L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Exclusif

EXCLUSIF | Class’croûte dégusté par un fonds sectoriel

PAR  | 10 décembre 2019 | 605 mots - 18 conseil(s)
Class'Croute

© Class'Croute

La chaîne de restauration rapide générant 70 M€ de volume d’affaires pour 130 restaurants passe sous le contrôle de FrenchFood Capital, qui prend le relais de son ancien manager Jean-Marc Sonolet, majoritaire, ainsi que d’Unigrains et Bpifrance, minoritaires depuis 2002. Son actuel dirigeant présent depuis 2017, Sébastien Chapalain, reste minoritaire au capital.

Sébastien Chapalain, Class'Croute

Sébastien Chapalain, Class'Croute

Class’croûte revoit le menu de son actionnariat. La chaîne de restauration rapide reprise par Jean-Marc Sonolet en LBO en 2002, notamment avec le soutien d’Unigrains et Bpifrance restés au capital depuis, recompose son tour de table avec le rachat de titres de tout le bloc majoritaire par FrenchFood Capital. Le fonds sectoriel, qui a levé plus de 130 M€ pour son premier véhicule ce printemps (lire ci-dessous), prend le contrôle aux côtés du manager Sébastien Chapalain, arrivé fin 2017 aux manettes opérationnelles de l’entreprise. Ce dirigeant chevronné du secteur qui a occupé le poste de DG de Pizza Hut France, a donné un nouvel élan à l’enseigne en proie à la concurrence de nouveaux concepts du « healthy fast food » qui lui ont grignoté des parts de marché. A l’automne 2018, Sébastien Chapalain a d’ailleurs remporté le Prix des 100 jours EIM – KPMG dans la catégorie PME, pour le nouvel élan marketing impulsé à l’enseigne Class’croûte et le taux d’adhésion au nouveau projet stratégique, critères déterminants pour la dynamisation d’un réseau presqu’exclusivement franchisé.

 

Un nouvel élan porté par le manager

Hadrien Mollard, Oaklins

Hadrien Mollard, Oaklins

« Le choix d’un actionnaire majoritaire avec une expertise sectorielle reconnue va accompagner le nouveau souffle de l’entreprise enclenché par l’arrivée de Sébastien Chapalain il y a deux ans », commente Hadrien Mollard, associé d’Oaklins, qui a conseillé le process. Le dirigeant, confirme : « Class’croûte est dotée d'une histoire riche et dispose de fondamentaux sains. Nous avons fait la preuve de la solidité de notre modèle de restauration rapide. Notre nouvel actionnaire majoritaire donne un nouvel élan pour notre enseigne et notre réseau de franchisés.»  L’opération qui ne fait appel à aucun nouveau financement signe la sortie, après 17 ans d’actionnariat patient, d'Unigrains et de Bpifrance, qui détenaient près de 35 % du capital à parité lors de la dernière opération en 2013 (lire ci-dessous).

Des fondamentaux solides

Laurent Plantier, French Food Capital (FFC)

Laurent Plantier, French Food Capital  (FFC)

« Nous sommes fiers d'investir dans Class’croûte qui réalise 70 M€ de chiffre d'affaires en déployés et représente près de 130 restaurants », indique Laurent Plantier, associé de FrenchFood Capital. Et de mettre en avant ses fondamentaux solides comme la qualité de l'offre produits, la qualité du service clients, la politique RSE historique et engagée (gestion des déchets, sourcing local, fin progressive du plastique).  « Le plan de développement s'articule autour de trois piliers : l'évolution de la plateforme de marque, le développement de nouveaux usages du midi en digitalisant davantage l'activité et enfin continuer à développer l'enseigne sur toute la France », poursuit l'investisseur.

 

Voir aussi les opérations dans le secteur de la restauration en 2019 :

Les opérations dans le secteur de la restauration en 2019

Les opérations dans le secteur de la restauration en 2019 - © CFNEWS

 

Lire aussi :

FrenchFood Capital dépasse le hard cap (02/04/2019)

Class'croûte s'alimente d'un MBO ter (06/02/2013)

Voir la fiche de : CLASS'CROUTE

Voir la fiche de : FRENCHFOOD CAPITAL (FFC)

Voir la fiche de : UNIGRAINS

Voir la fiche de : BPIFRANCE