L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Chine : Geely s'invite chez Aston Martin ; Sino Biopharm collabore avec une biotech

Aston Martin vient de lever 734 M€ compte sur le constructeur chinois pour accélérer sur l'électrique tandis que la biotech dijonnaise Inventiva a signé un accord de licence avec Sino Biopharm.

© Aston Martin

© Aston Martin

Coté à Londres, le constructeur automobile britannique de voitures de luxe et de course a réussi une augmentation de capital de 654 M£ (734 M€). Après l’opération, le constructeur automobile privé chinois Geely, propriétaire notamment du suédois Volvo Cars avec ses 82 %, est devenu actionnaire minoritaire à hauteur de 7,6 % du capital. Il rejoint ainsi l’allemand Mercedes-Benz qui détient 9,7 % des parts, le fonds souverain saoudien (Public Investment Fund, PIF) qui possède 16,7 % et le milliardaire Québécois Lawrence Stroll avec son fonds d’investissement Yew Tree Overseas, qui conserve 18,3 % du capital. L’arrivée au capital du chinois pourrait permettre au constructeur britannique de préparer ses modèles 100 % électrique. Fort d'un chiffre d'affaires de 541,7 M£ au premier semestre mais accusant une perte de 290 M£, Aston Martin entend faire évoluer la marque tout en amorçant le virage vers l'électrification. L’expertise de Geely, qui dispose de plusieurs marques de véhicules électriques telles que London Electric Vehicle Company (LEVC), Polestar (créée avec Volvo Cars) etc, va aider Aston Martin à avancer plus rapidement en la matière. Geely est d’ailleurs le partenaire étroit du français Renault sur des véhicules hybrides en Chine et Corée du Sud (lire ci-dessous). Il est également sur les rangs pour être actionnaire de la future branche thermique de Renault.

Et aussi :

La biotech dijonnaise Inventiva a signé un accord de licence et de collaboration avec Sino Biopharm, filiale du laboratoire pharmaceutique chinois Chia Tai-Tianqing Pharmaceutical. L’accord porte sur le développement et la commercialisation d'un candidat-médicament phare d’Inventiva en Chine, le lanifibranor, actuellement évalué en phase III contre la NASH. En échange d’un paiement initial de 12 M$ sur 295 M$ potentiel en paiements d’étapes et de redevances sur les ventes, Sino Biopharm développe et commercialise le lanifibranor en région Grande Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao et Taïwan).

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.
Retrouvez tous les articles sur : GEELY

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :