L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Deux opérations pour Carlyle en Asie


© Oyatsu Company

© Oyatsu Company

Carlyle réalise deux opérations en Asie. Le fonds américain gérant 369 Md$ cède sa participation dans le producteur japonais de snacks Oyatsu Company pour une somme confidentielle à D Capital après une détention de plus de huit ans. Fondé l’an dernier, le repreneur japonais basé à Tokyo réalise l’opération via sa structure DC Joes1 Co. Créé en 1948 et basé à Tsu-city, le producteur de collations salées, propriétaire de la marque flagship Baby Star, avait rejoint le portefeuille de Carlyle en mai 2014. Ce dernier avait investi 20 milliards de yens (près de 200 M$) pour une participation de plus de 51 %, à travers le véhicule Carlyle Japan Partners III, qui avait clôturé la levée à 119,5 milliards de yens (plus d’1 Md$) en 2015. Caryle a contribué à faire passer la société japonaise d'un acteur local à un producteur disposant d’une empreinte de 14 marchés internationaux, tandis que le chiffre d’affaires consolidé ont augmenté de 25 % et les ventes internationales ont environ triplé (en juillet 2022).

Deuxième actionnaire

Le fonds américain s'apprête à prendre une participation dans la chaîne taïwanaise de sushi Zhengxian, reconnue pour son concept de sushis servis à l'aide d'un tapis roulant. Selon un communiqué des autorités locales, Carlyle a demandé l'approbation réglementaire pour acquérir une participation de 26 % dans la chaîne Zhengxian, également connue sous le nom de Sushi Express. La transaction ferait de Carlyle le deuxième actionnaire après la famille Chen, qui a fondé et contrôle toujours la société avec ses 74 %. La chaîne dispose d’une forte présence en Chine, à Hong Kong, Singapour et en Thaïlande, notamment sur le marché chinois avec plus de 400 restaurants dans près 20 grandes villes chinoises. Pour mémoire, le portefeuille de Carlyle en Asie comprend notamment McDonald’s China. A l’issue d’une opération valorisant la cible plus de 2 Md$, le conglomérat financier public chinois Citic, via deux branches d’investissements, détient 52 % de McDonald’s China, Carlyle 28 % et McDonald’s n’en conserve que 20 % (lire ci-dessous).

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.
Retrouvez tous les articles sur : CARLYLE

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :