L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Japon : Bain Capital dans la mode; CDPQ dans les énergies renouvelables; Carlyle...

Le GP américain s’empare du groupe japonais de la mode Mash Holdings pour environ 200 milliards de yens (1,44 Md$). CDPQ effectue son premier investissement direct au Japon avec un engagement jusqu’à 70 milliards de yens (474 M$). Carlyle poursuit l’OPA sur le japonais Totoku Electric, le valorisant près de 270 M$.

© Snidel

© Snidel

Bain Capital va acquérir la totalité du capital du conglomérat japonais de la mode Mash Holdings pour environ 200 milliards de yens (1,44 Md$). Fondé en 1998 et basé à Tokyo, il intervient dans plusieurs domaines d’activités comprenant la mode, les produits cosmétiques, l’agroalimentaire ou encore la publicité et la presse. Il coiffe notamment trois marques : Snidel (prêt-à-porter féminin), Gelato Pique (pyjamas), et Cosme Kitchen (cosmétiques bio). Mash Holdings a réalisé un chiffre d’affaires de 102,3 milliards de yens (700 M$) au cours de l'année fiscale close en août dernier, dont environ 90 % provenaient du marché domestique. Il ambitionne de s’appuyer sur l'expertise de Bain pour se développer sur les marchés étrangers et de viser à entrer en bourse dans les trois à cinq prochaines années. Dans le secteur de la mode, le portefeuille de Bain Capital comprend notamment Canada Goose.

Et aussi :

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) va investir 70 milliards de yens (474 M$) dans un programme japonais de transition énergétique dirigé par le développeur local d'énergies renouvelables Shizen Energy. En détail, CDPQ effectue un investissement de 20 milliards de yens (135 M$) dans le groupe japonais Shizen Energy. Par ailleurs, les deux parties ont convenu d’un cadre de co-investissement, dans lequel l’engagement de la CDPQ pourrait atteindre 50 milliards de yens (339 M$).

Carlyle poursuit la privatisation du japonais Totoku Electric. Le conseil d'administration du fabricant japonais de fils électriques a approuvé l’OPA lancée par The Carlyle Group, qui valorise la société environ 38,2 milliards de yens (près de 270 M$). Le GP américain cherche à acquérir 6,7 millions d'actions pour 5 660 JPY par titre. Le seuil minimum pour que l'offre se poursuive est de 4,49 millions d'actions, soit une participation de 66,6 %.

 

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :