L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

[TECH] Levée à trois chiffres pour Back Market


- 16 conseils
© Back Market

© Back Market

Deux ans après un tour de 41 M€, la place de marché de revente de produits reconditionnés boucle une levée de fonds de 110 M€ à laquelle Goldman Sachs participe, devant plusieurs actionnaires historiques, tels que Eurazeo Growth et Aglaé Ventures.

Yann du Rusquec, Eurazeo Growth

Yann du Rusquec, Eurazeo Growth

Accompagner le développement de Back Market sur le marché américain est une nouvelle fois l'un des axes de la nouvelle levée de fonds de la place de marché de revente de produits reconditionnés. Cette dernière y avait ouvert une antenne, à New York, avant de signer en 2018 une série B de 41 M€ (lire ci-dessous). Elle boucle désormais un tour à trois chiffres, de 110 M€, et officialise l'entrée à cette occasion de Goldman Sachs Growth. « L'un des critères retenus, parmi les dix offres reçues, était l'extrême solidité de son réseau, outre-Atlantique, ainsi qu'à l'international », explique Thibaud Hug de Larauze, le p-dg de Back Market, qui a piloté le processus depuis plusieurs mois. Aglaé Ventures et Eurazeo Growth, actionnaires historiques, présents également au board de Meero, sont à nouveau sollicités (lire ci-dessous). « Nous avons travaillé très étroitement avec Goldman Sachs lors de cette opération, avec qui nous partageons plusieurs participations, et nous en profitons pour réinvestir de manière significative, indique Yann du Rusquec, managing director au sein d'Eurazeo Growth, qui retrouve par ailleurs la banque d'investissement américaine, aux côtés de qu'il avait investi dans LumApps en fin d'année dernière (lire ci-dessous). Dans le contexte actuel de crise, il y aura de moins en moins de secondaire dans les tours importants », poursuit ce dernier, resté silencieux cependant sur la présence de cash out dans cette opération. Par ailleurs, les business angels, investisseurs dans Back Market depuis 2015, tels que Nicolas d'Audiffret, demeurent toujours présents.

« Le taux de panne a été divisé par deux »

Thibaud Hug de Larauze, Back Market

Thibaud Hug de Larauze, Back Market

Back Market a choisi depuis plusieurs années de ne pas se limiter à des offres de téléphones ou de tablettes reconditionnés, contrairement à Certideal (lire ci-dessous). Sa plateforme permet en effet aux particuliers de pouvoir choisir plusieurs types d'appareils parmi des catalogues dans l'électroménager, des consoles de jeux ou encore des équipements audio, en revendant des produits de Dyson, de Devialet ou encore de Bosch. Ces marques grand public font partie des 1 200 « reconditionneurs », dont 1 000 en Europe, revendiqués par la plateforme, qui prélève une commission comprise entre 10 % et 15 %. L'ETI francilienne, qui ne souhaite plus communiquer sur son volume d'affaires, ni ses revenus, enregistre cependant une croissance à trois chiffres. « Via nos algorithmes, nous poussons, pour les différents produits, les offres des revendeurs qui ont le meilleur score de qualité, précise le dirigeant, à la tête d'une équipe globale de 280 personnes, dont 20 à New York, poursuit Thibaud Hug de Larauze. Nous avons créé des process pour les aider à mieux réparer les appareils, et ils disposent également de conseils d'ingénieurs. Le taux de panne, qui est le premier KPI, a été divisé par deux. »

L'ouverture d'un bureau en Allemagne en discussion

La taille du département qualité de l'entreprise, comprenant 80 salariés, principalement installés à Bordeaux, devrait ainsi être triplée, notamment pour inclure de nouveaux services, tels que Back Repair, qui indiquera aux clients le réparateur le plus proche de chez lui. Back Market va aussi profiter de son enveloppe pour s'affirmer davantage outre-Atlantique, marché sur lequel il enregistre une croissance à quatre chiffres, mais aussi comme « le leader de son marché en Europe ». Depuis son dernier tour, la plateforme, qui devrait doubler ses effectifs d'ici à 2022, a en effet été lancée en Espagne, au Royaume-Uni, en Belgique, en Italie, en Autriche, ainsi qu'en Allemagne ; pays dans lequel Back Market devrait ouvrir d'ici les prochains mois une nouvelle antenne.

Lire aussi :

Back Market recycle un tour (13/06/2018)

Meero expose son capital (19/07/2019)

LumApps augmente son rythme (22/01/2020)

Certideal contrôle deux corporate (22/04/2020)

Les levées de fonds depuis 2018 dans la vente de produits reconditionnés  - © CFNEWS.net

Les levées de fonds depuis 2018 dans la vente de produits reconditionnés - © CFNEWS.net

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération BACK MARKET

Capital Innovation / 3eme tour
BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.