L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Chronique

Le Bulletin hebdo Asie : Intel Capital, Hong Leong, Tsingtao-Sundory, Saab, Eli Lilly, Vestas-Titan, Linklaters...

PAR  | 20 juin 2012 | 2580 mots
Chronique Asie

Chaque semaine, CFnews vous propose l'actualité des deals, des investisseurs et conseils en Asie et "cross-border" et les nominations...

Investisseurs, corporate, conseils... vous êtes actifs en Asie?
Sponsorisez cette rubrique : contactez nous

Quoi de neuf dans le Private Equity en Asie cette semaine ?

- Les Deals - 

 

Semiconductor : Trigence & Intel Capital

(Cliquez sur les liens pour voir la fiche et deal-list des acteurs dans nos bases de données)

Trigence Semiconductor, le leader japonais de la technologie audio numérique, a annoncé un investissement d'Intel Capital , mais le montant n’a pas été divulgué. Le japonais avait inventé Dnote, une technologie numérique de traitement du signal, qui pourrait remplacer certaines technologies actuelles. Selon Trigence Semiconductor, cet investissement permettra d’intégrer cette technologie dans les PC, Ultrabooks, et Smartphones d’Intel.

(Lire aussi notre précédent bulletin Asie du private equity pour les activités d’Intel Capital)

Telecom : Telefonica - China Unicom

L’opérateur télécom espagnol Telefonica ,  (troisième au monde en nombre de clients derrière China Mobile et Vodafone ), a annoncé, le 10 juin, une cession de 4,56 % de sa participation à China Unicom pour 10,96 Md HK$ (1,1 Md€) en numéraire. Après cette opération, l’espagnol ne conservera que 5,05 % du capital de l’opérateur chinois. China Unicom, générant 228 Md¥ (28 Md€) de chiffre d’affaires, est le deuxième opérateur télécom en Chine juste derrière China Mobile, coté à la fois à New York, Hong Kong et Shanghai.

Pour cette opération, le bureau de Hong Kong de Clifford Chance conseille Telefónica, Sullivan & Cromwell et Freshfields Bruckhaus Deringer représentent China Unicom.

Industrie : Hong Leong Group (Singapore) – Airwell Air-Conditioning (Asia)

Le 6 juin, Hong Leong group (Singapore), un conglomérat d’immobilier et d’hôtellerie basé à Singapour, a annoncé l’acquisition de 80 % du capital de Airwell Air-Conditioning (Asia), qui réalise un chiffre d’affaires d'environ 2 Md¥. Airwell Air-Conditioning (Asia) est la filiale asiatique du fabricant français de systèmes de climatisation Airwell Group, détenu par le cédant, Elco Holdings, un des plus grands groupes industriels israéliens pour un montant de 240 M¥ (environ 30 M€). Cette opération a été réalisée via Hong Leong Asia (HLA), sa filiale de commerce et d’industries, basée à Hong Kong et cotée sur Singapore Exchange, générant 4,48 Md SG$ (2,8 Md€) de chiffre d’affaires. Selon le président de cette filiale cotée, Jianping Ruan, HLA va racheter également son concurrent américain dans les systèmes de climatisation basé à Houston, Fedders Corporation.

En 2005, HLA était devenu le premier actionnaire de Frestech (Xinfei Electric), un producteur chinois de réfrigérateurs et congélateurs basé dans la province du Henan (au centre de la Chine), en détenant environ 90 % du groupe chinois. Il est d’ailleurs l'un des grands actionnaires de China Yuchai International, un producteur chinois de moteurs diesels basé dans la région autonome Zhuang du Guangxi (sud-ouest de la Chine), et Rex Industrial Packaging Division basé à Shanghai, un fabricant d'emballages industriels.

En 1994, la filiale de climatisation du groupe israélien Elco, Electra Consumer Products (ECP), avait mis la main sur le groupe français familial L'Air Conditionné, fabriquant des climatiseurs domestiques sous la marque Airwell. En 2008, Electra Consumer Products (ECP) était devenu Airwell Group, ce nouveau groupe avait acheté simultanément Wesper Industrie France, fabricant français d'équipements aérauliques et frigorifiques.

Alimentaire : Tsingtao – Sundory

Début juin, le producteur et distributeur de boisson japonais non coté, basé à Osaka, Sundory, et son concurrent, Tsingtao Brewery, un des plus importants producteurs de bière chinois basé à Qingdao dans la province du Shandong (est de la Chine) et coté à la fois à Shanghai et Hong Kong, fort de 24 Md¥ (environ 3 Md€) de chiffre d’affaires, ont mis en place un partenariat à Shanghai. Les deux groupes vont investir respectivement 10 M¥ pour créer une joint-venture de distribution, et s’allient à Shanghai et dans la province du Jiangsu pour amplifier leurs ventes de bières dans cette mégapole dynamique.

Le groupe japonais, Sundory, cherche une extension de ses activités à l’étranger afin d’avoir davantage d'indépendance vis-à-vis du marché japonais. En 2009, le brasseur japonais avait racheté le français Orangina Schweppes , en déboursant 2,6 Md€, à Blackstone Group et Lion Capital  (lire aussi l’article CFnews : Suntory négocie le rachat d'Orangina Schweppes et dans notre bulletin précédent : la vente de Weetabix Food Company à Bright Food Group ). Fin 2009, il était devenu le premier grand actionnaire d’ASC Fine Wines, un important importateur de vin rouge de Bordeaux pour la Chine continentale, en déboursant 4,5 Md JPY (45 M€) à Wine Holding GmbH, une filiale appartenant au groupe de luxe autrichien Swarowski. Sundory est d’ailleurs propriétaire de Château Lagrange à Saint-Julien-Beychevelle depuis 1983.

Son compatriote rival, Asahi Brewery, a payé 667 M$ au belgo-brésilien AB InBev pour 19,9 % du capital de Tsingtao Brewery. Asahi détiendra environ 27 % après cette opération en devenant le deuxième grand actionnaire du producteur chinois.

Automobile : NEVS & Saab

Selon China Securities Daily, Spyker NV, le constructeur automobile néerlandais, a annoncé une revente de Saab Automobile, le constructeur suédois basé à Trollhättan pour environ 200 M$ à National Electric Vehicle Sweden (NEVS), une co-entreprise sino-japonaise qui a été fondée au début de cette année par National Modern Energy Holdings, un groupe chinois spécialisé en énergies alternatives basé à Hong Kong, et Sun Investment, un fonds d’investissements japonais focalisé sur les cleantechs. Selon les médias chinois, ce groupe chinois est une joint-venture de deux géants chinois, National Bio Energy Group (BNE) et State Grid of China Corporation (SGCC), SGCC détenant 25 % de BNE. (Lire dans notre bulletin précédent, les autres activités de State Grid )

Saab Automobile, dont la dette avait atteint de 13 Md NOK (1,7 Md€), s’était déclaré en faillite en fin d’année dernière. Les nouveaux propriétaires sino-japonais souhaitent que Saab produise des voitures électriques dans l’usine Saab de Trollhättan, dont un nouveau modèle particulièrement attendu pour le marché chinois, qui devrait sortir vers la fin 2013.

Début 2010, le néerlandais, Spyker NV, avait déboursé 400 M$ à General Motors pour la totalité du suédois. 

Telecom : China Telecom

Fin 2011, les autorités brésiliennes avaient délivré une licence de services de communication multimédia à China Telecom, l’opérateur chinois coté à Hong Kong et à New York. Jeudi dernier, China Telecom a annoncé l’introduction de son data service basé à São Paulo via ses deux filiales au Brésil, China Telecom do Brazil et China Communications Services do Brazil. Ce groupe chinois a annoncé également son intention de se développer en Amerique du sud à l’avenir.

(Lire aussi dans notre bulletin précédent : nouveau fonds de China Telecom, E-surfing Innovation )

Pharmaceutiques : Eli Lilly - Novast Laboratories (China)

Eli Lilly, le géant pharmaceutique coté au NYSE basé à Indianapolis dans l'État de l'Indiana aux États-Unis, fort d'un chiffre d’affaires de 24 Md$, va investir 20 M$ supplémentaires via sa filiale de venture asiatique, Lilly Asian Ventures, pour une extension de son partenariat avec Novast Laboratories (China), un laboratoire pharmaceutique chinois spécialisé dans la production de médicaments génériques, basé à Nantong dans la province du Jiangsu (est de la Chine).

Lilly Asian Ventures avait été fondé en 2007, il gère un véhicule de 100 M$. Le groupe Novast avait été créé en 2005 et est constitué de trois filiales : Novast Laboratories basé dans l’État de Virginie aux Etats-Unis, Novast Pharmaceuticals à Nantong et Novast Laboratories (China).

Mercredi dernier, la deuxième usine de production de Lilly China a ouvert ses portes à Suzhou dans la province du Jiangsu, elle sera dédiée à la production de médicaments contre le diabète. Sa première usine a été installée également à Suzhou en 1996.

Energies & Utilities : Vestas Wind Systems - Titan Wind Energy (Suzhou)

Jeudi dernier, le leader danois de l’éolien, Vestas Wind Systems, coté sur le Copenhagen Stock Exchange et générant 5,84 Md€ de chiffre d’affaires, a annoncé une cession de son usine danoise de Varde - qu’il avait l’intention de fermer en janvier 2012 - à Titan Wind Energy (Suzhou), un groupe chinois basé à Suzhou dans la province du Jiangsu (est de la Chine) coté sur Shenzhen Stock Exchange, pour 15,18 M€ (120 M¥).

Titan Wind est le partenaire de longue de date de Vestas Wind Systems dans les produits éoliens. Après cette cession, qui devrait sauver environ 120 emplois au Danemark, le danois ne possèdera plus qu’une usine de tours dans l’état du Colorado à l’ouest des Etats-Unis.

Services Financiers : LME – HKEx

Vendredi dernier, Hong Kong Exchanges and Clearing (HKEx), la plus importante bourse asiatique, a annoncé l’acquisition du London Metal Exchange (LME), un site de cotation des métaux non ferreux ainsi que le plus grand marché mondial d’échanges sur les métaux, pour 1,388 Md£ (1,7 Md€). L'acquéreur a indiqué que cette opération est de nature à « soutenir la consommation importante et croissante de métaux en Asie, notamment en Chine » (lire aussi dans notre bulletin Asie précédent ). Pour cette acquisition China Development Bank (CDB), une institution financière sous la direction du Conseil d'Etat chinois, s’associe à trois banquiers internationaux, HSBC, Deutsche Bank et United Bank of Switzerland, pour un prêt relais de 1,1 Md£ à HKEx.

Freshfields Bruckhaus Deringer représente LME pour cette acquisition, Allen & Overy conseille HKEx.

Matières premières & Métaux : UC Rusal - Export-Import Bank of China

UC Rusal, le géant mondial de l’aluminium basé à Moscou, et The Export-Import Bank of China, une institution financière sous la direction du Conseil d'Etat chinois, ont signé un accord de coopération sur un projet de Rusal de 850 M$ en Sibérie orientale. Les deux groupes prévoient de financer conjointement  une usine d’électrodes de carbone en Sibérie Orientale, dont les consommateurs principaux seront les alumineries dans cette région, qui répondra à une demande croissante des clients chinois en aluminium.

Fonds de Private Equity : Fosun - Axcel

Vendredi dernier, Fosun International, le plus grand conglomérat privé d’investissement chinois basé à Shanghai et coté à Hong Kong, fort de 70 Md HK$ (7,1 Md€) de chiffre d’affaires a signé un protocole d'accord avec le plus grand fonds de private equity danois, Axcel, qui gère quatre véhicules d'un montant total de 10 Md DKK (1,4 Md€) en ciblant les entreprises mid-cap basées au Danemark et en Suède.

Selon le vice président de Fosun, Xinjun Liang, ce partenariat va se matérialiser par des investissements chinois au Danemark, surtout dans les industries danoises dans les sciences de la vie et les technologies propres.

Fin mai, Fosun Capital , la filiale du groupe chinois de private equity, actionnaire du Club Med depuis 2010, a franchi  le seuil des 10,2 %, devenant le premier actionnaire du groupe français de vacances. (Lire notre bulletin précédent ) Fosun Capital gère six véhicules de 15 Md¥ (1,9 Md€), dont un en dollars, Prudential-Fosun Fund de 600 M$ ; et cinq en Yuans, Carlyle-Fosun Fund (QFLP) de 600 M$, Fosun Wealth PE Fund de 1,5 Md¥, Fosun Grand PE Fund de 1,5 Md¥, Principle Capital Funds de 4,5 Md¥, Star Capital fund de 3,7 Md¥.

L’année dernière, Fosun International avait déboursé 84,6 M€ pour 9,5 % du capital de Folli Follie Groupe, un groupe grec de bijouterie, coté sur Athens Stock Exchange, lequel a réalisé un chiffre d’affaires environ d’1 Md€ en 2010.

 

- Nouveaux Fonds -

Fonds de Venture Capital : FountainVest

FountainVest Partners, fond de private equity fondé par quatre anciens cadres de Temasek Holdings, un fonds souverain de Singapour, a reçu 50 M$ de San Diego County Employees Retirement Association (SDCERA) pour son deuxième véhicule, « FountainVest's China Growth Capital Fund II », dont l’objectif est de 1,25 Md$. Mi-mai, ce véhicule avait eu un investissement de 150 M$ de Washington State Investment Board. Son premier véhicule a été levé en 2009 et closé à 950 M$. (Lire aussi notre bulletin précédent )

 

- Nominations et localisations -

Avocats : Linklaters

Le bureau parisien de la firme Linklaters détache Nathalie Hobbs (voir sa fiche) , associée reconnue sur le marché parisien, pour renforcer son bureau de Hong Kong. Elle est spécialisée dans les opérations de droit bancaire et notamment le financement d’acquisitions. Nathalie Hobbs a débuté sa carrière chez chez Linklaters à Paris en 1993 en tant que collaboratrice. Associée depuis 2001, elle avait exercé en tant que co-managing partner du bureau de Paris de 2005 à 2009.

Linklaters est actif en Asie depuis 30 ans, dont le siège régional est Hong Kong. Dans la zone « Asia-Pacific », le cabinet vient de créer une alliance mondiale stratégique avec Allens, cabinet australien, très implanté dans la région (13 bureaux en Asie et Australie). Linklaters, regroupant plus de 200 collaborateurs dont 49 associés dans la zone « Greater China », est déjà implanté à Beijing, Shanghai, Singapour, etc.

Banque d'affaires : Goldman Sachs Asia-Pacific

Mark Schwartz revient chez Goldman Sachs en tant que président de la division Asia-Pacific basée à Pékin, et vice-président de la banque globale (à partir de mi-juin). Il avait exercé chez Goldman Sachs de 1979 à 2001, et pendant les dernières cinq années, il dirigeait les activités au Japon. Après avoir quitté Goldman Sachs, Mark Schwartz avait été P-dg chez Soros Fund Management (2002-2005).

En 2006, Mark Schwartz s’était associé à Jesse Fink, co-fondateur de priceline.com, et Mark Cirilli, ex-directeur d’investissement chez Marshall Street Management pour créer MissionPoint Capital Partners, un fonds de private equity dédié aux clean-techs. Il est également membre du conseil d'administration chez MasterCard et du japonais SoftBank (voir notre bulletin précédent ).

Son prédécesseur Michael Evans était à la présidence de la division de la banque en Asie-Pacifique depuis 2004. Il va retourner au siège à New York pour occuper son poste de directeur global des marchés émergents. Il est un des candidats pressentis pour la succession de Lloyd Blankfein, le P-dg actuel de la banque.

 

Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine !

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Asie ? Ecrivez nous à : redaction@cfnews.net