CFNews

L'actualité du capital investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Article 05 décembre 2017

425 mots - 49 conseil(s)

C2S va poursuivre avec un fonds immobilier

Le groupe de cliniques régionales en LBO avec Bridgepoint depuis 2011 entre en négociations exclusives avec Eurazeo Patrimoine qui le valoriserait 240/250 M€.

C2S, le huitième opérateur de cliniques privées en France, très bien implanté en Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche Comté, entre en négociations exclusives avec Eurazeo Patrimoine. À l’issue d’un process concurrentiel lancé par UBS M&A Mid Cap et Clearwater qui l’avait placé, selon nos sources, face à Chequers, Sagard et un opérateur suisse, le pôle regroupant les activités de gestion et d’investissement d’actifs immobiliers d’Eurazeo valoriserait 240/ 250 M€ le groupe de cliniques de 158 M€ de revenus et près de 25 M€ d’Ebitda. Une dette, avec un effet de levier de 4/5, est en cours de montage. C2S, soutenu depuis 2011 par Bridgepoint (53 % du capital), est également détenu par ses managers, Jean Rigondet en tête (photo ci-contre), épaulé par Didier Gamand (secrétaire général), Michael Atallah (DAF) et Nicolas Valentin (DG adjoint). Cette opération témoigne de l’intérêt grandissant des fonds immo et infra pour le secteur de la santé, à l’instar de Antin Infrastructure Partners qui reprenait Almaviva Santé il y a quelques semaines (lire ci-dessous).

Croissance externe

C2S est propriétaire de sept des onze établissements qu’il opère - médecine, chirurgie et obstétrique- avec 500 praticiens et 1800 salariés. Selon un proche du dossier, Eurazeo Patrimoine veut appuyer la plateforme régionale dans son expansion, via des opérations de croissance externe et le groupe aurait déjà entamé des discussions exclusives avec une cible. C2S a été créé en 2005 à partir du regroupement de trois cliniques et comptait dix établissements en 2011. Après une période difficile et alors qu’il renouait avec la croissance, il avait pris le contrôle, en 2015, de la clinique mutualiste d’Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain puis, en 2016, il avait contracté 50 M€ de dette pour s’offrir quatre établissements d’Avenir Santé (lire ci-dessous et voir sa fiche annuaire).

Lire aussi :

C2S gagne la Franche Comté (30/08/2016)

Groupe C2S se soigne en Rhône-Alpes (28/09/2015)

Coup double pour C2S (14/03/2011)

Almaviva se régénère avec un fonds infra (24/10/2017)

Voir aussi

Les 10 plus grosses opérations en Auvergne-Rhône-Alpes en 2017

© Source CFNEWS

Voir la fiche de : GROUPE C2S

Voir la fiche de : EURAZEO PATRIMOINE

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération
Haut de page