L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Le Bulletin hebdo Asie : Franklin Templeton, Merial/Sanofi, Toyota Boshoku, Lafarge, CIC, Eric Salmon ...

PAR  | 26 décembre 2012 | 1949 mots
Chronique Asie

Chaque semaine, CFnews vous propose l'actualité des deals, des investisseurs et conseils en Asie et "cross-border" et les nominations...

Investisseurs, corporate, conseils... vous êtes actifs en Asie?
Sponsorisez cette rubrique : contactez nous

Quoi de neuf dans le Private Equity en Asie cette semaine ?

 

- Les Deals -

Électronique : Franklin Templeton - Tongda Group (Chine)

Franklin Templeton rachète 300 millions d’actions de Tongda Group, coté à Hong Kong, qui représente 6,3 % du capital du groupe chinois. Selon le dernier cours du groupe chinois, cette acquisition atteint environ 100,5 millions de dollars hongkongais (10 M€). La cible, basée à Shishi (dans la province du Fujian au Sud-Est de la Chine), fabrique des pièces de haute précision pour les appareils électroniques, surtout pour les smartphones. Fondé en 1988, aujourd’hui présent également à Xiamen (dans la province du Fujian au Sud-Est de la Chine), et à Shenzhen, le fabricant chinois a enregistré 1,40 milliard de dollars hongkongais (140 M€) au premier semestre cette année, soit en hausse de 9,2 %. Franklin Templeton a effectué cet investissement à travers son quatrième véhicule dédié aux marchés émergents, « Templeton Strategic Emerging Markets Fund IV ». Ce dernier a été lancé en mars dernier sur le marché, avec un objectif de levée de 300 M$. Il est géré par l’équipe Templeton Asset Management, qui est dotée de 40 Md$ sous gestion.

Parallèlement, Franklin Templeton a annoncé également les sorties de son second fonds dédié au marché émergent, « Templeton Strategic Emerging Markets Fund II ». Ce véhicule, lancé en 2005 et clôturé à 132,5 M$, a généré un multiple de 2,1 fois et un taux de rentabilité interne (TRI) de 34,3 % avec douze investissements dans l'éclairage, la santé ainsi que la consommation.

Cette série de véhicules se focalise sur ​​la Chine, l’Inde, l’Asie du Sud-Est ainsi que sur l’Europe centrale et orientale. Pour rappel, son premier véhicule "marchés émergents", finalisé à 110 M$ en 2000, avait réalisé un multiple de 2,1 fois en six ans et demi. Le troisième avait closé à 180 M$ en 2010. 

Produits Pharmaceutiques : Merial/Sanofi – Dosch (France/Inde)

Merial pose un pied en Inde. La division santé animale du groupe Sanofi, affichant plus de 2 Md€ de chiffre d'affaires, rachète le pôle vétérinaire du groupe Dosch Pharmaceuticals, basé à Mumbai. Il va ainsi mettre la main sur plus de 86 médicaments de santé vétérinaire et de compléments nutritionnels sous 50 marques pour les ruminants, la volaille et les animaux de compagnie. Mais Merial acquiert surtout une équipe commerciale de 279 personnes, couvrant 18 Etats indiens, sur un marché local de la santé animale évalué à plus de 350 M€ en 2012 et affichant une croissance annuelle à deux chiffres (lire aussi l’article CFnews: Merial s'implante en Inde  et la fiche de l’opération ).

Automobile : Toyota Boshoku - Mecaplast - Tbmeca (Japon/Monaco/Pologne)

Toyota Boshoku, équipementier du groupe automobile nippon Toyota, augmente sa part de participation dans une joint-venture polonaise dédié à la production d’équipements automobile dédié à la fabrication de pièces pour les systèmes de climatisation et de motorisation automobile. Le groupe japonais, déjà actionnaire de 30 % de cette co-entreprise Tbmeca, en rachète 24,9 % auprès d’un autre actionnaire, Mecaplast, son homologue basé à Monaco - et soutenu depuis 2009 par le FMEA (lire l'article) . Ce dernier en détenait auparavant 50 %. Toyota Boshoku reste au capital de la JV à hauteur de 54,9 %, aux côtés de Mecaplast à 25,1 % et d'un autre actionnaire nippon Denso à 20 % (lui-même équipementier automobile). Née en 2003, la cible emploie aujourd’hui 100 salariés, basée à Jaworzyńska. Pour cette opération, aucun détail financier n’a été rendu public.

Matériaux de construction & Ciment : Lafarge (France/Inde)

Lafarge pourrait entamer des discussions selon le Reuters avec des fonds et groupes financiers au sujet de la cession de sa part de participation entre compris 20 et 25 % dans ses activités en Inde, pour 300 M$. Le Reuters a cité KKR et Temasek, fonds souverain du Singapour, comme des acquéreurs potentiels. Aucun des trois n’a souhaité commenter cette information. Selon des analystes, malgré un marché immobilier faible cette année, l’Inde verra un rebond de la demande des matériaux de construction grâce aux grands projets d'infrastructures publiques avant les élections de 2014.

Le leader de matériaux de construction est entré au marché indien par un rachat des activités du ciment du géant local Tata, puis il a acquis successivement Raymond Cement facility en 2001 et les activités du béton du conglomérat indien Larsen & Toubro en 2008 pour 349 M$. Lafarge dispose aujourd’hui de quatre sites de production en Inde contre 52 sites en Asie, il regroupe environ 16 000 employés dans la zone asiatique, dont environ 8 000 en Chine. Jusqu’au 31 mars 2012, le cimentier français a cumulé 12,4 Md€ de dette nette, dont les notations de crédit ont été classées en 2011 BB+ (perspective négative) par Standard & Poor's et Ba1 (perspective stable) par Moody's. Pour rappel, Lafarge avait mandatées deux banques pour céder sa filiale sud-coréenne (lire aussi notre bulletin précédent : Lafarge va céder sa filiale en Corée du Sud ).

Immobilier : CIC (Angleterre/Chine)

China Investment Corporation (CIC) souhaite faire une offre pour un parc londonien de bureaux : Chiswick Park, situé à l’ouest de la capital anglaise, dont le propriétaire actuel est la firme de private equity Blackstone. Le fonds souverain chinois gérant de 410 Md$ serait également en lice avec un consortium composé des fonds souverains de la Corée du Sud et de la Malaisie. Selon plusieurs sources, de nombreux fonds de pension canadiens et des fonds immobiliers britanniques pourraient également s’intéresser à cette propriété. Cette dernière abrite 100 000 mètres carrés de superficie du bureau, qui est valorisée environ 800 M£ (1 Md€). Pour rappel, Blackstone avait déboursé 480 M£ en 2011 pour ce parc auprès d’un consortium composé de Aberdeen Asset Management basé en Écosse, Schroders à Londres et Stanhope, un acteur généraliste de private equity présent à Londres et Genève.

Le fonds souverain chinois, qui est également actionnaire de 9,6 % dans Blackstone depuis 2007, avait investi 245 M£ en novembre pour racheter le bâtiment où se trouve le siège de la Deutsche Bank à Londres. C’était le premier investissement immobilier à l’étranger du fonds chinois.

Médias & Publicité : Focus Media - Carlyle Group, FountainVest, CITIC Capital (Chine)

L’accord du méga-LBO chinois de Focus Media, coté au Nasdaq, est conclu. Ce dernier, afficheur publicitaire par écrans numériques (LCD), fait l’objet d’un LBO record en Chine via une OPA de 3,7 Md$ (2,8 Md€), soit 27,5 $ par action contre 27 $ annoncé en août dernier. Le consortium se compose de Jason Nanchun Jiang, le fondateur et le P-dg de Focus Media, ainsi que Carlyle Group, FountainVest Partners, CITIC Capital, et China Everbright Structured Investment (CDH s’est retiré dans cette opération au début de ce mois). Avec ses 17,2 %, Fosun International, le plus grand conglomérat privé d’investissement chinois, est le deuxième actionnaire derrière le fondateur Jason Nanchun Jiang (17,9 %). Sous réserve de l’approbation minimum des deux tiers des actionnaires, ce LBO devrait être clôturée dans le deuxième trimestre en 2013. Focus Media a généré un chiffre d’affaires d’environ 800 M$ pour un résultat net de 200 M$ en 2011.

Selon les statistiques de Dealogic, le montant de la privatisation des entreprises chinoises cotées aux Etats-Unis jusqu’en septembre dernier atteint 5,8 Md$ (4,4 Md€), soit en hausse de 42 % par rapport de l’année dernière.

Lire aussi notre bulletin précédent :

- Nouveaux Fonds -

Fonds Agricole : India agribusiness fund II (Inde)

Rabo Equity Advisors, un fonds indien basé à Dehli et Mumbai, lance son deuxième véhicule agricole India Agribusiness fund II. Ce dernier ambitionne une levée de 250 M$, soit le double de son premier véhicule qui avait été lancé en 2008 et finalisé à 120 M$. Les tickets par ce deuxième véhicule vont atteindre 25 M$ contre 10 M$ du premier.

Pour rappel, le premier véhicule de Rabo Equity Advisors, sponsorisé par sa société mère Rabobank, une institution financière d’origine néerlandaise, avait obtenu les souscriptions des plusieurs institutions financières : International Finance Corporation (une structure de la Banque Mondiale), DEG (filiale de l’allemand KfW Group), FMO (une banque institutionnelle du Pays-Bas) ainsi que CDC Group (une institution financière de la Grande-Bretagne). Le portefeuille de ce véhicule est composé de neuf entreprises, tels que Daawat Food, Sri Biotech Laboratories, National Collateral Management Services et Prabhat Dairy etc. Ce premier véhicule a déjà réalisé une sortie en 2011, soit la cession de Geepee Agri (une société spécialisée dans la trituration de graines oléagineuses) au géant agro-alimentaire américain Archer Daniels Midland.

 

- Nominations et localisation -

Recrutement : Eric Salmon & Partners (Mumbai)

Le cabinet de recrutement du management Eric Salmon & Partners décide de poursuivre son développement en Asie. Après avoir implanté une antenne à Shanghai cette année, le « chasseur de tête » français va conclure un partenariat avec son homologue indien Hunt Partners. Basé à Mumbai, ce dernier est présent également en Chine à Beijing, Shanghai et Hong Kong - le recruteur indien cherche d’ailleurs des relais européens à travers ce partenariat.

Présent aujourd’hui principalement en Europe (Paris, Milan, Londres, Rome, Francfort et Bruxelles), Eric Salmon & Partners avait abandonné le projet de sa première implantation hors-Europe à New York au profit de Shanghai en Chine. L’Inde devient ainsi la seconde étape du développement en Asie pour ce recruteur européen. Pour rappel, le bureau shanghaïen est dirigé par Derek Hu, ex vice-président exécutif de son concurrent DHR International en Chine, qui est accompagné par deux consultants français, Sylvie Maillot et Igor Quézel-Perron (lire aussi notre bulletin précédent : Eric Salmon & Partners s’installe à Shanghai ).

 

  Bonne année ! 元(yuán) 旦(dàn) 快(kuài) 乐(lè) !

  Surtout les meilleurs vœux pour une nouvelle année prospère en 2013 ! 

  恭(gōng) 喜(xǐ) 发(fā) 财(cái) !

 

A la semaine prochaine! 下(xià) 周(zhōu) 见(jiàn) !

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Ecrivez nous à : redaction@cfnews.net