L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Bulletin Afrique #20 : Aspen Pharmacare, DLM EnR, NEoT Offgrid Africa...

PAR  | 17 septembre 2018 | 1750 mots
Bulletin Hebdo Afrique

Aspen Pharmacare acquis par Lactalis ; Valorem s'invite dans DLM EnR ; NEoT Offgrid Africa... Chaque semaine, toute l'actualité du capital-investissement en Afrique.

 

Agroalimentaire : Aspen Pharmacare / Lactalis (Afrique du Sud / France)

Produits de nutrition infantile acquis par Aspen Pharmacare en 2013 auprès de Nestlé - ©aspenpharma.com

Produits de nutrition infantile acquis par Aspen Pharmacare en 2013 auprès de Nestlé - ©aspenpharma.com

Le laboratoire pharmaceutique sud-africain Aspen Pharmacare cède sa division nutrition infantile , représentant un chiffre d’affaires estimé à 241 M€ en 2018, au français Lactalis . Grâce à cette opération de croissance externe d’un montant de 742 M€, qui sera effective au premier trimestre 2019, le premier groupe laitier mondial se renforce dans trois zones clés : la cible est en effet basée en Afrique du Sud, dispose de deux autres sites de production en Nouvelle-Zélande et au Mexique, et vend ses produits en Afrique sub-saharienne, Amérique latine et Asie/Australie. Fondée en 1997, elle emploie 1 100 collaborateurs et commence à se développer au Moyen-Orient et en Chine. En 2017, l’acquéreur a réalisé 41 % de son chiffre d’affaires de 18,4 Md€ en dehors du continent européen, dont 6 % en Afrique. (Voir fiche de l’opération sur CFNEWS).

 

EnR : DLM / Valorem (Maroc / France)

Page d'accueil du site du marocain DLM EnR - ©dlm-enr.ma

Page d'accueil du site du marocain DLM EnR - ©dlm-enr.ma

DLM EnR , spécialiste marocain des solutions d’autoconsommation électrique à base d’énergies propres, fait entrer à son capital Valorem , pionnier de l’éolien en France et opérateur mondial en énergies vertes, fort d’environ 50 M€ de chiffre d’affaires et de 200 collaborateurs. Cette augmentation de capital avec prise de participation de 25 % concrétise un rapprochement stratégique destiné à développer le secteur marocain et africain des EnR. Basée à Casablanca et dirigée par Marc Sauvaget - ancien DG des filiales Maroc, France, Sénégal et Égypte de Global Energy Services (GES) - la cible est une filiale du numéro un national de la construction métallique, Delattre Levivier Maroc (DLM) , qui s’était lancé en 2017 dans les EnR afin de fournir énergies propres, audits énergétiques et conseils aux industriels marocains. La transaction marque le retour dans le royaume chérifien de Valorem, qui avait fermé l’an dernier sa filiale Valorem Générale Énergie, montée en JV avec des minoritaires marocains (voir fiche de l’opération sur CFNEWS).

 

EnR : NEoT Offgrid Africa / Mitsubishi / EDF (Afrique / Japon / France)  

Panneaux photovoltaïques en Algérie - ©flickr.com

Panneaux photovoltaïques en Algérie - ©flickr.com

NEoT Offgrid Africa (NOA) , une plateforme consacrée au développement des projets d’électrification à base d’énergies renouvelables en Afrique, lancée en 2017 par EDF et la société de gestion Meridiam - en partenariat avec le fonds d’investissement français NEoT Capital , dédié au financement des EnR et de la mobilité électrique - accueille dans son capital le conglomérat japonais Mitsubishi Corporation . Désireux d’étendre sa présence dans l’off-grid en Afrique subsaharienne, et notamment en Côte d’Ivoire, ce groupe multi-sectoriel fondé en 1950 et englobant plus de 600 sociétés s’était déjà invité en septembre dernier au capital du fonds NEoT Capital, en devenant actionnaire minoritaire aux côtés d’EDF et de Forsee Power (lire aussi bulletin Asie du 11 octobre ). La plateforme NOA a vocation à investir, d’ici à 2022, des centaines de millions d’euros dans des projets d’EnR sur le continent, puis à les développer en partenariat avec d’autres parties prenantes. Les projets comportent par exemple des installations solaires domestiques, des batteries de stockage, ou encore des équipements domestiques tels que des radios ou postes de télévision. (Voir fiche de l’opération sur CFNEWS ).

 

Pharmacie : AK Life Sciences / Carlyle (Ouganda / États-Unis)

Ouverture d’une branche Abacus Pharma (AK Life Sciences) à Soroti, en Ouganda - ©twitter.com/kibokogroup

Ouverture d’une branche Abacus Pharma (AK Life Sciences) à Soroti, en Ouganda - ©twitter.com/kibokogroup

Kiboko Holdings , un regroupement de sociétés pharmaceutiques d’Afrique de l’Est, vient de céder 60 % de son activité de distribution et fabrication pharmaceutique - AK Life Sciences - à la firme de capital-investissement américaine Carlyle , via son véhicule Afrique subsaharienne, Carlyle Sub-Sahara Africa Fund (Cssaf). Le montant s'élèverait entre 100 et 200 M€. et Créée en 1995 et basée à Kampala (Ouganda), la cible est l’un des principaux acteurs du secteur pharmaceutique dans la région, avec la marque Abacus présente en Ouganda, Tanzanie, Kenya, Rwanda et Burundi. Elle réalise environ 85 M€ de chiffre d'affaires. Ses fondateurs (les familles indiennes Shah et Babu ) conservent les 40 % restants, tandis que le fonds Africinvest se retire de Kiboko, où il était entré en 2011. L’acquisition permettra à Carlyle de soutenir son expansion dans de nouveaux marchés africains et d’élargir ses relations avec de nouveaux fournisseurs européens et nord-américains. Le groupe a investi 9,8 Md€ dans le secteur de la santé dans le monde, à travers plus de 65 transactions (chiffres de fin juin). Africa & Middle-East Capital , basé à Paris, et ALN (Africa Legal Network) sont intervenus respectivement comme conseiller financier exclusif et avocat du cédant, tandis que Clifford Chance , McKinsey et KPMG ont conseillé Carlyle (voir fiche de l'opération sur CFNEWS).

 

Hydrocarbures : Total / Cairn Energy (Mauritanie / Royaume-Uni / France)

Cairn Energy, producteur britannique de pétrole et de gaz, est en cours de négociation pour acquérir 30 % de l’un des deux blocs offshore détenus par Total au large de la Mauritanie, dans une zone maritime qui fait l’objet de nombreuses convoitises, en raison de réserves estimées immenses. La compagnie pétro-gazière ferait ainsi son entrée sur le marché mauritanien de l’exploration d’hydrocarbures. Elle est toutefois déjà présente au Sénégal, où elle opère notamment sur le prolifique champ SNE, dont elle détient 40 %.

 

Et aussi...

  • Au Nigeria, la société de paiement mobile Paga lève 8,6 M€ à l’occasion d’un tour de table mené par Global Innovation Fund, un fonds de capital-risque basé à Londres. Fondée en 2009, la pépite nigériane qui revendique 9 millions d’utilisateurs actifs compte ainsi financer ainsi son expansion en Éthiopie, au Mexique et aux Philippines, et renforcer son équipe d’ingénieurs.
  • J3A Partners, première banque d’affaires européenne exclusivement dédiée au financement à moindre coût des entreprises africaines, et le bureau d’études et de conseil togolais Excons s’allient pour la promotion du nouveau Label Euro PP Emerging Africa (Eu-PPEA), destiné à faciliter le financement des entreprises africaines sur les marchés financiers européens.
  • Lors d’un discours devant le Parlement de Strasbourg, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé à une nouvelle « alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables » afin de stimuler fortement les investissements en Afrique, renforcer les échanges et créer jusqu’à 10 millions d’emplois dans les cinq ans à venir. Il souhaite remplacer « les nombreux accords commerciaux UE-Afrique en un accord de libre-échange de continent à continent, en tant que partenariat économique entre égaux ». Ce nouveau partenariat va s’articuler autour d’une série d’actions clés, avec notamment des investissements ciblés dans l’éducation, les EnR et les infrastructures.
  • Annoncée dans le bulletin Afrique du 3 juillet dernier , la levée de fonds d’Enova Robotics - la plus importante jamais réalisée par une start-up en Tunisie - vient d’être bouclée à 1,4 M€ (4,5 millions de dinars). Fondé en 2014, l’unique fabricant de robots intelligents en Afrique et dans le monde arabe va entrer dans une phase d’industrialisation, mais aussi s’internationaliser en créant une filiale française. Son fondateur Anis Sahbani ambitionne de réaliser prochainement un chiffre d’affaires de 25 M€ (contre quelques centaines de milliers d’euros en juin dernier). Enova Robotics est actuellement valorisé 4,6 M€.
  • En Algérie, le laboratoire pharmaceutique français Ipsen va construire une usine de fabrication de médicaments d’oncologie, en association avec Isly Holding, un groupe local. Nécessitant un investissement de 20 M€, cette usine dont la construction devrait débuter avant la fin de l’année  sera implantée à Alger, au sein du pôle technologique de Sidi Abdellah.
  • Au Maroc, le français Chancerelle , spécialiste de la sardine en boîte et connu surtout pour sa marque Connétable, vient de réaliser un investissement de 4 M€ dans la construction d’une usine de conserverie dans le port de Laâyoune, qui devrait employer à terme une centaine de personnes. La société possède déjà une usine de plus de mille salariés dans le port d’Agadir. 
  • Le comité Afrique de Medef International , présidé par Patrice Fonlladosa - par ailleurs président Afrique et Moyen-Orient de Veolia - envisage de constituer une délégation de patrons pour accompagner Emmanuel Macron en Éthiopie et au Kenya en mars prochain. Cette visite officielle fait suite aux promesses d’ouverture économique d’Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien.
  • AccorHôtels , présent dans une vingtaine de pays africains depuis plus de quarante ans, confirme sa volonté de se renforcer sur le continent en lançant un nouveau média destiné à la promotion de l’Afrique : « MyChicAfrica », spécialisé dans le lifestyle & travel.
  • La Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie , filiale locale du groupe français BNP Paribas , va réaliser un emprunt obligataire visant à mobiliser près de 91 M€, principalement auprès des investisseurs institutionnels marocains. Les titres émis ne seront pas cotés sur la Bourse de Casablanca et seront échangés de gré à gré par les détenteurs.

 

Bonne fin de semaine et à mardi prochain.

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à : stephanie.roux@cfnews.net  

Retrouver les autres Chroniques de CFNEWS :