L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Sequoia China mène la levée de la marque française Destree et investit en Afrique


© Destree

© Destree

Destree séduit les femmes

Sequoia Capital China mène le tour de table de la marque française de mode, Destree, d'un montant non communiqué. Fondées par deux créatrices Géraldine Guyot et Laetitia Lumbroso en 2016, la marque de mode compte égalemement sur un aéropage de femmes, comme BA, a savoir les stars et créatrices comme Beyoncé, Rihanna, Reese Witherspoon, Gisele Bündchen, Jessica Alba et Gabriela Hearst (directrice créative de Chloé). La liste des investisseurs comprend également des femmes d’affaires telles que Carmen Busquets (Net-a-Porter), Emily Weiss (fondatrice de Glossier) et Amy Griffin (G9 Ventures). L’opération est emmenée par Angelica Cheung, anciennement rédactrice en chef de Vogue China et aujourd’hui associée de Sequoia China. La marque est dirigée par Géraldine Guyot, diplômée de l’école londonienne Central Saint Martins, qui s’est mariée l’an dernier avec Alexandre Arnault, fils de Bernard Arnault. Destree, marque spécialisée dans les accessoires de mode et le prêt-à-porter féminin, entend augmenter ses effectifs, ouvrir ses premières boutiques en propre et se développer sur les marchés du Moyen-Orient, du Japon, de la Chine et des États-Unis. Une première boutique parisienne sur rue Saint Honoré devrait ouvrir ses portes cette année. Pour mémoire, en 2019, Sequoia Capital China avait lancé un premier fonds dédié à la mode « Sequoia Fashion Equity Investment Fund » pour un objectif de levée de 18 milliards yuans (environ 2,3 Md€). Le véhicule avait déjà effectué des investissements dans la marque canadienne Ssense, la française Ami Paris (lire ci-dessous) ou encore la coréenne We11done (lire ci-dessous).

Et aussi :

© Afriex

© Afriex

Sequoia China a réalisé un investissement en Afrique. Aux côtés du fonds californien Dragonfly Capital Partners, le fonds chinois a co-mené un tour de table de 10 M$ pour la fintech nigériane Afriex. La levée, suivie par Stellar Development Foundation, Goldstreet Venture Capital et Exceptional Capital, valorise la cible 60 M$. Fondée par Tope Alabi et John Obirije en 2019, Afriex exploite une plateforme de transfert d’argent qui utilise la technologie blockchain pour permettre aux utilisateurs d’envoyer des fonds en les convertissant en cryptomonnaie stable (en anglais, stablecoins). Son offre, présente aujourd’hui au Nigeria, à l’Ouganda, au Kenya et au Ghana, rend le transfert gratuit et plus rapide que le service payant proposé par le britannique Wise.

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.
Retrouvez tous les articles sur : SEQUOIA CAPITAL CHINA

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :