L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

EXCLUSIF | JVS élit un nouvel investisseur minoritaire Accès libre

Par  | 458 mots - 59 conseils
Groupe JVS

© Groupe JVS

L'éditeur champenois de logiciels de gestion pour les mairies et collectivités territoriales, en course pour atteindre 33 M€ de chiffre d'affaires avec 15 % de marge Ebitda, boucle son MBO avec Parquest en gros minoritaire, comme convenu, signant la sortie de Apax Partners Development.

Nebojsa Jankovic, Groupe JVS

Nebojsa Jankovic, Groupe JVS

La crise du coronavirus n'a pas eu raison du MBO de JVS. Signée en février (lire ci-dessous), l'opération s'est bouclée hier grâce à un closing 100 % dématérialisé en deux temps. Le management de l'éditeur champenois de logiciels de gestion pour les mairies, emmené par Nebojsa Jankovic, renforce au-delà de 60 % sa position majoritaire acquise lors du précédent MBO il y a moins de quatre ans (lire ci-dessous). Parquest entre à plus de 30 %, prenant le relais d'EPF - dans le giron d'Apax Partners depuis 2017 - et de UI Gestion, qui avait pu rejoindre l'actionnariat quelques jours après l'opération de 2016. Bpifrance Investissement conserve une participation modeste dans cette pépite régionale, après avoir cédé ses titres puis réinvesti, à nouveau en combinant actions et OC, via le véhicule Bpifrance Capital 1 créé il y a deux ans et doté d'1,230 Md€. Jacky Vauthier, fondateur en 1983 qui a donné ses initiales au nom de sa société, signe sa sortie finale. La transaction, pilotée côté cédants par la banque d'affaires Oaklins, comprend une dette senior apportée par CA Nord Est, CIC Est, LCL et Crédit du Nord, Bpifrance se chargeant de la troisième et dernière tranche. L'effet de levier atteint 3,5 fois l'Ebitda.

33 M€ de chiffre d'affaires attendus

Eric Félix-Faure, Oaklins

Eric Félix-Faure, Oaklins

Depuis le dernier MBO, JVS a fait passer son chiffre d'affaires de 27,5 M€ à 30 M€. Il vise, pour son exercice en cours clos fin juin, 33 M€ de revenus et plus de 5 M€ d'Ebitda. En prenant en compte ce dernier chiffre, le groupe, peu affecté par le coronavirus puisque ses clients sont des collectivités locales, se valorise plus de 10 fois son Ebitda. Avec un effectif d'environ 300 salariés répartis dans près de 40 agences, JVS s'adresse à 14 000 clients. « Grâce à un éventail très large de solutions, le groupe dispose d'un taux de pénétration important sur son cœur de cible des mairies de 5 à 30 000 habitants », souligne Eric Félix-Faure, associé fondateur d'Oaklins. Un élargissement de l'offre entrepris en partie par acquisitions de petites structures, dont Start ABI, éditeur breton spécialisé dans la télétransmission, Sistec (enfance, cadastre, urbanisme...) et Be Attractive (gestion de la relation citoyen par applications mobile) fin mars.

Lire aussi :

JVS en passe de rééditer son actionnariat (24 février 2020)

JVS administré en MBO (24 juin 2016)

Les MBO dans le Grand Est depuis janvier 2019

Les MBO dans le Grand Est depuis janvier 2019 - © CFNEWS

Voir la fiche de : GROUPE JVS

Voir la fiche de : PARQUEST CAPITAL

Voir la fiche de : APAX PARTNERS DEVELOPMENT (EX EPF PARTNERS)

Les intervenants de l'opération GROUPE JVS

Voir la fiche détaillée de l'opération