L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Bulletin Hebdo Asie : Fuji Autotech, Bic, Noatum, Boston Dynamics...

PAR  | 14 juin 2017 | 1102 mots
Chronique Asie

L'actualité des deals, des investisseurs et conseils en Asie compilée par nos analystes... Quoi de neuf dans le Private Equity et le M&A en Asie cette semaine?

 

- Les Deals -

Automobile : Jtekt / Fuji Kiko (Japon / France)

Déjà actionnaire de Fuji Kiko , Jtekt Corporation a pris le contrôle du groupe japonais et de ses filiales, parmi lesquelles Fuji Autotech, spécialisée dans la conception et la fabrication de colonnes de direction pour l’automobile. Fort de ses 81 usines, 70 établissements commerciaux et 18 centres techniques, le nouvel ensemble nippon pesant 11 Md€ de revenus et comptant 44 000 salariés à travers le monde devient donc le numéro un mondial dans le secteur des systèmes de direction automobile. Basée à Mandeure, la filiale française emploie aujourd’hui 500 personnes sur le site concerné dans le Pays de Montbéliard pour les clients comme PSA Group (Peugeot, Citroën), Renault Nissan et Volkswagen. Pour rappel, ancienne division de Faurecia, Fuji Autotech avait été racheté par Fuji Kiko en 2004.

Industrie : Bic Graphic et activité Sourcing en Asie / HIG (États-Unis, Asie / France)

Fort de 2,03 Md€ de chiffre d’affaires, le groupe coté des papeteries et des briquets, Bic cède ses activités nord-américaines et de Sourcing en Asie de Bic Graphic au fonds américain HIG Capital pour 80 M$ (environ 71 M€). Ce montant comprend 70 M$ en numéraire et 10 M$ de financement subordonné à 6 ans et portant intérêt capitalisé de 7 % par an. L’opération intervient dans un cadre d’une "revue stratégique de BIC Graphic" - sa filiale spécialisée dans les produits publicitaires et promotionnels - initialisée en février dernier. La division européenne sera groupée dans les activités Grand Public, l’intégration des activités concerne également certains marchés en croissance au delà de l’Europe.

Cleantech : Ideol / Amundi, Siem Offshore Contractors, Hitachi Zosen (France / Europe / Japon)

Le concepteur provençal de fondations flottantes pour éoliennes Ideol lève 8 M€ auprès des fonds internationaux : Amundi, lead, le norvégien Siem Offshore Contractors et son partenaire japonais Hitachi Zosen (lire aussi l’article CFNEWS : 4ème tour international pour Ideol ). L’opération a également le soutien des VCs historiques : Paca Investissement, Conseil Plus Gestion, Tertium. Il cumule ainsi plus de 17 M€, sept ans après sa création. 

Transports maritimes : Cosco / Noatum (Chine / Espagne)

L'armateur public chinois Cosco prend le contrôle du gestionnaire de ports espagnol Noatum Port Holding (51 %) pour 203 M€, le solde restant entre les main des fonds de pensions, dont le mandat de gestion est détenu par JP Morgan Asset Management Infrastructure Investment et Stichting Pensioenfonds ABP. La cible comprend deux gestionnaires Noatum Container Terminal Valencia (NCTV)Noatum Container Terminal Bilbao (NCTB) pour les ports de Valence et de Bilbao, ou encore deux sociétés dédiées aux transport combiné rail-route (ou ferroutage), Conterail Madrid et NRTZ Zaragoza. L’investisseur chinois dispose d’une option de rachat des soldes de 49 %.

Concessionnaire du port grec du Pirée et du port Khalifa d’Abu Dhabi, le chinois Cosco avait pour rappel déboursé en octobre dernier 53 M€ contre 40 % de Vado Reefer Terminal, gestionnaire du port Vado dans le nord-ouest de l'Italie, auprès d'APM Terminal, filiale du groupe danois Maersk (lire aussi notre bulletin précédent ).

Robots : Google / SoftBank / Boston Dynamics (États-Unis / Japon)

Propriétaire de la société française Aldebaran Robotics , le conglomérat télécom japonais SoftBank rajoute l’américain Boston Dynamics dans son portefeuille de robots. L’acquisition est réalisée auprès du groupe Alphabet, société mère de Google, pour un montant confidentiel ; en parallèle, une jeune entreprise de la technologie robotique japonaise Schaft est également acquise par SoftBank. Née en 1992 du spin off des travaux robotiques du MIT dirigés par Marc Raibert, la société américaine, basée aujourd’hui à Waltham (Massachusetts), avait, pour rappel, été acquise par Google en 2013. Elle est connue pour ses réalisations des animaux robotiques à destination de l'armée et des forces de sécurité comme Sand Flea, BigDog, Spot et Wildcat ou encore les robots humanoïdes Petman et Atlas, elle est également l'éditeur du système de simulation humaine DI-Guy. Pour mémoire, le japonais SoftBank possède aussi 95 % du capital de la société tricolore de robotique humanoïde Aldebaran Robotics avec trois modèles de robots principaux : Nao, Romeo ou encore Pepper (lire notre bulletin précédent ).

Semi-conducteur : Toshiba Memory (Japon)

Toshiba n'a toujours pas présenté de comptes annuels certifiés pour l'exercice 2016-2017 (la date close de l’exercice est la fin du mois mars) à cause des pertes de la filiale nucléaire américaine Westinghouse, qui a déposé le bilan en avril dernier. La vente des bijoux de famille, sa division semi-conducteurs Toshiba Memory, est en cours afin de compenser les pertes. Elle a suscité l’intérêt des prétendants internationaux. Le gouvernement de l’Archipel souhaite conserver cette filiale de Toshiba sous contrôle japonais : le fonds public Innovation Network Corp of Japan (INCJ) devrait s'acquitter de cette mission. Selon le journal japonais Asahi, il forme un consortium avec les fonds Bain, KKR, le sud-coréen Hynix et Development Bank of Japan (DBJ) pour faire une offre supérieure aux 2 000 milliards de yens (16,2 Md€). Le  partenaire américain Western Digital, exploitant avec Toshiba la principale usine de semi-conducteurs sous forme JV, est dans un conflit avec Toshiba au sujet de cette vente, il n’a pas encore manifesté sa participation dans le consortium.

En parallèle, le sous-traitant informatique taïwanais Foxconn, propriétaire du japonais Sharp, essaie de constituer un autre consortium concurrent, regroupant Apple, Dell et Kingston. Il entame également des discussions avec Google, Microsoft et Cisco pour les solliciter de participer aux enchères.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net