L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

EDF s'investit dans les EnR en Afrique du Sud

EDF développera un écosystème régional d’énergies renouvelables (RREE) dans la nation arc-en-ciel pour couvrir 100 % des besoins électriques du groupe minier britannique Anglo American. Parallèlement, il signe des contrats d’achats d’électricité (CAE) pour trois parcs éoliens dans le pays.

© EDF Renouvelables / Anglo American

© EDF Renouvelables / Anglo American

EDF et Anglo American lancent une JV d'EnR

EDF Renouvelables s’associe avec Anglo American, une holding britannique cotée principalement active dans la pN, pour développer un écosystème régional d’énergies renouvelables (RREE) en Afrique du Sud. Ce partenariat, qui fait suite à un accord établi il y a quelques mois, prendra la forme d’une nouvelle JV nommée Envusa Energy. Au cours de la première phase du projet 600 MW d’énergies solaires et éoliennes devraient être produites dans le pays ; d’ici 2030, les deux actionnaires espèrent disposer d’une capacité installée de 3 à 5 GW. Avant le lancement des travaux prévu l’an prochain, ils devront toutefois trouver les financements nécessaires. Installés sur les sites miniers d’Anglo American, ces parcs éoliens et solaires achemineront leur production via le réseau de la compagnie publique Eskom. Dans le cadre de sa stratégie de décarbonation de ses activités (neutralité carbone visée d’ici 2040), la compagnie minière prévoit aussi de réduire ses émissions dues à la combustion du diesel, notamment dans ses camions miniers, qui seront remplacés par des camions hybrides à pile à hydrogène et batteries de 2 MW.

 

Contrats d’achat d’électricité pour trois parcs éoliens

© Signature projets Koruson 1 en Afrique du Sud avec le CEO Tristan de Drouas, EDF Renouvelables

© Signature projets Koruson 1 en Afrique du Sud avec le CEO Tristan de Drouas, EDF Renouvelables

La filiale dédiée aux EnR de la compagnie nationale d’électricité française vient de réaliser le closing juridique des projets Koruson 1, englobant les trois parcs éoliens Coleskop, San Kraal et Phezukomoya, situés dans les provinces du Cap Nord et du Cap-Oriental, et d’une capacité de 140 MW chacun, soit une capacité combinée de 420 MW. Ces infrastructures sont développés avec ses partenaires locaux, notamment B-BBEE (Broad-based Black Economic Empowerment), H1 Holdings et GIBB-Crede. C’est en octobre 2021 qu’EDF Renouvelables avait remporté l’appel d’offres du Programme d’approvisionnement des producteurs indépendants d’énergie renouvelable (REIPPPP) en Afrique du Sud. L’IPP tricolore a signé le 22 septembre dernier les contrats d’achat d’électricité (CAE) avec le ministère sud-africain de l’Énergie et des Ressources minérales à Pretoria, en vertu desquels il vendra sa production à la compagnie publique Eskom sur une durée de vingt ans. Il s’est par ailleurs engagé à construire une sous-station de transmission principale (MTS) à Koruson, qui sera transférée à Eskom après sa construction.

 

Et aussi...

Au Cameroun, EDF cherche à collecter 991 M€ (650 MdXOF) auprès des partenaires bilatéraux et multilatéraux au rang desquels la Banque mondiale pour financer l’aménagement d’un barrage hydroélectrique à Kikot, sur le fleuve Sanaga, et dont la puissance installée devrait se situer entre 450 et 550 MW.

 

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :