L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Bulletin Hebdo Asie : Korea Post, Bank Republic, AJA, NuGen, CMS...

PAR  | 14 septembre 2016 | 1594 mots
Chronique Asie

L'actualité des deals, des investisseurs et conseils en Asie compilée par nos analystes... Quoi de neuf dans le Private Equity et le M&A en Asie cette semaine?

- Les Deals -

Immobilier : Natixis / Korea Post (France / Corée du Sud)

Natixis , le propriétaire du 115 rue Montmartre à Paris, est prêt à confier ses clés à Korea Post. Le journal coréen Korea Herald a déclaré que le groupe coréen attendait l'approbation finale du conseil d'administration pour conclure l'acquisition. Le siège historique de l’ancienne Caisse centrale des Banques Populaires vient d’être rénové et d’accueillir le nouveau locataire la Banque Privée 1818, elle-même filiale de Natixis. Le journal coréen a rajouté que la transaction s’élèverait à 230 milliards de wons, soit environ 180 M€. L’opérateur des services postaux du pays devrait payer en numéraire 92 milliards de wons (environ 72 M€), soit 40 % du montant total, le solde sera financé par des banques françaises.
Pour rappel, Korea Post avait annoncé son achat de 49 % de l’immeuble du siège social d’Amazon à Manhattan pour 300 milliards de wons (270 M$).

Services financiers : Société Générale / Bank Republic (France / Géorgie)

Société Générale a vendu sa participation majoritaire dans la banque géorgienne Bank Republic (93,64%) à TBC Bank Group, le deuxième acteur bancaire en Géorgie, coté à Londres. Pour rappel, en juillet dernier, la banque française avait conclu un accord préliminaire avec le groupe chinois Hualing Trade and Industry pour céder sa part majoritaire, mais cet accord n'a pas pu se concrétiser.
Le montant de la transaction est estimé à environ 120 M€, dont 70 % en numéraire et 30 % en actions de TBC Bank Group, nouvellement émises à cette occasion. Le groupe français détiendrait une participation de 5,4 % dans TBC Bank Group, assortie d'un lock-up d'un an. La finalisation de la vente est attendue avant la fin 2016 après la réalisation du processus de due diligence et la levée des conditions suspensives au contrat.

Services Financiers : Société Générale / Baosteel Group / Fortune SG Fund (France / Chine)

Société Générale discute de la cession de sa participation, de 49 %, dans le gestionnaire d'actifs Fortune SG Fund détenu avec Baosteel Group au fonds américain Warburg Pincus, selon Reuters. Elle était l'un des premiers établissements étrangers à faire son entrée sur le segment des fonds dédiés aux particuliers. Elle s’était, en 2003, associée au groupe sidérurgique public Baosteel Group pour créer la coentreprise Fortune SG Fund Management. Selon les statistiques de l'Asset Management Association of China (AMAC), la cible gère aujourd’hui 157,5 milliards de yuans (environ 20 Md€). La valeur du gestionnaire pourrait être équivalent à 2 ou 3 % du montant d’actifs gérés. Pour rappel, trois groupes financiers : Bank of New York Mellon, Aviva ou encore Value Partners ont vendu leurs participations dans des coentreprises de fonds mutuels chinois. Le fonds Warburg Pincus est un partenaire de Baosteel, il avait investi en 2014 dans Baosteel Gases.

Football : AJA / ORG Packaging (France / Chine)

Après l’accord préliminaire signé au début d’août (lire aussi notre bulletin précédent ), l'association AJA Football, actionnaire minoritaire du club AJA, a approuvé la cession du club. Actionnaire majoritaire de 2013 jusqu’ici, la famille Limido vend ainsi pour 7 M€ des parts de 60 % au nouveau propriétaire chinois ORG Packaging, société d’emballage métallique pour produits alimentaires - cotée à Shenzhen et dirigée par James Zhou Yunjie -. Par la suite, l’investisseur chinois injectera 6 M€ sur trois ans (soit 2 M€ par an), qui pourrait abaisser la participation de l'association AJA de 40 à 24 %.

En France, deux clubs de ligue 2 sont sous pavillon chinois : FCSM (lire aussi ) et Auxerre. Par ailleurs, les investisseurs chinois sont également présents au capital du club de Ligne 1 OGC Nice (lire aussi ), le fonds IDG Capital Partners pourrait s'inviter au capital du club lyonnais OL d’ici la fin de l’année, ou au plus tard en février 2017 (lire aussi : OL Groupe fait entrer un chinois et la série d'investissements spectaculaires d'entreprises chinoises dans le football en Europe ).

Luxe : Alexandre de Paris / Yagi Tsusho (France / Japon)

Le fonds belge Vendis Capital signe sa sortie du groupe Bailly Industries , spécialisé dans les accessoires capillaires de luxe sous la marque Alexandre de Paris. Trois ans après avoir investi un ticket de 10 M€ en fonds propres et OC pour détenir la moitié du capital du groupe familial créé par Fabienne et Sébastien Bailly, l’investisseur cède sa participation au japonais Yagi Tsusho au terme d’un processus mené de gré à gré. Le distributeur asiatique, partenaire notamment de marques de luxe comme Moncler, devrait accélérer la présence de l’enseigne sur le continent asiatique, qui représente déjà plus de 60 % des revenus du groupe estimés à quelque 40M€ pour 2015.

Energie : Kepco / NuGen (Corée du Sud / Grande Bretagne / Japon / Etats-Unis)

Le Financial Times a rapporté que Korea Electric Power Corporation (Kepco) avait entamé des discussions avec Toshiba et Engie en vue d'une participation au projet NuGen, basé à Moorside. Ce projet de construction d'une centrale nucléaire en Angleterre représente un investissement de 10 Md£ (environ 12 Md€).

Pour rappel, EDF détient un autre projet d’envergure de construction de réacteurs nucléaires de type EPR à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre, pour lequel la Première ministre Theresa May doit rendre sa décision d'ici la fin du mois. Le chinois CGN est actionnaire du tiers de ce projet avec un budget de 18 Md£ (lire aussi ).

Semi-conducteur : Altis (France)

Trois prétendants en lice pour la reprise du fabricant français de semi-conducteur Altis , placé en redressement judiciaire le mois dernier. Parmi eux figurent le concurrent allemand X-Fab et deux groupes shanghaïens Smic (Semiconductor Manufacturing International Corporation) et Sitri (Shanghai International Technology Research Institute). Ancienne coentreprise d'IBM et d'Infineon, la cible est détenue depuis 2010 par Yazid Sabeg. Elle compte aujourd’hui 1000 salariés à Corbeil-Essonnes (Essonne). Une audience est prévue au tribunal de commerce de Paris le 22 septembre pour faire le point sur l'état de la trésorerie, à l’occasion, les repreneurs pourraient également présenter leurs offres.

Agroalimentaire : Associated British Foods / Nanning Sugar Industry  (Chine / Royaume Uni)

Le groupe agroalimentaire britannique coté Associated British Foods cède ses activités de sucre dans le sud de la Chine au consortium local emmené par son homologue chinois Nanning Sugar Industry, coté à Shanghai. Deux fonds chinois participent également à l’acquisition, Minjia Capital et Guangxi Royal Construction Investment. Reuters a évoqué que le montant de la transaction atteindrait 500 M$, dette comprise. La cible comprend cinq sites de production dans le sud de la Chine, dont la capacité de production s’élève à 600 000 tonnes de sucre. Présent en Chine depuis 1995, Associated British Foods ne se retire pas du marché chinois, il dispose toujours d'activités au nord de la Chine.

Services Financiers : Postal Savings Bank of China (PSBC) (Chine)

La Postal Savings Bank of China (PSBC) devrait s’introduire en Bourse de Hong Kong, l’opération pourrait lui permettre de lever jusqu'à 8,1 Md$, la plus grosse levée du monde via IPO depuis l’introduction à New York de son compatriote Alibaba en 2014 avec 25 Md$ levés. Doté du plus grand réseau de bank detail en Chine, l'établissement public émettra 12,1 milliards d'actions nouvelles dans une fourchette de prix indicative de 4,68 à 5,18 dollars de Hong Kong (0,54 à 0,59 euro) par titre. Six investisseurs principaux ont d'ores et déjà accepté d'acheter pour 5,86 Md$ de ces nouvelles actions, représentant environ 72 ou 80 % de la levée totale mais avec une durée minimum de lock-up de six mois. Parmi eux figurent notamment  le constructeur public chinois CSSC, l'opérateur du port Shanghai International Port Group, HNA Group, State Grid Corporation of China, China Chengtong Holdings Group et China Great Wall AM.

- Nominations -

Avocat : CMS (Hong Kong)

CMS confirme son intérêt pour la région Asie-Pacifique (lire aussi l’article : Troisième bureau en Asie pour CMS ). Après avoir ouvert à Shanghai et Beijing, la firme se dote d'un troisième bureau à Hong Kong. Placé sous la responsabilité de Nicolas Wiegand (photo ci-contre), par ailleurs associé de la pratique arbitrage international, celui-ci se concentrera, dans un premier temps, sur la résolution des litiges et les fusions-acquisitions. Puis, ses services seront progressivement étendus, CMS projetant, par exemple, de créer une spécialité banque et finance dès 2017.

Bonne semaine à tous.

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Écrivez nous à : chao.zhang@cfnews.net