L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Coretec roule avec un minoritaire Accès libre

L'intégrateur familial de lignes de production robotisées pour l’industrie automobile reçoit 8 M€ en equity et quasi-equity de la part de Bpifrance via le fonds Avenir Automobile 2, nouvel actionnaire minoritaire aux cotés de la famille fondatrice Le Corre.
Par  | 364 mots - 17 conseils
Coretec

© Coretec

Coretec embarque un nouveau passager. Implanté à St Aubin du Cormier en Ille-et-Vilaine, l'intégrateur familial de lignes de production robotisées pour l’industrie automobile avait donné, l'an dernier, un mandat de recherche d'investisseurs à Portzamparc Groupe BNP Paribas. Trois ans après avoir levé 2 M€ auprès d'Audacia, le groupe a choisi Bpifrance pour intégrer son actionnariat en qualité de minoritaire. L'investisseur public injecte 8 M€ en equity et obligations convertibles par l'intermédiaire de son nouveau véhicule, le Fonds Avenir Automobile 2. Doté de 525 M€ dont 80 % pour une activité directe (lire ci-dessous), ce dernier soutient les équipementiers automobiles français. Daniel Le Corre, président fondateur et son fils Yann Le Corre, directeur général restent les principaux actionnaires en détenant la majorité des titres. 

Des équipementiers et des constructeurs comme clients

Stanislas de Tymowski, Bpifrance

Stanislas de Tymowski, Bpifrance

Créé en 2002 et employant 360 personnes, Coretec se spécialise dans la  fabrication de moyens sur mesure pour l’assemblage, le contrôle et la finition de pièces et modules automobiles tels que le poinçonnage, le collage, la soudure et l'usinage. Son outil industriel compte 4 sites, deux en France, un en Pologne et un en République-Tchèque. Le groupe brétillien travaille, majoritairement pour des équipementiers automobiles français comme Faurecia, Novares et Plastic Omnium. Son portefeuille de clients comprend, également, des constructeurs en direct (Renault, Ford). Sur un exercice se clôturant le 31 mars dernier, il a généré un chiffre d'affaires de 33 M€. La baisse des revenus devrait être limitée cette année en raison du faible impact de la crise sanitaire actuelle sur l'activité. « Avec l’arrivée de Bpifrance dans l’actionnariat, Coretec continuera de se concentrer sur des affaires de taille intermédiaire tout en candidatant sur des projets de plus en plus significatifs », indique Stanislas de Tymowski, directeur de participations au sein de Bpifrance. Les prochaines années, l'ouverture de nouveaux bureaux commerciaux en Asie et aux Etats-Unis serait envisagée. De même que des acquisitions en fonction des opportunités. 

les opérations financières dans le secteur automobile depuis le 1er janvier 2019

Les opérations financières dans le secteur automobile depuis le 1er janvier 2019 © CFNEWS.net

Voir la fiche de : CORETEC

Voir la fiche de : BPIFRANCE INVESTISSEMENT

[Véhicule]