L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Levées record en Chine : Shein valorisé 100 Md$

L’e-commerçant chinois dédié à la fast fashion est valorisé 100 Md$ via son tour de table de série F avec une levée d’1,5 Md$ auprès de Tiger Global Management, Sequoia Capital China et General Atlantic. InnoRNA, Eezi et de METiS ont levé respectivement 120 M$, 78M$, 86M$.

© Shein

© Shein

Shein, plateforme de l’e-commerce dédiée à la fast fashion, établit son tour de table de série F auprès de trois investisseurs, Tiger Global Management, Sequoia Capital China et General Atlantic. Cette levée d’1,5 Md$ fait de la société chinoise la troisième la mieux valorisée au monde avec 100 Md$, derrière sa compatriote ByteDance – propriétaire de Tiktok – (140 Md$) et le groupe américain SpaceX (100,3 Md$). Créé en 2008 à Nanjing (près de Shanghai) par Chris Xu Yangtian, Shein se spécialise dans l’e-commerce cross-border destiné à la fast fashion féminine. Comptant environ 200 fournisseurs basés dans la province du Guangdong (près de Hong Kong), l’e-commerçant chinois emploie aujourd’hui 7 000 salariés, dont 200 créateurs. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 15,7 Md$ l’an dernier selon Reuters, avec une croissance annuelle de plus de 100 % pendant huit ans consécutifs. Depuis sa création, le groupe chinois a levé au total 2,1 Md$ via six tours de table, notamment auprès de Jafco Asia, IDG Capital, Greenwoods Asset Management etc.  Revendiquant une activité d’ultra fast fashion ou de fashion instantanée, Shein a pris le relais de la fast fashion, portée par des marques comme Zara et H&M. En s’appuyant sur l’exploitation de ses massives données et le business model « test and repeat », le groupe chinois prédit les tendances et réagit bien plus rapidement que les grandes enseignes. Avec sa supply chain complète en Chine, il a réussi à réduire la durée de commercialisation d’un produit à une vingtaine de jours, nettement inférieure à la moyenne du secteur (généralement plus d'une centaine de jours). Présent dans plus 200 pays à travers le monde mais pas sur le marché chinois, le site web propose d’ailleurs un prix très attractif, soit environ 10 $ en moyenne par pièce, par rapport à ses concurrents comme les britanniques Boohoo, Asos, Oh Polly etc. Le renouvellement des stocks est ainsi beaucoup plus fréquent, seulement 6 % de son stock y restant pour plus de trois mois. Néanmoins, les écologistes dénoncent les effets désastreux de l’ultra fast fashion sur l’environnement.

Et aussi...

  • CDH Investments et Huaxing Healthcare Fund ont mené un tour de table de série B de 120 M$ pour InnoRNA, développeur chinois de médicaments basé sur la technologie ARN messagers (ARNm). Les investisseurs existants CPE et Fangyuan Capital ont remis au pot.
  • Eezi, fabricant de véhicules électroniques (EV) basé à Shenzhen, a levé 78 M$ lors d’un tour de table de pré-amorçage, mené par China Merchants Venture. Parmi les autres investisseurs figurent Shenzhen Nanshan District’s Strategic Emerging Industry Investment (bras d’investissements de la mairie Shenzhen), Guiyang Property Control Capital et Bingchuan, société de jeux cotée à Shenzhen.
  • METiS Pharmaceuticals, revendiquant la première société de formulation de médicaments axée sur la technologie IA, a levé 86 M$ à travers son deuxième tour de table B mené par PICC Capital et China Life PE. Parmi les autres investisseurs figurent Sequoia Capital China, 5Y Capital, CMB International Capital, Lightspeed China Partners, Monolith et FreesFund.

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :