-Aslani . Le cabinet Meziou Knani & Khlif a accompagné la cible (voir la fiche opération sur notre base).

 

Distribution / Afrique australe : Antalis cède ses filiales à leurs managers

antalis_catalogue-des-services

Dans chacune de ses trois activités, Antalis offre une large gamme de services à ses clients (©site officiel antalis.com).

Antalis , leader européen de distribution de papiers, de solutions d'emballage et de produits de communication visuelle pour les professionnels, cède ses filiales en Afrique du Sud et au Botswana aux équipes managériales locales pour une valeur d'entreprise de 8 M€. Essentiellement actives dans le pôle d’activité papier, ces sociétés qui emploient environ 320 personnes ont réalisé un chiffre d'affaires de 71 M€ en 2017. La cession d'Antalis South Africa et d'Antalis Botswana (voir fiche opération ) s'inscrit dans le cadre de la stratégie du papetier de Boulogne-Billancourt, branche distribution de Sequana , de se recentrer sur des zones géographiques et secteurs les plus dynamiques : les marchés européen et sud-américain, ainsi que les activités packaging et communication visuelle. Employant 5 500 collaborateurs au service de 140 000 clients dans 43 pays, il revendique un chiffre d'affaires de 2,4 Md€ en 2017. En juin 2017, il a fait son entrée en Bourse sur Euronext (voir fiche opération ).

 

Services financiers / Afrique du Sud : Apis et Crossfin lancent une JV

apis_crossfin_plateforme

La JV d'Apis Partners et de Crossfin Technology devrait favoriser l'inclusion financière et l'acceptation du paiement électronique parmi les commerçants sud-africains (©africanretail.com).

Le fonds anglais Apis Partners, basé à Londres, s’engage dans une joint-venture avec son homologue sud-africainCrossfin Technology, afin de créer une nouvelle plateforme de solution informatique de transactions. Cette initiative des deux investisseurs dédiés aux fintechs cible l’Afrique du Sud, et à terme, l’Afrique subsaharienne. Fondé en 2014, le britannique spécialisé dans les marchés en expansion mettra à contribution son premier véhicule, The Apis Growth Fund I, doté d'une enveloppe initiale de 243 M€. Son partenaire sud-africain, né en 2017 au Cap, s’appuiera sur sa participation dans deux fintechs (iKhokha et Innervation Pan-African Payments).

 

Bourse / Botswana : Wilderness voyage avec The Rise Fund

wildernessholdings_safari

Wilderness Holdings est le leader africain des safaris (©site officiel wilderness-group.com ).

Wilderness Holdings, une entreprise botswanaise opérant dans le secteur de l’écotourisme, fait entrer à son capital - à hauteur de 34 % -  une firme américaine de private equity, The Rise Fund, soutenue par l'investisseur d'impact TPG Growth qui gère plus de 11 Md€ d’actifs. Il s’agit du deuxième investissement de l’américain en Afrique, après les 40,5 M€ mobilisés en début d’année au profit de la fintech kenyane Cellulant. Il a acquis cette participation de 34 % auprès de Wine Investments, qui sort totalement du capital. Fondée en 1983 et cotée en Bourse au Botswana en Afrique du Sud, forte de plus de 100 M€ en 2017, la cible emploie 2 560 personnes et gère une cinquantaine de campements safari et de huttes sur trois millions d’hectares au Botswana, Kenya, Namibie, Rwanda, Afrique du Sud, Zambie et Zimbabwe. Chaque année, elle héberge 44 000 touristes du monde entier, et les achemine si besoin vers des zones reculées grâce à la compagnie aérienne dont elle dispose.

 

Nomination : un nouveau Monsieur Afrique pour la Banque mondiale

banquemondiale_hghanem

Hafez Ghanem, vice-président Afrique de la Banque mondiale (© site officiel banquemondiale.org).

La Banque mondiale a nommé le franco-égyptienHafez Ghanem vice-président pour la région Afrique. Cet expert en développement cumule une trentaine d’année d’expérience au sein de l’institution et occupait précédemment le poste de vice-président pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Il aura en charge la gestion d’un portefeuille de 600 projets représentant plus de 61 Md€ d’engagement. Son prédécesseur, Makhtar Diop, devient quant à lui vice-président de la Banque mondiale pour les infrastructures.

 

Étude : palmarès des levées de fonds de start-up

Les start-up africaines ont levé plus de fonds au cours du premier semestre 2018 que sur toute l’année 2017 (©http://entreprendre.univ-lyon3.fr)

Comme évoqué dans le précédent bulletin , Global Tech Media WeeTracker vient de publier un rapport concernant le capital-investissement en Afrique au premier semestre.

  • Palmarès des pays par le nombre de transactions réalisées : le Nigeria (31 transactions pour un montant global de 25 M€), le Kenya (23 pour 71 M€) et l’Égypte.
  • Premier pays pour le montant levé : le Kenya (71 M€)
  • Plus grosses levées de start-up : la fintech kényane Cellulant (41 M€), la plateforme de micro-prêt en ligne Branch (17 M€) et M-Kopa Solar, distributeur d’énergie électrique kényan (9 M€)
  • Nombre de start-up ayant levé plus d'1 M$ (850 K€) : 28

 

Étude : les rendements intéressants du private equity

money-pixabay

Les rendements « intéressants » du private equity africain

Sur dix ans (2007-2017), les promoteurs de capital-investissement africain ont généré un rendement de 70% supérieur à celui de la référence des investissements boursiers en Afrique, qu'est le MSCI Emerging Markets Investable Markets Index. C’est ce qui ressort des données conjointement produites par Ernst & Young et l'association africaine des firmes de private equity et de capital-risque (AVCA). Malgré un contexte difficile, les firmes de private equity ont pu réaliser un nombre important de sorties d'investissement en Afrique, dont 24en 2017.

 

Événement : Tropics Business Summit à Johannesburg (16-20 octobre)

Tropics-business-summit_Johannesburg_octobre-2018

Deuxième édition des Tropics Business Summit à Johannesburg (©site officiel tropicsbusinesssummit.com).

La capitale sud-africaine accueillera en octobre prochain la deuxième édition du Sommet sur la promotion des investisseurs panafricains, sur le thème : « accélérer les startups dans les marchés émergents à travers des partenariats financiers pour une croissance inclusive et un développement durable ». Les start-up retenues seront accompagnées sur une durée minimale de cinq ans, et financées à partir de 152 K€ avec ou sans prise de participation au capital.

 

Et aussi...

  • Carbon Holding espère avoir réuni d’ici la fin de l’année, les 9,3 Md€ nécessaires au financement du plus grand complexe pétrochimique jamais réalisé en Égypte, Tahrir Petrochemicals. Conseillée par le bureau parisien de Lazard , la société pense commencer sa construction au troisième semestre 2019. Parallèlement, elle envisage de réaliser une double cotation à Londres et en Égypte.
  • Dans moins d’un an, le français Lafarge-Holcim   ouvrira une nouvelle cimenterie au Cameroun, qui aura nécessité un investissement de 3,5 M€, depuis la signature du lancement du projet en 2016. Par ailleurs, Benoît Galichet vient de remplacer Pierre Damnon à la direction générale des Cimenteries du Cameroun (Cimencam), filiale locale du groupe.
  • Pierre Fabre , deuxième laboratoire pharmaceutique privé français, et son homologue marocain Maphar , renforcent leur partenariat pour la distribution au Maroc de six marques leaders du groupe tricolore (dont Eau thermale Avène et Ducray).
  • D'après des sources concordantes, la valeur globale des deals M&A ciblant des pays d’Afrique subsaharienne a été de 3,6 Md€ au cours du premier semestre écoulé, soit la plus basse depuis 2007. En revanche, la valeur (2,3 Md€) des deals M&A initiés par des entreprises subsahariennes et ciblant des sociétés situées hors de la région a progressé de 30 %, soutenue notamment par le rachat du groupe financier marocain Saham Finances par l'assureur sud-africain Sanlam (cf bulletin du 10 avril) .
  • Les MBA ESG - sept écoles à Paris et cinq en province - ouvrent à la rentrée prochaine - en partenariat avec le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique (CAVIE) - un nouveau MBA spécialisé « Intelligence économique et marchés africains ». Cette formation en alternance d’un an vise à répondre aux besoins spécifiques des entreprises déjà présentes ou désireuses de s’implanter en Afrique.
  • Le cinquième Sommet des jeunes investisseurs africains (Africa Early Stage Investor Summit, #AESIS2018) se réunira les 11 et 12 novembre prochains au Cap.
  • Ecobank Nigeria a signé avec Total Nigeria Limited un partenariat stratégique, afin d’offrir des services bancaires d’agence dans les stations-service Total à travers le pays.

 

Bonne fin de semaine et à mardi prochain.

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à :  stephanie.roux@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :

Haut de page