L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

Funecap se régénère Accès libre

L’opérateur de pompes funèbres en LBO avec Charterhouse Capital Partners depuis 2018 s’apprête à faire entrer Latour, un nouvel actionnaire majoritaire qui le valorise près de 1 Md€ et crée un véhicule spécial pour mener l’opération.

- 55 conseils
© Funecap

© Funecap

Latour Capital frappe fort. Et vient de couper court au process lancé par DC Advisory mi-décembre pour renforcer l’actionnariat de l’opérateur de pompes funèbres Funecap en préemptant le deal. Les deux protagonistes ne sont pas des inconnus l’un pour l’autre, le premier connaissant les co-fondateurs du second, Thierry Gisserot et Xavier Thoumieux, via l’une de ses dernières opérations, Santiane (lire ci-dessous), partenaire stratégique de l’opérateur de pompes funèbres pour son activité de prévoyance obsèques… Selon nos informations, l’investisseur qui a réussi à lever plus de 1 Md€ pour son fonds III l’année dernière (lire ci-dessous) coiffe au poteau CVC Partners mais aussi Antin IP, GBL, InfraVia… mais fait une place à Charterhouse Capital Partners, majoritaire depuis 2018 aux côtés du management qui réinvestit également. Latour Capital inviterait même une nouvelle typologie d’actionnaires en la personne d’assureurs européens (espagnol, allemand…). L’opération valoriserait Funecap près de 1 Md€, soit 15,5 fois son Ebitda (58 M€). « Si l’on intègre la prochaine acquisition que Funecap a déjà signée dans un pays voisin, la valeur de l’entreprise atteint même 1,2 Md€ », précise une source proche du dossier qui signale qu’une autre acquisition de la même ampleur pourrait également se conclure bientôt ailleurs en Europe.

Véhicule spécial

Pour financer l’opération, Latour Capital a levé un véhicule spécial « en 20 jours » auprès de ses principaux LP’s pour poser 530 M€ sur la table. Au final, Charterhouse devrait réinjecter 140 M€, Ophiliam le véhicule qui regroupe les fondateurs,  Crédit Mutuel Arkéa et plusieurs assureurs, devrait engager 120 M€, ce qui ramène la part de Latour Capital à 270 M€ (dont 120 M€ issus de Latour Capital III). Une nouvelle instance de gouvernance sera créée détenue à 60/40 par les deux principaux actionnaires. Le nouvel attelage s’appuie sur la dette de près de 600 M€ souscrite par ICG (lire ci-dessous), partenaire du groupe depuis sa reprise de Roc.Eclerc, en 2015, laquelle permet de couvrir les besoins de l’entreprise (levier, croissance externe, Capex). Sur un marché encore très fragmenté, Funecap enregistre une croissance annuelle régulière (35 % en moyenne) grâce à sa politique active d’acquisitions qui lui vaut de signer une trentaine d’opérations chaque année. Le groupe, qui a enregistré 236 M€ de chiffre d’affaires en 2019 (pour les trois quarts avec les services funéraires, le solde avec la gestion des crématoriums, en délégation de service public, (20 %) et la prévoyance obsèques) emploie plus de 1700 personnes. « Au vu de la multiplicité des acteurs locaux, avec ce management hors normes et sur ce marché stable de croissance, Funecap a le potentiel d’accélérer encore la concentration et de devenir un consolidateur européen », estime un proche du dossier.

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Les plus importants LBO Bis en France depuis janvier 2020 - © CFNEWS.net

Retrouvez tous les articles sur : CHARTERHOUSE , FUNECAP , LATOUR CAPITAL

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération FUNECAP

LBO / MBO Bis

[Véhicule]