L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Afrique #173 : Cape Grace Hotel, Waspito, Apollo Agriculture, Lightrock...


© Cape Grace Hotel

© Cape Grace Hotel

Immobilier & Hôtellerie : hôtel Cape Grace / Kasada Capital Management / Accor / ​​Qatar Investment Authority (Afrique du Sud / Maurice / France / Qatar)

La plateforme d’investissement Kasada Capital Management, soutenue depuis 2018 par Katara Hospitality (contrôlé par le fonds souverain du Qatar, Qatar Investment Authority) et son homologue français Accor, vient d’acquérir l’hôtel de luxe Cape Grace, son premier actif en Afrique du Sud. Inauguré en 1996, cet établissement 5* de 120 chambres situé sur le front de mer est l’un des plus prestigieux du continent. Il était majoritairement contrôlé depuis 2002 par Meikles Limited, une société d’investissement présidée par John Moxon au Zimbabwe. L’hôtel sera rénové afin d’être porté aux meilleurs standards du marché. (Pour plus de détails, lire l’article Afrique du Sud : le 5* Cape Grace orne une plateforme franco-qatarie sur CFNEW IMMO.)

 

Santé & e-services : Waspito / Orange Ventures / Launch Africa Ventures / Saviu Ventures / Newtown Partners / Bamboo Capital Partners / Plug & Play / BingCom (Cameroun / France / Maurice / Afrique du Sud / Luxembourg / États-Unis)

© Adobe Stock

© Adobe Stock

Près de deux ans après sa sélection - aux côtés de six autres start-up africaines - au Middle East Africa Seed Challenge d’Orange Ventures, la healthtech camerounaise Waspito, qui développe des technologies en matière de téléconsultation ainsi que des services de laboratoire mobile et de livraison de médicaments à domicile, récolte environ 2,5 M€ (1,7 MdXOF) lors d’un tour de table auquel a participé Orange Ventures à hauteur de 360 K€. Le consortium d’investisseurs comprend en outre les mauriciens Launch Africa Ventures et Saviu Ventures, le sud-africain Newtown Partners (via l’Imperial Venture Fund), le luxembourgeois Bamboo Capital Partners (via Bloc Smart Africa), l’américain Plug & Play et BringCom (voir fiche opération sur CFNEWS). Fondée en 2020 à Douala par Jean Lobé Lobé (actuel directeur général), l’application d’e-santé utilisera ce financement d’amorçage pour accroître sa base d’utilisateurs dans son pays natal, puis pour s’étendre en Afrique de l’Ouest francophone, à commencer par la Côte d’Ivoire. La jeune pousse aux quinze salariés compte par ailleurs élargir son offre de services, afin de mieux connecter en ligne l’écosystème de la santé en Afrique, continent où les acteurs du secteur sont confrontés à d’importants problèmes d’accessibilité et de coût d’accès des soins de santé. Grâce à sa plateforme, plus de 15 000 patients auraient, à ce jour, bénéficié de consultations vidéo instantanées avec des médecins à partir de leurs smartphones. Waspito revendique au total pas moins de 100 000 utilisateurs.

 

Agriculture & services financiers : Apollo Agriculture / Softbank Vision Fund 2 / Yara Growth Ventures / Chan Zuckerberg Initiative / Endeavor Catalyst / Flourish Ventures / Breyer Capital / CDC group / Anthemis Exponential Ventures / SBI Investment / Leaps by Bayer (Kenya / Royaume-Uni / Norvège / États-Unis / Japon / Allemagne)

© Adobe Stock

© Adobe Stock

Un peu moins d’un an après une série A de 5,5 M€ (6 M$), l’agritech kényane Apollo Agriculture convainc plusieurs investisseurs de lui octroyer 36 M€ (40 M$) afin de se renforcer sur son marché domestique - à la fois en étoffant son équipe et en améliorant sa technologie - et de préparer son expansion hors du Kenya, à l’est et à l’ouest du continent. Ayant vocation à aider les agriculteurs à maximiser leurs profits grâce au recours aux données satellitaires et à l’apprentissage automatique, la start-up a mobilisé cette somme auprès du britannique SoftBank Vision Fund 2 (lead), du norvégien Yara Growth Ventures (branche capital-risque de Yara International ASA), des américains Chan Zuckerberg Initiative, Endeavor Catalyst, Flourish Ventures et Breyer Capital, des britanniques CDC group (rebaptisé « British International Investment » dès lundi prochain) et Anthemis Exponential Ventures, du japonais SBI Investment et de l’allemand Leaps by Bayer. Fondée en 2015 par Eli Pollak (CEO), Benjamin Njenga (COO) et Earl St Sauver, la pépite kényane - qui espère doubler le nombre d’agriculteurs qu’elle dessert d’ici la fin de l’année en cours - propose des prêts aux acteurs du secteur agricole, mais aussi une assurance afin de protéger leurs cultures contre des risques divers, et tout un ensemble de services additionnels (conseils, intrants agricoles…) regroupés sur une plateforme unique.

 

Logiciel & services informatiques : HTCSA / MIE / XDS / Zenaptix / Lightrock / EOH Holding (Afrique du Sud / Royaume-Uni)

© Adobe Stock

© Adobe Stock

Disposant d’une soixantaine d’entreprises du digital en portefeuille dont six en Afrique, la firme de private equity britannique Lightrock s’apprête à en acquérir quatre autres auprès du sud-africain EOH, une holding fournissant des services informatiques et des solutions de gestion de données aux entreprises et aux administration publiques, en contrepartie de 25 M€ (417 MZAR). Par l’intermédiaire de sa plateforme d’investissement LR Africa Holding, Lightrock mettra donc la main sur HTCSA (spécialisée dans l'ingénierie des données et la gestion des risques), MIE (vérification des antécédents et filtrage), XDS (sécurité des données au profit des bureaux d'information sur le crédit) et Zenaptix (développement de logiciels couvrant divers aspects du big data). Cette quadruple cession permettra à EOH de mobiliser de la trésorerie afin de financer d’une part certains de ses projets de développement, et d’autre part de rembourser une partie de sa dette.

 

Nomination - Investisseur : Proparco (France / Afrique / International)

Françoise Lombard, Proparco

Françoise Lombard, Proparco

Changement en vue à la direction générale de Proparco, filiale du Groupe Agence française de développement (AFD), particulièrement active sur le continent africain où elle réalise environ la moitié de ses opérations. Après six ans aux manettes de l’institution financière de développement, Grégory Clémente cède ce mois-ci la place à Françoise Lombard. Disposant d’une forte expertise en Afrique - acquise notamment lors des six ans passés au ministère de l’Économie et des Finances - cette dernière exerçait au sein de l’AFD en tant que directrice financière depuis 2016, ainsi que membre du comité exécutif depuis 2018.

 

Nomination - Promoteur immobilier : Réalités Afrique (Maroc / Afrique / France)

Ilhame Maaroufi, Réalités Afrique

Ilhame Maaroufi, Réalités Afrique

Le groupe de développement territorial français Réalités (285 M€ de chiffre d’affaires en 2021) a accueilli en février dernier Ilhame Maaroufi pour prendre la direction générale de sa filiale Réalités Afrique. La nouvelle recrue exerçait depuis dix ans en qualité de directrice finance, support et ressources de la Société d’Aménagement Zenata (Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc), en charge du développement de l’Eco-Cité Zenata, première ville africaine certifiée Eco-City Label.
Lancée en 2018 à Casablanca, la filiale africaine du promoteur immobilier avait nommé Rachid Bennani en juin dernier en tant que directeur général de Réalités Maîtrise d’Ouvrage Maroc. Alors que le groupe aux 900 collaborateurs accélère ses investissements au sein du royaume chérifien, il poursuit en parallèle la structuration de sa direction générale au Maroc autour d’une équipe intégralement locale.

 

Étude : première édition du Guide de l’Investisseur en République de Guinée (Thiam & Associés)

© Thiam & Associés

© Thiam & Associés

Le cabinet juridique Thiam & Associés, basé à Conakry depuis son lancement en 2016, a publié ce mois-ci sa première édition du Guide de l’Investisseur en République de Guinée. Disponible en versions française et anglaise, ce document vise à vulgariser l’environnement des affaires dans ce pays, à mettre en exergue ses grandes potentialités méconnues ainsi que les secteurs économiques les plus porteurs. Accompagnant les porteurs de projet lors de la création d’une société (notamment pour faciliter le choix de la forme sociale la plus adéquate), le guide aide également les acteurs de l’écosystème à comprendre le cadre réglementaire et à s’orienter dans la réglementation du travail, tout en offrant un aperçu des incitations fiscales et douanières applicables en matière d’investissements, et en mettant en lumière les opportunités d’investissement présentes par exemple dans le domaine des infrastructures en République de Guinée. Cette première édition sera actualisée au cours des années à venir, en fonction de l’évolution du climat des affaires.

 

Et aussi...

  • Al Mada, fonds d’investissement contrôlé par la famille royale marocaine, lance un véhicule de 91 M€ (100 M$) axé sur les start-up marocaines et africaines. Evergreen se présente comme « le plus grand fonds de capital-risque à capitaux africains ». Ciblant les jeunes sociétés à fort potentiel, spécialisées dans les technologies et les innovations dans des secteurs tels que les services financiers, la santé, la logistique, l’éducation ou encore les énergies renouvelables, il se financera prioritairement auprès d’institutionnels marocains.
  • Startup Wise Guys (SWG), un accélérateur de start-up et fonds d’investissement paneuropéen basé en Estonie, a récemment bouclé le premier closing de son nouveau véhicule de 8,5 M€ (9,35 M$) dédié aux jeunes pousses africaines. Il investira dans au moins trente start-up technologiques d’ici 2023.
  • Spécialiste français de la gestion de l’eau et des déchets, le groupe Suez va se renforcer en Afrique, continent où il est présent depuis 74 ans. Il achève actuellement la construction de plusieurs usines d’eau potable, dont celle de Keur Momar Sarr (Sénégal), celle de Katosi à Kampala (Ouganda) ou encore celle de Kigoro à Nairobi (Kenya). Parallèlement, il construit l’unité de valorisation des boues d’épuration de la station d’Alexandrie en Égypte, qui pourra générer une partie de l’électricité qu’elle consomme. Au-delà de la construction et la livraison des usines de traitement des eaux, Suez ambitionne d’accompagner les services publics africains dans l’exploitation et la maintenance de ces infrastructures pour en assurer la pérennité.
  • La start-up de mobilité et de services numériques Yassir, « Uber » algérien ayant débuté en mettant en contact conducteurs de taxis et usagers avant de se diversifier (livraison de nourriture, mise en contact de grossistes et de commerçants), va poursuivre son extension en Europe et en Amérique du Nord, notamment en France, en Allemagne et au Canada. Dans cette optique, elle vient de créer un hub technologique à Berlin.
  • Au Sénégal, l’Institut Pasteur de Dakar (IPD) et la Société Financière Africaine (SFI) vont collaborer pour construire une unité de production de vaccins à 202 M€ (222 M$).

 

Bonne fin de semaine et au mardi 5 avril !

Attention : changement de taille en vue concernant la format des chroniques CFNEWS... à découvrir dès la semaine prochaine !

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à : stephanie.roux@cfnews.net

Retrouvez l'ensemble des chroniques CFNEWS (Afrique, mais aussi Asie et Amérique latine) :

[Véhicule]

  • Nom du véhicule
    SoftBank Vision Fund 2 (SVF 2)
  • Société de gestion SOFTBANK VISION FUNDS
  • Investisseur(s) du fonds SOFTBANK , INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS - LP'S