CFNews

L'actualité du capital investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Article 12 avril 2017

771 mots - 20 conseil(s)

Actility, l'autre pépite française de l'Internet des objets

Le fournisseur de solutions de réseaux et services pour les objets connectés lève 70 M€ dans un quatrième tour mené par Creadev et offrant une sortie partielle à l'historique Truffle Capital.

Mise à jour 13 avril. Dans l'univers des réseaux télécoms pour objets connectés, Sigfox n'est pas le seul acteur français à multiplier les levées de plusieurs dizaines de millions d'euros. Actility en effet a réuni 70 M€, moins de deux ans après son dernier tour de 22 M€ (lire ci-dessous). Trois nouveaux entrants participent à cette opération réalisée sans banque d'affaires : Creadev, société d'investissement de la famille Mulliez qui mène ce tour à hauteur de 24 M€, et les industriels Inmarsat (fournisseur de services télécoms par satellites) et Bosch. Leur apport est presque du même ordre que celui du groupe d'actionnaires historiques participants composé d'Idinvest, mobilisant 10 M€ via son fonds growth cette fois, de Bpifrance toujours à travers Ecotechnologies avec un ticket de 10 M€ également, de Ginko Ventures, le fonds suisse du géant taïwanais de l'électronique Foxconn qui participe à nouveau directement, KPN, Orange Digital Ventures et Swisscom. « Il y a eu beaucoup plus de demandes que ce que nous attendions, assure le fondateur Olivier Hersent (photo ci-contre). Du coup, certains historiques n'ont pu être servis qu'à moins de la moitié de leur demande. » « Tous les actionnaires voulaient se renforcer », confirme Matthieu Baret, associé chez Idinvest.

Plus de 150 M€ de valorisation

Dans ce contexte d'intérêt marqué des industriels, la société, sans l'aide d'un conseil financier, a pu compter sur ses actionnaires existants. « Les financiers ont profité de leur positionnement neutre pour jouer un rôle d'accompagnateurs et de diplomates de la société dans ses discussions avec les investisseurs industriels », confie Anne-Sophie Carrese (photo ci-contre), directrice d'investissement de Bpifrance. L'investisseur le plus ancien dans Actility, Truffle Capital, profite de cette opération pour réaliser une cession partielle, selon nos informations. L'arrivée de Creadev particulièrement permettrait au VC de sortir l'un de ses FCPI, le tout premier fonds au capital de la start-up investi fin 2010. Les 70 M€ incluent cette opération de cash-out. Post money, la société est valorisée entre 150 et 200 M€ selon nos sources. Près de la moitié du capital reste entre les mains des fondateurs et salariés, après exercice des instruments financiers type stock options, selon le dirigeant. L'actionnariat devrait encore évoluer dans quelques semaines, avec l'arrivée d'un investisseur industriel au moins, contre 10 M€ environ. 

Premier investissement de Creadev dans l'Internet des objets

Ni opérateur télécoms spécialisé à la Sigfox, ni prestataire de services comme Qowisio, Actility fournit aux opérateurs télécoms traditionnels les briques logicielles pour mettre en place des réseaux pour objets connectés. « Creadev voulait entrer dans l'Internet des objets depuis près de deux ans, confie Florent Thomann (photo ci-contre), directeur au sein de la société d'investissement familiale. Avec la conviction que pour un premier investissement il fallait nous positionner sur la connectivité plus que sur l'objet lui-même, car le grand enjeu de ce secteur est de construire des réseaux dédiés permettant un fonctionnement optimum ».

Vers des acquisitions

Actility affiche 16 M€ de chiffre d'affaires l'année dernière, soit trois fois plus qu'en 2015. Des revenus générés avec un effectif d'environ 180 personnes, dont 140 en France. La levée de fonds, la dernière avant d'atteindre l'équilibre, financera la poursuite du développement à l'international - la société est présente notamment aux États-Unis, et beaucoup en Asie dont Singapour, Taiwan, et a également déjà monté un joint-venture en Chine avec Foxconn -, mais aussi une stratégie nouvelle de croissance externe. Selon nos informations, une acquisition portant sur une application d'objet connecté doit se finaliser prochainement. L'objectif pour Actility, qui a lancé une place de marché généraliste dans l'Internet des objets comprenant du matériel, des la connectivité et des applications, est de « remplir les tuyaux » et d'aller capter la valeur au-delà de la seule connectivité.

Lire aussi :

Actility s'attaque à son tour à Sigfox (16 juin 2015)

Voir aussi :

Les levées techno supérieures à 10 M€ depuis le 1er janvier 2017

Voir la fiche de : ACTILITY

Haut de page